Japon

Hokkaido, les quiétudes hivernales - 20 j

Japon
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Partez à l’aventure en toute sérénité ! Car la découverte s’accompagne généralement de surprises, voici quelques voyages pour aller au-delà des idées reçues !

PRESTATIONS ET CONDITIONS

Ce prix comprend :

  • les vols réguliers France / Tôkyô / France sur Turkish Airlines (via Istanbul);
  • Le vol domestique Sapporo / Tôkyô
  • les taxes d’aéroport (425 €) révisables jusqu’à 30 jours avant le départ ;
  • les transferts et les transports de ville à ville en train (JR Pass), les transports locaux à l’intérieur des villes (bus, métro, taxi) ;
  • l’hébergement en hôtels traditionnels (ryokans), pensions familiales (minshukus) ou en « business hôtels » ;
  • les services d’un animateur d’ARVEL
  • les assurances à l’exception de l’assurance annulation facultative

Ce prix ne comprend pas :

  • les transports à l’intérieur des villes pour convenance personnelle;
  • les repas (environ 35 €/jour) ;
  • les entrées sur les sites et les musées (environ 200 €) ;
  • les excursions non mentionnées au programme ;
  • l’adhésion à l’association : 18 € par personne à partir de 18 ans, dont 6 € pour le Fonds de Solidarité

Participants :

  • minimum 9 – maximum 12

Infos pratiques :

  • Transport aérien :

    Selon les dates et sous réserve de confirmation, vous voyagerez sur un vol de la compagnie régulière Turkish Airlines (vol via Istanbul).
    Le nom de la compagnie, les horaires définitifs, les franchises bagages vous parviendront avec votre convocation, environ 15 jours avant votre départ. Cette convocation précisera le lieu et l’heure exacte du rendez-vous. Celui-ci se fait généralement 3 heures avant le décollage.

       
    Lors de votre inscription, vous devez nous communiquer précisément les noms et prénoms figurant sur votre passeport valide. A défaut, tout changement de nom ou prénom pourra engendrer des frais pouvant aller jusqu’au montant total du billet d’avion.
    Si vous devez effectuer un trajet en train ou en avion pour rejoindre votre aéroport de départ et votre domicile au retour : ARVEL déconseille fortement l'achat de billets non modifiables et/ou non remboursables (Prem's, etc…). Les horaires peuvent changer jusqu’au départ et les imprévus sont inhérents au trafic aérien.  
    Si vous avez besoin d’étiquettes-bagages, n’hésitez pas à nous les demander.

    Prévoir une photocopie de votre passeport (page avec vos informations personnelles et page avec le visa) et 1 ou 2 photos en cas de perte ou de vol.
    Merci de nous faire parvenir à l’inscription, une photocopie de votre passeport : page de couverture et page avec vos informations personnelles.

  • Votre formule de voyage : l'Expé d'ARVEL
  • Notre produit maison, un compromis entre un voyage conçu entre amis et un voyage organisé par des professionnels. Des itinéraires solidement façonnés permettant d’être à la fois exempté de logistique, rassurés par la présence d’un accompagnateur ARVEL spécialiste de la destination et libérés des contraintes du voyage « dit » organisé.

    La souplesse

    L’itinéraire proposé en brochure reste indicatif, souple il est modifi able selon les désirs du groupe et les propositions de l’accompagnateur pour tenir compte des circonstances extérieures et des opportunités locales (évènements particuliers,fêtes...).

    La liberté

    Les repas et les droits d'entrée ne sont généralement pas inclus dans le tarif afin que vous gardiez la main sur votre voyage : repas avec le groupe ou non, visite d’un temple, exposition de peinture, massage ayurvédique ou séance de film Bollywood : c’est selon vos envies facilitées par les conseils de votre accompagnateur.

    En résumé

    L’expédition s’adresse donc plutôt à des personnes en bonne forme physique, d’esprit curieux, prêtes à sacrifier un certain confort et disposées à se comporter en agents actifs de leur voyage. Il suffit surtout d’avoir l’envie de découvrir, de rencontrer et d’accepter dans la bonne humeur d’éventuels imprévus.

  • Hébergement
  • Les hôtels sont propres et confortables, les chambres comportent le plus souvent, une « salle de bains » et des WC privés ; elles sont parfois climatisées, souvent petites mais toujours très fonctionnelles. Les lits doubles standards japonais sont moins larges qu’en Europe. Le Japon est doté d’un large choix d’hébergements, de l’hôtel luxueux au dortoir commun. Pour ce programme, vous serez peut être ammenés à  loger dans des business hôtels (hôtels très fonctionnels), dans des Ryokan (auberges japonaises), ou dans des Minshuku (pensions de famille). Dans les ryokan, les chambres sont de grandes pièces sans cloisons, le sol est recouvert de tatamis en paille, et l’on dort sur des futons déroulés sur le sol avant la nuit par les hôtes des lieuxBeaucoup de ryokans possèdent des onsens (bain thermal), où hommes et femmes sont séparés. Il y a des règles strictes à respecter lorsqu’on fréquente ces établissements : il faut tout d’abord se déchausser à l’entrée, des chaussons sont fournis pour les clients. D’autres chaussons spéciaux sont aussi prévus pour les toilettes, à ne pas utiliser pour les autres pièces. Pour les bains communs, il faut se laver et bien se rincer avant de rentrer dans la baignoire commune.

    Les chambres d’hôtels sont généralement prévues pour 2 personnes (si vous vous inscrivez seul(e), vous partagerez votre chambre avec un(e) autre participant(e) de même sexe. Dans les Ryokan,  les chambres sont très majoritairement prévues pour 4, 6 , voir 8 personnes, etc. ; Vous pourrez donc être amenés à loger à plusieurs dans une même chambre.

  • Repas et boissons
  • Les petits-déjeuners, les déjeuners et les dîners ne sont pas inclus.

    La cuisine traditionnelle japonaise (washoku) est mondialement réputée et, depuis novembre 2013, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, deuxième cuisine nationale à recevoir cette distinction après la France en 2010 ! : « Le washoku est un ensemble très riche de savoir-faire, de connaissances et de traditions liés à la préparation et à la consommation d’aliments, et au respect des ressources naturelles, observé typiquement lors des fêtes du Nouvel An » a précisé l’Unesco dans un communiqué.

    Le washoku est constitué de poissons, de fruits de mer, de riz ou de nouilles, de légumes et d’algues assaisonnés avec des condiments locaux. La viande est généralement absente de la cuisine traditionnelle et ne se retrouve que dans la cuisine yoshoku (« cuisine de l’ouest »), fruit de l’importation et l’adaptation de plats occidentaux sous l’empereur Meiji.

    Il existe différents types de cuisine traditionnelle raffinée, hérités des traditions des daimyo, des samouraïs ou de la cour impériale ; la cuisine kaiseki est celle des marchands et des artistes, c’est la grande cuisine japonaise la plus répandue de nos jours. Parmi les techniques culinaires les plus courantes, on distingue :
    -    Les plats grillés ou sautés à la poêle (yakitori par exemple)
    -    Les plats frits ou agemono (tempura par exemple)
    -    Les plats crus (dont le sashimi, le sushi), les soupes et bouillons (soupe miso par exemple)
    -    Les plats bouillis ou étuvés (gyoza : raviolis par exemple)
    -    Les tsukemono, plats saumurés ou en salaison qui accompagnent le menu traditionnel

    Parmi les plats uniques, les okonomiyaki ou galettes à base d'oeuf et de blé garnies de toutes sortes de viandes, fruits de mer et légumes et cuits sur une plaque chauffante sont également très répandus, notamment dans la région d’Hiroshima et d’Osaka.
    Nombreux sont les plats à emporter pour le bureau, le pique-nique ou dans le train dont le plus connu est le bento : assortiment de petits plats servis ensemble dans un coffret en bois laqué compartimenté ou en boîte jetable.
    Les variantes sont innombrables, les condiments tout autant (dont le fameux wasabi qui emporte la bouche !). Une gastronomie qui éveille les papilles et emportent les sens, riche et variée, saine et équilibrée : un plaisir de tous les instants !
    L’art de la coupe est fondamental dans la cuisine japonaise, les légumes découpés artisanalement sont la marque d’une nourriture de qualité et du respect que l’on témoigne aux invités.
    Le thé, bien sûr, reste la boisson traditionnelle mais toutes sortes de boissons capsulées sont disponibles partout.

  • Transports
  • Tous les moyens de transports sont très bien exploités. Le réseau ferroviaire est l’un des plus performants du monde, en effet, des trains desservent le pays de part et d’autre, avec une technologie toujours plus innovante. Les transports d’une ville à l’autre se feront grâce au  JAPAN RAIL PASS (inclus dans votre voyage) qui permet de parcourir le pays en toute liberté (sauf certaines lignes auxquelles il faut rajouter un supplément). Attention, les trains japonais étant très ponctuels, la même stricte ponctualité sera expressément demandée aux participants sous peine de compromettre le voyage.

    A l’intérieur des villes, métros et bus seront les moyens de transport privilégiés.

    Un vol intérieur est également prévu entre Sapporo et Tokyo le jour 18 opéré  (sous réserve de confirmation) par la compagnie local All Nippon Airways

  • Encadrement
  • Vous voyagez en petit groupe (9/12 personnes) encadrés par un accompagnateur ARVEL. Il connaît le pays, il parle la langue locale ou une langue véhiculaire. Son rôle est de vous donner les clés pour découvrir la destination au-delà de sa façade touristique notamment par une proximité avec la population locale. Il se charge de l’organisation logistique, de la gestion du budget et de la vie du groupe, il n’est toutefois pas un guide. La plupart des voyages expéditions se déroulent sans guide local en continu, mais l’accompagnateur peut faire appel à des guides locaux ponctuellement.

    Les guides locaux au Japon sont très chers et notamment les guides francophones. Il existe un réseau de greeters (bénévoles qui accueillent les touristes) ;  beaucoup moins onéreux et pratique. Votre animateur saura vous conseiller.

  • Excursions
  • Sont  inclus les trajets pour se rendre sur les lieux d’excursions (bus ou/et métro ou/et taxi dans les villes) Les visites et randonnées ne présentent pas de difficultés particulières.

  • A emporter
  • Limitez au maximum les bagages, évitez de vous charger, les chariots n’existent pas. Les valises ou sacs de voyage à poignées et à roulettes sont recommandés. Attention, vous porterez vos bagages entre les hôtels et les gares. Vous serez amenés à laisser votre bagage régulièrement en consigne dans les gares, parce que les chambres d’hôtels au Japon ne sont que très rarement disponibles avant 15h.
    Voici ci-dessous les dimensions des consignes dans la majorité des gares :

    Nous vous conseillons de prendre en compte ses dimensions. Etant donné que les consignes extra large sont rares, nous préconisons un bagage n'excédant pas la taille medium de 84x57x43cm.
    Nous vous conseillons donc de voyager léger, vous pourrez laver vos vêtements à intervalle régulier. Vous trouverez des lavomatiques pour laver et sécher vos vêtements dans de nombreux hôtels  (100 à 200Y par lessive). Bien sûr, il faut aussi prévoir un petit sac à dos pour la journée.
        
    IMPORTANT : Les températures descendent fréquemment en dessous de 0°C en février à Hokkaido (elles peuvent atteindre -15°C). Ainsi, il est important de prévoir des vêtements chauds et techniques (bonnets, gants, bonne chaussures, anorak imperméables, polaires, sous-vêtements techniques). 
    Vous pouvez apporter une toute petite serviettes de toilette (un cadenas, une lampe de poche, , des boules Quiès ou écarteur nasal si vous ronflez, des petites « lingettes » de bébé pour les toilettes rapides, un réveil de voyage, une mini calculette, et une pochette ventrale pour votre argent et votre passeport (à glisser sous les vêtements). 
    Un sac de couchage n'est pas utile.
    Pour conserver et utiliser facilement votre Pass Train, une pochette plastique transparente "tour du cou" vous sera fort utile.

  • Pourboires
  • Gratification sous forme monétaire, en remerciement d’un service ou de la qualité de celui-ci, le pourboire a une histoire propre à chaque contrée. Sa disparition dans un certain nombre de métiers et de pays a souvent suivi l’obtention de véritables salaires réglementés dans des professions où jusqu’alors régnait l’arbitraire en matière de rémunération et où l’essentiel des revenus du travailleur dépendait de la bonne volonté des clients.
    Dans nombre de pays encore, le pourboire est d’usage et il reflète souvent une conception de la rémunération différente de la nôtre. Il peut, ne l’oublions pas, faire vivre des familles entières.

    Pour ce voyage : donner un pourboire n’est pas une habitude au Japon puisqu’un service de 10 à 15% est automatiquement ajouté à la note dans les principaux hôtels, Ryokan et dans les restaurants de luxe.