Pays Baltes

Capitales, traditions et nature préservée - 10 j

Pays Baltes
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Quelle que soit votre destination, voyagez l’esprit léger. Tout est prévu pour que vous ne soyez consacrés qu’à la découverte et à l’émerveillement !

INFOS PAYS

Estonie
  • Carte d’identité  :
  • République d’Estonie
    Nature du régime : Démocratie parlementaire
    Chef de l'Etat : Kersti Kaljulaid (depuis octobre 2016)
    Capitale : Tallinn
    Superficie : 45 227 km2
    Population : 1 315 635 habitants (2016)
    Densité de population : 29 habitants/km²         
    Langue officielle : estonien
    PIB par habitant : 18 829 $ (2014)                    
    Taux d'alphabétisation des adultes : 99,8 %        
    Espérance de vie : 71,4 ans pour les hommes et 81,5 pour les femmes             
    Croissance démographique annuelle : -0.02 %            
    Religions : luthérianisme, orthodoxie     
    I.D.H. : 0,865 (33ème rang) (2015)                   
    Fête nationale : 24 février (Commémoration de l’indépendance de 1918)
    Jours fériés : 1er janvier (Nouvel An), 24 février (Fête nationale),  Vendredi Saint, Pâques, 1er mai (Fête du printemps), 23 juin (Fête de la victoire), 24 juin (Fête de la Saint-Jean), 20 août (Jour du rétablissement de l’indépendance), 24-26 décembre (Noël)

  • Repères historiques  :
  • L'Histoire de l'Estonie est marquée par des siècles de lutte pour préserver son identité et obtenir son indépendance. Les premières habitations humaines dans la région remontent aux alentours  de 7 500 av. J.-C. Les premiers ancêtres des Estoniens d'aujourd'hui étaient des chasseurs finno-ougriens, arrivés probablement entre 3 000 et 2 000 av. J.-C.
    La région n'apparaît véritablement sur les cartes qu’au 13ème siècle, période à laquelle l’Estonie est incorporée au monde chrétien suite aux invasions des croisés germaniques et danois
    14ème siècle : Le commerce dans la région de la Baltique est dominé par la Ligue Hanséatique, dont font partie plusieurs villes d’Estonie
    1ère moitié du 16e siècle : La Réforme de l’église gagne l’Estonie. Désormais, le pays fera partie de l’espace culturel luthérien.
    18e siècle : Au cours de la Grande Guerre du Nord, l’Estonie passe sous domination russe (1721).
    24 février 918 : Proclamation de la République d’Estonie. Celle-ci ne sera indépendante que sur le papier, jusqu’à ce qu’elle gagne sa véritable indépendance au terme de la Guerre de Libération (1918-1920), consacrée par le Traité de paix de Tartu conclu avec la Russie soviétique.
    1940-1944 : Après l’occupation soviétique de 1940, l’Estonie fera partie de l’axe nazi de 1941 à 1944. Elle est à nouveau annexée par la Russie soviétique à l’automne 1944.
    1988 : l’Estonie réussit à restaurer son indépendance grâce à la "Révolution chantante" : énormes rassemblements durant lesquels les manifestants chantent des hymnes nationalistes précédemment interdits. En novembre, le Soviet suprême estonien proclame la souveraineté du pays. 
    2004 : L'Estonie intègre l'OTAN et l’Union Européenne
    Octobre 2006 : Toomas Hendrik Ilves est élu président de la République.
    Décembre 2007 : L'Estonie entre dans l'espace Schengen. 
    1er janvier 2011 : L'Estonie adopte l'euro, près de sept ans après son entrée dans l'Union Européenne.
    10 octobre 2016 : Une femme est élue chef de l’Etat. Kersti Kaljulaid, ancien membre de la Cour des comptes européenne, accède à la présidence.
        

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport ou carte d’identité en cours de validité.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport ou carte d’identité. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930

    Autres nationalités, se renseigner auprès de l’Ambassade d’Estonie
    17, rue de la Baume
    75008 Paris
    Tél : 01.56.62.22.00
    Internet : http://www.est-emb.fr
    Courriel : estonie@mfa.ee

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France en Estonie
    Toom Kuninga 20
    15185 Tallinn
    Tél : (+372) 61 61 600
    Internet : http://www.ambafrance-ee.org/
    Courriel : info@ambafrance-ee.org

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises. N’oubliez pas de faire une copie de vos documents d’identité avant de partir.

  • Décalage horaire  :
  • Heure d’hiver / d’été : +1 heure 12H00 à Paris = 13H00 à Tallinn

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers l’Estonie : 00 + 372 + numéro du correspondant sans le 0 initial
    De l’Estonie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial

    Numéros utiles
    Urgences (Police, Ambulance, …) : 112
    Pour l’aide médicale d’urgence, vous pouvez également composer le (00.372).(0)69.71.45

    Internet
    Le centre historique de Tallinn est intégralement couvert par le wifi gratuit depuis plusieurs années déjà.

    Electricité 
    220 V, 50Hz, comme en France

  • Monnaie :
  • La monnaie nationale est l’euro.

  • Climat :
  • Le climat est caractérisé par un hiver plutôt froid, un printemps doux et un peu pluvieux, un été relativement chaud et un long et doux automne. Les premières neiges apparaissent vers novembre. La température peut descendre en dessous de -20 °C l'hiver. Les journées ne durent que  6 heures à la fin décembre. Températures moyennes à Tallinn :
    En juin : minimales +9°C ; maximales +20°C
    En septembre : minimales +7°C ; maximales +16°C

  • Santé :
  • Il est fortement conseillé de se munir de la carte européenne d’assurance maladie (à demander à la caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ).

    Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination. Effectuez un contrôle dentaire avant votre départ.
    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) :
    La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est conseillée. Toutes les vaccinations incluses dans le calendrier vaccinal de l’enfant en France sont vivement recommandées (BCG, hépatite B, rougeole-oreillons-rubéole). Demandez conseil à votre médecin.

    Veillez à vous couvrir les bras, les jambes et les pieds lors de promenades en forêt pour éviter les morsures de tiques.

  • Voyageur responsable  :
  • US ET COUTUMES

    Il est interdit, sous peine d’amende, de consommer de l’alcool sur la voie publique.

    PHOTOS

    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.
    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel voyages) :

    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.
    Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    DONS (cf La Charte du Voyageur d’Arvel voyages)

    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)
    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :

    -    Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    -    Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    -    Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • L'estonien est une langue finno-ougrienne, parlée principalement en Estonie.

    Bonjour : Tere (téré)
    Bonsoir : Tere õhtust
    Au revoir : Head aega (héad aéga)
    Oui : Jah
    Non : Ei
    Merci : Aïtah (ayta)
    S’il vous plaît/de rien : Palun
    Excusez-moi : Vabandust
    Où se trouve … ? : Kus asub … ?
    Combien ça coûte ? : Kui palju see maksab ? (koui paliou sé maxab)


    Bibliographie

    "GuideVert Pays Baltes", Guide Vert, Michelin,Paris2008
    "L’Estonie, identité et indépendance", Antoine Chalvin, L’Harmattan, 2001
    "La Baltique, une nouvelle région en Europe", Sous la direction de Nathalie Blanc-Noël, L'Harmattan, Paris, 2002
    "Histoire de l'Estonie et de la nation estonienne", Jean-Pierre Minaudier, L'Harmattan, 2007
    "Les États baltiques. Des sociétés gigognes. La dialectique majorités-minorités", Yves Plasseraud, 2e éd., Brest, Éditions Armeline, 2006. 

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/estonie/

     

Lettonie
  • Carte d’identité  :
  • République de Lettonie
    Nature du régime : république parlementaire
    Chef de l'Etat : Raimonds Vējonis (depuis 08/07/2015)
    Capitale : Riga
    Superficie : 64 600 km2
    Population : 1 960 00 habitants
    Densité de population : 31 habitants/km²         
    Langue officielle : letton    
    PIB par habitant : 14 118 $ (2016)    
    Taux d'alphabétisation des adultes : 99,8 %    
    Espérance de vie : 69 ans pour les hommes et 79 pour les femmes             
    Croissance démographique annuelle : -0.87% (2016)            
    Religions : pas de religion dominante en Lettonie : luthérienne (24% de la population), catholique (23%), orthodoxes (19%). On trouve également, entre autres, 2, 7 % de Vieux Croyants (orthodoxes dissidents)               
    I.D.H. : 0,83 (47e rang) (2015)         
    Fête nationale : 18 novembre (Journée de l’indépendance)
    Jours fériés : 1er janvier (Jour de l’an), mars/avril (Pâques) ; 1er mai ( Fête du travail), 4 mai (Jour de déclaration de l’Indépendance en 1990),  mai/juin (Pentecôte), 23 et 24 juin (Ligo et fête de Saint Jean), 25 et 26 décembre (Noël), 31 décembre (Veille du jour de l’An)

  • Repères historiques  :
  • Les premières traces d'habitation humaine découvertes dans la région remontent au moins à 9000 av. J.-C., mais on sait également que les premiers ancêtres des Lettons d'aujourd'hui sont des chasseurs finno-ougriens, arrivés probablement entre 3000 et 2000 av. J.-C.
    Durant les premiers siècles de l'ère chrétienne, les tribus locales entretiennent des relations commerciales aussi bien avec les tribus germaniques qu'avec l'Empire romain. Plus tard, elles commercent aussi avec les Vikings et les Russes, mais se battent également contre eux.

    12ème siècle : Les peuples finno-ougriens et baltes se divisent en plusieurs tribus et s'adonnent au culte de la nature. Suite à l'appel du pape à partir en croisade contre les païens du Nord, des missionnaires germains arrivent dans la région.
    1290 : L’ordre des chevaliers Porte-Glaive (plus tard connus sous le nom d'ordre de Livonie), croisés aux habits blancs ornés d'épées et de croix rouges, convertissent de force la région. À partir de cette période, la Lettonie restera sous contrôle étranger jusqu'au 20ème siècle.
    1592 : La Suède protestante et la Pologne-Lituanie catholique commencent à se disputer les territoires de la région baltique après en avoir chassé les Russes. L'Est de la Lettonie, y compris Riga, tombe en majeure partie aux mains des Suédois 
    1721: au terme d'une guerre dévastatrice de vingt ans connue sous le nom de Grande Guerre du Nord, le tsar Pierre le Grand s'empare de Riga et de la Livonie suédoise. Puis la Russie prend possession des provinces restées polonaises au cours du 18ème siècle. Jusqu'à la Première Guerre Mondiale, les provinces lettones sont donc administrées par l'empire russe. Parallèlement, une société urbaine et industrielle se développe sous contrôle allemand. L'abolition du servage, l'alphabétisation et les progrès sociaux permettent la naissance d'une bourgeoisie nationale à côté des barons baltes, descendants des chevaliers teutoniques. Première Guerre Mondiale : Le pays est sous occupation allemande mais, le 18 novembre 1918, à peine 7 jours après la reddition de l’Allemagne, l'indépendance de la Lettonie est proclamée.
    1920 : La Russie soviétique signe un traité de paix avec la république parlementaire de Lettonie en reconnaissant définitivement son indépendance.
    23 août 1939 : Le pacte de non-agression germano-soviétique place la Lettonie, sous la tutelle de l'URSS. 
    Août 1940 : Le pays est occupé par l'armée soviétique, les communistes remportent les "élections" et la Lettonie est "admise" au sein de l'URSS. S'ensuit une politique de nationalisations et de purges qui verra, en un an, la fuite, la déportation ou la mort d’environ 35 000 Lettons. 
    1941-1945 : La Lettonie est occupée par le Troisième Reich allemand. 
    8 mai 1945 : Fin de la Deuxième Guerre mondiale. L’armée allemande capitule et l’occupation de l’URSS est rétablie sur le territoire de la Lettonie.
    14 juin et 23 août 1987 : Premières grandes manifestations antisoviétiques et anti-occupation à Riga.
    21 août 1991 : Restauration complète de l’indépendance de la Lettonie. 
    6 septembre 1991 : L’indépendance de la Lettonie est reconnue par les pays occidentaux ainsi que par l'URSS. Deux semaines plus tard, la Lettonie entre aux Nations unies.
    1994 : Les dernières troupes russes se retirent.
    Mars 2004 : La Lettonie devient membre de l'OTAN.
    Mai 2004 : La Lettonie fait son entrée dans l'Union européenne. Auparavant les Lettons avaient approuvé l'entrée dans l'UE par voie référendaire à 67,7%.
    Octobre 2006 : Les conservateurs remportent les élections législatives.
    8 février 2007 : Le Parlement de Riga donne son accord pour la signature du traité pérennisant la frontière entre la Russie et la Lettonie. L'élection présidentielle a lieu le 31 mai au Parlement letton, Valdis Zatlers l'emporte dès le premier tour par 58 voix contre 39 pour Endziņš. Il succède le 8 juillet 2007 à la populaire Vaira Vike-Freiberga. 
    20 Décembre 2007 : Ivars Godmanis devient premier ministre et rejoint la Voie lettonne, un parti social-libéral, dont il est le président. Les répercussions de la crise financière mondiale sur la Lettonie incitent Ivars Godmanis et son gouvernement à démissionner. Il est remplacé par Valdis Dombrovskis.
    31 janvier 2014 : La Lettonie adhère à l’euro.
    Le 3 juin 2015 : Raimonds Vējonis, ancien ministre de l'environnement (2002-2011) puis de la défense (2014-2015), est élu Président de la Lettonie faisant de lui le premier chef d'État écologiste de l'Union européenne.

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport ou carte d’identité en cours de validité.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport ou carte d’identité. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930

    Autres nationalités, se renseigner auprès de l’Ambassade de la Lettonie
    6, Villa Saïd
    75 116 Paris
    Tél : 01.53.64.58.10
    Internet : http://www.mfa.gov.lv/fr/
    Courriel : embassy.france@mfa.gov.lv

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France
    9, Raigna Bulvaris
    Riga 1050
    Lettonie
    Tél : (+371) 67 03 66 00
    Numéro d’urgence : (+371) 29 57 06 23 (24h/24h)
    Internet : https://lv.ambafrance.org/
    Courriel : webmestre.ambafrance-lv@diplomatie.gouv.fr

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises. N’oubliez pas de faire une copie de vos documents d’identité avant de partir.

  • Décalage horaire  :
  • Heure d’hiver et d’été : +1 heure 12H00 à Paris = 13H00 à Riga

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone

    De la France vers la Lettonie : 00 + 371 + numéro du correspondant sans le 0 initial
    De la Lettonie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial

    Numéros utiles

    Police : 110
    Pompiers / urgences : 112
    Secours médicaux : 113
    Renseignements téléphoniques généraux : 371 1188

    Internet

    L'usage d'Internet est devenu courant en Lettonie. De plus en plus d'hôtels disposent d'une connexion wifi, ainsi que des lieux publics : cafés, aéroport..., surtout à Riga (moins sur dans le reste du pays).

    Electricité 

    220 V, 50Hz, comme en France.

  • Monnaie :
  • La monnaie nationale est l’euro. À Riga, les cartes bancaires sont acceptées dans la majorité des hôtels (sauf parfois les moins chers et les auberges de jeunesse) et presque dans tous les restaurants et magasins. Dans le reste du pays, leur usage est plus réduit, mais elles permettent de retirer de l'argent dans les nombreux distributeurs. Dans la plupart des cas, la carte bancaire n’est restituée qu’après délivrance des billets et, éventuellement, du récépissé.

  • Climat :
  • L’été est la saison la plus agréable pour voyager en Lettonie, malgré des pluies parfois fréquentes en juillet/août.
    Températures moyennes à Riga :
    En juin : minimales +11°C ; maximales +21°C
    En septembre : minimales +9°C ; maximales +17°C

  • Santé :
  • Il est fortement conseillé de se munir de la Carte Européenne d’Assurance Maladie (à demander à la caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ), afin de bénéficier de la prise en charge des soins médicaux. Sans la présentation de cette carte, les frais sont à régler soi-même sur place, en espèces.

    Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination. Effectuez un contrôle dentaire avant votre départ.
    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) :

    Il est recommandé de ne pas boire l’eau du robinet, non potable dans la plupart des quartiers de Riga et dans l’ensemble du pays. Une vaccination diphtérie-tétanos-poliomyelite à jour est recommandée ainsi que, d’avril à octobre, la vaccination contre l’encéphalite à la tique d’Europe centrale. La maladie étant transmise par les morsures de tiques, il est recommandé d’être prudent lors des promenades en forêt et de se couvrir les bras, les jambes et les pieds.

  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes

    Il est interdit, sous peine d’amende, de consommer de l’alcool sur la voie publique.

    PHOTOS

    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.
    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel voyages) :

    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.
    Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    DONS (cf La Charte du Voyageur d’Arvel voyages)

    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)
    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :

    -    Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    -    Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    -    Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Le letton est une langue balte du groupe des langues indo-européennes.

    Bonjour : Labdien / Bonsoir : Labvakar
    Au revoir : Uz redzēšanos
    Oui : Ja
    Non : Nē
    Merci : Paldies
    Excusez-moi : Atvainojiet
    S’il vous plaît : Lūdzu
    Où se trouve … ? : Kur ir … ?
    Combien ça coûte ? : Cik tas maksa ?

     

    BIBLIOGRAPHIE

    "La Lettonie", Suzanne Champonnois, François de Labriolle, Karthala, Paris, 1999
    "Dictionnaire historique de la Lettonie", Suzanne Champonnois, François de Labriolle, Crozon, Éditions Armeline, 2001 
    "Guide Vert Pays Baltes", Guide Vert, Michelin, Paris 2008
    "La Baltique, une nouvelle région en Europe", Sous la direction de Nathalie Blanc-Noël, L'Harmattan, Paris, 2002
    "Courlande", Jean-Paul Kauffmann, Fayard, 2009 (ISBN 978-2-2136-2992-6). Rééd. le Livre de Poche, 2011 

     

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/lettonie-12276/


Lituanie
  • Carte d’identité  :
  • République de Lituanie
    Nature du régime : république parlementaire
    Chef de l'Etat : Dalia Grybauskaite (depuis 22/07/2009)
    Capitale : Vilnius
    Superficie : 65 300 km2
    Population : 2 821 674 habitants (2017)
    Densité de population : 43 habitants/km²         
    Langue officielle : lituanien
    PIB par habitant : 14 880 $ (2016)                    
    Taux d'alphabétisation des adultes : 99,9 %    (2016)        
    Espérance de vie : 69,2 ans pour les hommes et 80,1 pour les femmes             
    Croissance démographique annuelle : - 1.41 % (2014)            
    Religions : catholique (80% de la population) ; orthodoxes (4,07%) ; le protestantisme, le judaïsme et l'islam existent aussi
    I.D.H. : 0,848 (40e rang) (2015)                   
    Fête nationale : 16 février (Première indépendance 1918), 11 mars (Indépendance de 1990)
    Jours fériés : 1er janvier (Jour de l’an), mars/avril (Pâques) ; 24 juin (fête de la St Jean), 6 juillet (couronnement de Mindaugas en 1253)  25 et 26 décembre (Noël), 31 décembre (Veille du jour de l’An)

  • Repères historiques  :
  • Les Baltes, ancêtres des Lituaniens d'aujourd'hui, sont arrivés dans la région, depuis le Sud-Est, vers 2000 av. J.-C. Au XIIe siècle, ils se sont divisés en plusieurs tribus s'adonnant au culte de la nature. En Lituanie, les principaux groupes sont les Samogitiens, à l'ouest, et les Aukstaito-zemgales, à l'est.
    1009 : la Lituanie est mentionnée pour la première fois dans les Chroniques de Quedling
    13ème siècle : création du Grand-Duché de Lituanie et sacre du roi Mindaugas en 1523
    1323 : fondation de Vilnius par le Grand-Duc Gediminas
    1387 : Les Aukstaito-zemgales sont baptisés, mais les Samogitiens ne se convertissent qu'en 1413, faisant de la Lituanie le dernier pays d'Europe à devenir chrétien. 
    1569 : Union de Lublin et création de l’Etat Polono-Lituanien jusqu’en 1795.
    1795-1915 : la Russie annexe la Lituanie après le 3ème partage de la Pologne
    1864 : Le catholicisme est réprimé et, les seuls livres en lituanien autorisés à être publiés doivent utiliser l'alphabet russe. Les livres en polonais sont totalement interdits.
    Première Guerre Mondiale : La Lituanie est occupée par l'Allemagne, mais la reddition de cette dernière le 11 novembre 1918, permet à la Lituanie de se doter d'un gouvernement républicain indépendant.
    1919 : Les troupes polonaises s'emparent de Vilnius et, gardent la ville jusqu'à 1939. 
    1920 : La Russie soviétique signe un traité de paix avec la Lituanie reconnaissant son indépendance. 
    23 août 1939 : Conformément au pacte de non-agression germano-soviétique, la Lituanie est placée sous le contrôle de l'Allemagne nazie mais, refusant de prendre part à l'attaque contre la Pologne, elle passe sous contrôle soviétique. 
    Octobre 1939 : La Lituanie récupère Vilnius lorsque l'Armée rouge envahit l'ouest de la Pologne. 
    1941 : L'Allemagne envahit le pays. Sous l'occupation nazie, la quasi-totalité de la population juive périt dans les camps ou les ghettos.
    1944-1990 : deuxième occupation soviétique.
    11 mars 1990 : l'indépendance de la Lituanie est proclamée.
    17 septembre 1991 : La Lituanie fait son entrée aux Nations Unies.
    Mars 2004 : La Lituanie entre dans l’OTAN.
    1er mai 2004 : Entrée de la Lituanie dans l’Union Européenne.
    21 décembre 2007 : La Lituanie entre dans l'Espace Schengen.
    Mai 2009 : Dalia Grybauskaitè est élue Présidente de la République dès le premier tour des élections.
    1er juillet au 31 décembre 2013 : présidence lituanienne du Conseil de l’Union Européenne
    1er janvier 2015 : entrée de la Lituanie dans la zone Euro.

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport ou carte d’identité en cours de validité.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport ou carte d’identité. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F14930

    Autres nationalités, se renseigner auprès de l’Ambassade de Lituanie
    22, boulevard de Courcelles
    75 017 Paris
    Tél : 01.40.54.50.50
    Internet : http://fr.mfa.lt/
    Courriel : chancellerie@amb-lituanie.fr

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France
    Svarco g. 1
    1131 Vilnius
    Lituanie
    Tél : (+370) (5) 219 96 00 / 219 96 20
    Numéro d’urgence : (+370) 655 12 287 (24h/24h)
    Internet : https://lt.ambafrance.org/
    Courriel : ambafrance.vilnius@diplomatie.gouv.fr

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises. N’oubliez pas de faire une copie de vos documents d’identité avant de partir.

  • Décalage horaire  :
  • Heure d’hiver et d’été : +1 heure 12H00 à Paris = 13H00 à Vilnius

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone

    De la France vers la Lituanie : 00 + 370 + numéro du correspondant sans le 0 initial
    De la Lituanie vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial

    Numéros utiles

    Police : 02 ou 112

    Internet

    L'usage d'Internet est devenu courant en Lituanie. De plus en plus d'hôtels disposent d'une connexion wifi, ainsi que des lieux publics : cafés, aéroport..., et les connexions sont bonnes.

    Electricité 

    220 V, 50Hz, comme en France

  • Monnaie :
  • La monnaie nationale est l’euro.

  • Climat :
  • L’été est la saison la plus agréable pour voyager en Lituanie, malgré des pluies parfois fréquentes en juillet/août.
    Températures moyennes à Vilnius :
    En juin : minimales +10°C ; maximales +21°C
    En septembre : minimales +7°C ; maximales +17°C

  • Santé :
  • Il est fortement conseillé de se munir de la carte européenne d’assurance maladie (à demander à la caisse d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ).

    Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination. Effectuez un contrôle dentaire avant votre départ.
    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) :
    Une vaccination diphtérie-tétanos-poliomyelite à jour est recommandée ainsi que, d’avril à octobre, la vaccination contre l’encéphalite à la tique d’Europe centrale. La maladie étant transmise par les morsures de tiques, il est recommandé d’être prudent lors des promenades en forêt et de se couvrir les bras, les jambes et les pieds.

  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes

    Il est interdit, sous peine d’amende, de consommer de l’alcool sur la voie publique.

    PHOTOS

    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.
    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel voyages) :


    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.
    Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    DONS (cf La Charte du Voyageur d’Arvel voyages)

    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)
    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :

    -    Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    -    Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    -    Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Le lituanien est une langue balte du groupe des langues indo-européennes.

    Bonjour : Laba diena
    Bonsoir : Labas vakanas
    Au revoir : viso gero
    Oui : Taip
    Non : Ne
    Merci : Ačiū
    De rien : Prašom
    Excusez-moi : Atsiprašau
    Où se trouve … ? : Kur yra … ?
    Combien ça coûte ? : Kiek tai kainuoja ?

     

    BIBLIOGRAPHIE
        
    "Dictionnaire historique de la Lituanie", Suzanne Champonnois, François de Labriolle, Crozon, Éditions Armeline, 2001. 
    "Guide Vert Pays Baltes", Guide Vert, Michelin, Paris 2008
    "La Baltique, une nouvelle région en Europe", Sous la direction de Nathalie Blanc-Noël, L'Harmattan, Paris, 2002
    "Les États baltiques. Des sociétés gigognes. La dialectique majorités-minorités", Yves Plasseraud, 2e éd., Brest, Éditions Armeline, 2006. 

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/lituanie-12279/