Chine

De la tradition au XXIe siècle - 20 j

Chine
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Quelle que soit votre destination, voyagez l’esprit léger. Tout est prévu pour que vous ne soyez consacrés qu’à la découverte et à l’émerveillement !

INFOS PAYS

Chine
  • Carte d’identité  :
  • République Populaire de Chine
    Nature de l'Etat : "république socialiste unitaire et multinationale"
    Nature du régime : démocratie populaire à parti unique
    Chef de l'Etat : Xi Jinping, président (depuis mars 2013)
    Chef du gouvernement : Premier ministre LI Keqiang
    Capitale : Beijing (Pékin)
    Superficie : 9 596 961 km²
    Population :  1 368 000 000habitants (2014)
    Densité de population : 143 hbts/km²                                     
    Langues : mandarin (officielle), 8 dialectes, 55 langues des minorités nationales
    PIB par habitant : 7572$ (2014)                                                
    Taux d'alphabétisation des adultes : 95%                                 
    Espérance de vie : 75 ans
    Religions : taoïsme, bouddhisme, confucianisme, christianisme, islam  
    Croissance démographique annuelle : 0,5 %  
    I.D.H. : 0,699 (102ème rang)  
    Fête nationale : 1er octobre (commémore la fondation de la République Populaire le 1/10/1949)
    Jours fériés : 1er janvier (Nouvel An), Nouvel An chinois (fête du Printemps), 8 mars (fête internationale de la femme), 1er mai (fête du Travail), 4 mai (fête de la Jeunesse), 1er juin (fête internationale des Enfants), 1er juillet (anniversaire du Parti Communiste chinois), 1er août (anniversaire de la fondation de l’Armée de libération populaire), 1er octobre (fête nationale) ;

  • Repères historiques  :
  • Paléolithique : premières présences humaines en Chine.
    Ve-IIIe siècles avant JC : apparition progressive du confucianisme.
    221-202 avant JC : construction de la Grande Muraille.
    202 avant JC : Dynastie des Han, la Chine est la plus avancée dans bien des domaines.
    Ier siècle : introduction du bouddhisme.
    Ier-XIIe siècle : succession de dynasties et de périodes de divisions et de réunifications du pays.
    1277-1368 : Gengis Khan et ses Mongols bleus franchissent en 1214 la Grande Muraille. L'année suivante, ils s'emparent de Pékin. En 1279, Kubilaï Khan fait passer la Chine du Sud sous sa domination, créant ainsi le plus vaste empire que le monde ait jamais connu.
    1368-1644 : Dynastie Ming, restauration du pouvoir chinois. Essor économique et révoltes paysannes contre le pouvoir central et les gros propriétaires.
    1644 : invasion Mandchou et fondation de la dynastie Qing, au pouvoir jusqu’en 1911.
    1681-1696 : conquêtes du Yunnan, de Formose et protectorat sur la Mongolie et le Tibet.
    1736-1796 : la Chine est convoitée par les européens.
    1839-1842 : guerre de l'Opium et défaite chinoise face aux occidentaux. 
    1851-1864 : révolte des Tai-ping, mouvement utopiste et égalitaire parti du sud, réprimée grâce à l'aide européenne.
    1894-1895 : guerre perdue contre le Japon. 
    1835-1908 : règne de l'impératrice Tseuhi qui favorise la xénophobie notamment contre les européens.
    1911 : Sun Yat Sen, fondateur du mouvement de libération du Kuomintang provoque la chute de la dynastie Manchou et devient président de la république.
    1921 : naissance du parti communiste chinois.
    1925 : mort de Sun Yat Sen remplacé par Tchang Kaï-Chek qui instaure un régime autoritaire.
    1931 : création par Mao Zedong d'une république soviétique chinoise.
    1931-1935 : les Japonais s'emparent de la Manchourie puis de la Chine du Nord.
    1937-1945 : Communistes et Nationalistes s'allient pour combattre les Japonais jusqu'à leur défaite en 1945.
    1949 : victoire des communistes de Mao qui crée le 1er octobre la République populaire de Chine face aux nationalistes de Tchang Kaï-chek qui se réfugient à Taiwan.
    1950 : début de l'occupation et de la "sinisation" du Tibet par la Chine.
    1966-1976 : grande révolution culturelle prolétarienne.
    1976 : mort de Mao. Début d'une aire de réforme avec Deng Xiaoping et d'ouverture progressive vers l'étranger.
    1982 : nouvelle constitution.
    1989 : manifestation de centaines de milliers d'étudiants sur Tien An Men à Pékin pour plus de liberté et de démocratie suivie d’une répression sanglante.
    1996 : vives tensions entre Pékin et Taiwan.
    1997 : mort de Deng Xiaoping et retour de Hong Kong à la Chine.
    1998 : la restructuration de l'administration et l'ouverture au système privé s'accentuent sous la présidence de Jiang Zemin.
    1999 : en décembre, Macao (portugais) revient à la Chine.
    2000 : l’élection d'un nouveau président à Taiwan fait monter la tension entre les deux pays.
    2003 : la Chine est très fortement touchée par l'épidémie de pneumopathie atypique.
    De 2000 à 2008 : Chen Shui-bian, président de Taïwan, a défendu la souveraineté de la République de Chine vis-à-vis de Pékin. Certains partis taïwanais souhaiteraient déclarer l'indépendance de l'île et passer de la situation de gouvernement chinois « rebelle », à celle de gouvernement d'un Taïwan indépendant. Aucun gouvernement taïwanais n’a, à ce jour, adopté une telle position, car Pékin refuse d’idée d’une déclaration d'indépendance et menace d’une intervention armée le cas échéant. Par ailleurs, une grande majorité des Taïwanais se considère comme Chinois de la République de Chine.
    mai 2005 : le KMT (Guomindang), alors parti d'opposition taïwanais, signe des accords symboliques avec le PCC, reconnaissant la souveraineté de ce dernier sur la Chine, et accordant aux partis taïwanais le pouvoir sur la province de Taïwan.
    22 mars 2008 : Ma Ying-jeou est élu président de la république de Taïwan faisant ainsi revenir le Guomindang au pouvoir. Il déclare vouloir améliorer les rapports avec la Chine populaire, tout en promettant le statut quo, sans indépendance formelle de Taïwan, ni réunification.
    mars 2013 : élection du nouveau président de la République populaire de Chine, Xi Jinping.
    décembre 2013: Trente-sept ans après la dernière mission lunaire, une première sonde spatiale chinoise, « Lapin de Jade », s’est posée sur la lune. La Chine prend ainsi la relève des Etats-unis et de la Russie, illustrant ainsi le slogan du nouvel homme fort du régime de pékin, Xi Jinping, dont « le rêve chinois » fait écho au « rêve américain » d’antan.
    Janvier 2015 : La République populaire de Chine devient la première puissance économique selon le FMI. 

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport valide 6 mois après le retour du voyage et contenant 2 pages vierges consécutives. Visa obligatoire, coût 60 € pour les régions Rhône Alpes / Auvergne et 126 € pour les autres régions, révisables sans préavis par les autorités consulaires.. 
    La demande de visa devra être effectuée par vos soins.

    Dès la réception de cette fiche vous devez nous adresser par mail (asiesudest@arvel-voyages.com) ou par courrier la photocopie de la double page avec photo de votre passeport. Les informations y figurant nous sont demandées par la compagnie aérienne.
    Avant de procéder à une demande de visa, assurez-vous que votre voyage est confirmé.

    Dès que le voyage est confirmé,  ARVEL vous fera parvenir par mail ou courrier les documents complémentaires nécessaires:
    - l’attestation de transport + hôtel
    - l’original de l’attestation d’assurance médicale/rapatriement

    Il revient à chacun de demander le visa personnellement en vous adressant soit directement à un centre des Visas Chinois (Paris, Lyon, Marseille ou Strasbourg) soit à un organisme spécialisé dont vous trouverez ci-dessous une sélection :
    ACTION VISAS                                                   LYON VISA SERVICES
    10/12 rue du Moulin des Prés                                2 rue Cavenne
    75013 PARIS                                                         69007 LYON
    Tel 01 45 88 56 70                                                  Tél. 04 72 73 31 82        
    www.action-visas.com                                            www.lyonvisa.com 

    Consulat Chine à Paris
    Centre des Visas Chinois à Paris
    Nom : Section Consulaire de la République de Chine en France
    Adresse: 18-20 Rue Washington - 75008 Paris - France
    Tel. : 0033 (0)1 40 70 04 01(visas)
    Fax : 0033(0)1 47 20 63 28
    Site internet : http://www.amb-chine.fr/fra/zgzfg/zgsg/lsb/
    Courriel :  pariscentre@visaforchina.org
    Heure de bureau : 9h00-12h00 14h30-17h00 (Lundi-vendredi sauf les jours fériés. Le service pour délivrer les titres est fermé le jeudi après-midi).

    Consulat Chine à Lyon :
    Nom: Consulat Général de la République Populaire de Chine à Lyon
    Adresse : 26, rue Louis Blanc, 69006 Lyon
    Tél : 0033 (0)4 37 24 83 07 (service des visas 0033 (0)4 37 24 83 05, 15h00-17h00)
    Fax : 0033 (0)4 37 24 00 99
    Internet : http://lyon.china-consulate.org/fra/
    Courriel : chinaconsul_lyon@mfa.gov.cn
    Service consulaire:  du lundi au vendredi: 09h30 à 12h00

    Consulat Chine à Marseille
    Nom : Consulat Général de la République Populaire de Chine à Marseille
    Adresse: 20 Boulevard Carmagnole, 13008, Marseille, France
    Site internet : http://marseille.china-consulate.org/fra/lgxx/
    Tel. : 0033 (0)4 91 32 00 00
    Fax: 0033 (0)4 91 32 00 38
    Courriel : consulate.marseille@gmail.com
    Service consulaire: du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00, de 14h30 à 15h30

    Consulat Chine à Strasbourg :
    Nom : Consulat général de la République Populaire de Chine à Strasbourg
    Adresse:  35, rue Bautain, 67000 Strasbourg, France   
    Tel. : 0033 (0)3 88 45 32 32 (visa) lundi, mercredi et vendredi
    Fax : 0033 (0)3 88 45 32 23
    Courriel: chinaconsul_st_fr@mfa.gov.cn
    Site internet :http://strasbourg.china-consulate.org/fra/
    Ouverture des services Visas/Titres : lundi, mercredi et vendredi  09h00-12h00

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

     

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France à Pékin – Section Consulaire
    60 Tianze Lu - Chaoyang district - 100600 Beijing
    Tél : [86] (10) 85 31 20 00
    Fax : [86] (10) 85 31 21 31
    Internet : http://www.consulfrance-pekin.org/
    Courriel : info-consulat.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr
    Permanence consulaire (24H/24, en cas d’extrême urgence seulement) : +86 137 01 07 87 33

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Horaire d'été : + 6 heures, 12 H 00 à Paris = 18 H 00 à Beijing

    Dans l'ouest, l'heure officielle est celle de Pékin. Cependant le Xinjiang ne se trouve pas sur le même fuseau horaire que Beijing (Pékin) (12H00 à Beijing = 10H00 à Urumqi).

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers la Chine : 00 + 86 + l'indicatif de la ville (sans le 0 du début) + le numéro du correspondant
    Appels intérieurs : 0 + l'indicatif de la ville + le numéro du correspondant.
    De Chine vers la France 00 + 33 + le numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

    Numéros utiles
    Police : 110
    Urgences : 120

    Internet
    Les cybercafés sont très répandus dans les villes, wifi dans la plupart des hôtels.

    Electricité
    220 V, 50 Hz. Apportez un convertisseur de 120 V à 220 V

  • Monnaie :
  • Le yuan, appellation internationale CNY
    1 yuan = 0.12 € 1 € = 7.81 yuan (février 2018).

    La carte bleue est acceptée dans les magasins à Pékin. Prévoir votre carte bleue uniquement pour les achats éventuels dans les magasins d'Etat. Elle est très rarement acceptée pour le change. Dans les grandes villes on peut trouver des distributeurs, mais une taxe est prélevée à chaque opération.

    Pour changer prévoir des euros en espèces.

    La plupart des hôtels pratiquent le change au cours officiel. Exigez le tampon rouge sur le reçu de change de l'opération et gardez le bordereau de change, indispensable pour changer les billets chinois restants.

    Le yuan n'est pas reconvertible en France.

  • Climat :
  • La Chine offre une très grande diversité de climats.

    Dans le nord/est, l’hiver est très froid, l’été très chaud et très pluvieux de début juin à fin août. L’automne y est doux et ensoleillé.
    Au nord/ouest (Urumqi) l’hiver est froid et venté, l’été plus frais qu’en plaine grâce à l’altitude. Il ne pleut que très peu entre juillet et août, l’air y est très sec et les vents violents en hiver et au printemps.
    Au Tibet le climat est très rude. Les tempêtes de poussière, de sable ou de neige sont fréquentes et les températures très contrastées. En-dessous de 3900 m, d’octobre à mars les nuits sont polaires, les journées seraient agréables s’il n’y avait pas constamment du vent ; De mai à septembre le temps est agréable et ensoleillé ; Les journées sont chaudes, les nuits fraîches mais les vents de poussière sont parfois difficilement supportables.
    En Chine centrale (Shanghai) l’hiver est assez froid, parfois rigoureux. L’été les températures sont élevées avec d’abondantes précipitations de juin à septembre.
    La Chine du sud (Canton, Hong Kong) bénéficie d’un climat subtropical. Les gelées y sont rares l’hiver ; l’été les températures sont élevées et les pluies abondantes de mai à août. L’atmosphère y est alors humide et étouffante.

    Températures maximales/minimales

    Pékin : en hiver de -11° à 4°, au printemps et à l’automne de -2° à 22°, en été de 19° à 31°.
    Shanghai : en hiver de 1° à 12°, au printemps et à l’automne de 4° à 25°, en été de 19° à 32°.
    Kunming (1890 m) : en hiver de 6° à 23°, au printemps de 9° à 31°, en été de 20° à 29°, à l’automne de 12° à 28°.
    Hong-Kong : en hiver de 13°à 20°, au printemps de 16° à 28°, en été de 26° à 31°, à l’automne de 18° à 29°.

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination.

    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) : pas de vaccination obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DT Polio-typhoïde. La vaccination contre l’hépatite A est recommandée. Un traitement antipaludéen est conseillé.

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation), un antibiotique à spectre large et des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.

  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes
    Les coiffures oules vêtements extravagants ainsi que les tenues trop légères sont à proscrire.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.

    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) : En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits. Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)

    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :
    - Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    - Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    - Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • (Nous n’avons pas pu faire figurer les accents)

    Oui/Non : Shi/Bushi
    S’il vous plaît : Qing ni
    Bonjour : Nihao
    Au revoir : Zaijian
    Merci : Xiexie
    Pardon : Dui buqi
    Combien ça coûte ? : Duoshao qian ?

    Bibliographie

    - Guides
    "Chine du Sud-Ouest", Guide Bleu. Très bon guide, très complet, offre une mine d'informations sur le pays, la culture, la vie quotidienne, un panorama complet et clair de cette immense civilisation.
    Guides Lonely Planet 
    Guides Bleus Evasion – Hachette
    Guides Verts - Michelin

    - Essais
    "Fanshen : la Révolution communiste dans un village chinois", William H. Hinton, Plon, coll. Terre Humaine Pocket, 2000. La révolution chinoise vue par un fermier américain installé en chine depuis mai 45.
    "Le tremblement de terre de Pékin", trad. du chinois par Jean-Philippe Bréja, Michel Bonnin & Alain Peyraube, Gallimard, coll. Le vif du sujet, 1991. Analyse sur le printemps de Pékin.
    "Le cauchemar des mandarins rouges", Liu Binyan, Gallimard, coll. Au vif du sujet, 1989. Récits de Liu Binyan, un des plus grands journalistes chinois dont la plume libre lui valut de nombreuses années de persécution. Mêlant l’émotion au réalisme, l’humour à la dénonciation, les écrits de Liu Binyan nous font partager les aventures d’intellectuels idéalistes, de paysans misérables ou enrichis, de cadres corrompus ou déchirés, de victimes de la répression maoïste…

    - Romans 
    "Nouilles chinoises", Ma Jian, Flammarion, 2006. Regard sans concession sur la Chine d’aujourd’hui.
    "Beijing coma", Ma Jian, j’ai Lu, coll. Par ailleurs, 2009. Retour sur le printemps de Pékin, prétexte à une incroyable critique de la dictature chinoise.
    "Balzac et la petite tailleuse chinoise", Dai Sijie, Gallimard, coll. Folio, 2002. Un roman plein de vie, féroce et jubilatoire sur la rééducation des "jeunes instruits" pendant la période de la Révolution culturelle.
    "Le sorgho rouge", Ya Ding, Stock, 2006. La vie d'un village chinois, d'une famille et les débuts de la révolution culturelle. 
    "Un beau jour de printemps", Yiyun LI, Belfond, 2010. Sous l’œil omniprésent du Parti, contre la terreur ordinaire dans la Chine postmaoïste, un groupe de dissidents tente de modifier la trajectoire imposée. « Yiyun Li restitue la musique de chaque petite vie et en fait une symphonie » Colum McCann.
    "Un millier d’années de bonnes prières", Yiyun Li, Belfond, 2011. Ce livre qui a révélé Yiyun Li sur la scène littéraire internationale et qui lui a valu de nombreux prix dévoile l’extraordinaire finesse d’observation et la bouleversante empathie de l’auteure. Il propose dix histoires ancrées dans la chine d’aujourd’hui, sur l’amour filial, les errements idéologiques, la condition des femmes ou les aspirations d’une jeunesse tiraillée entre tradition et modernité.

    - Divers
    "Chine insolite des minorités : Yunnan-Guizhou", Patrick Bernard & Michel Huteau, Anako. Bonne introduction au voyage et présentation des minorités, le contexte historique et politique qui les a amenés à s’adapter, se déplacer, à survivre et préserver leur culture. Très belles photos.
    "Paysans de l’eau : Chine, 1932. Photographies du père Joseph de Reviers de Mauny", présentées par Christine Cornet et François Verdier, Actes Sud, coll. Bleu de Chine, 2004. La Chine d’antan vue au travers de l’objectif d’un jésuite passionné.
    "Carnet de Chine : 1932, le voyage insensé du père Jo", Christine Cornet et François Verdier, Actes Sud, coll. Bleu de Chine, 2004. La Chine d’antan vue au travers de l’objectif d’un jésuite passionné.
    "J'étais empereur de Chine : L’autobiographie du dernier empereur de Chine (1906-1967)", Pu Yi, J’ai Lu, 1999. 
    "Au cœur de la Cité interdite", Reginald F. Johnston, Mercure de France, coll. Le temps retrouvé, 2004. Les mémoires de celui qui devint, en 1919, le tuteur de Pu-yi, dernier empereur de la dynastie Ch’ing. Elles offrent une vision très intéressante de la vie de cour à l’intérieur de la Cité interdite.

    - Policiers
    "Les aventures de l’inspecteur Chen" déclinées au fil des ouvrages par Qiu Xiaolong qui nous fait partager le quotidien d’un inspecteur épris de justice et fin gourmet. Captivant prétexte pour aborder tous les sujets de la société chinoise d’hier et d’aujourd’hui, fascinante et ludique immersion dans un monde éminemment complexe ! 

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/