Viêt Nam

Une Trans-Vietnamienne solidaire - 26 j

Viêt Nam
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Partez à l’aventure en toute sérénité ! Car la découverte s’accompagne généralement de surprises, voici quelques voyages pour aller au-delà des idées reçues !

INFOS PAYS

Viêt Nam
  • Carte d’identité  :
  • République socialiste du Viet Nam
    Nature de l'Etat : république socialiste
    Nature du régime : communiste à parti unique  
    Chef de l'Etat : Trần Dại, président depuis le 02 avril 2016 
    Capitale : Hanoï (6 200 000 habitants)
    Superficie : 330 951 km2
    Population : 91.7 millions d'habitants
    Densité de population : 272 habitants/km2
    Langues : Viet Namien (langue nationale), et langues des ethnies minoritaires (khmer, cham, thaï, chinois)
    PIB par habitant : 2111 $  
    Taux d'alphabétisation des adultes : 93,5 %  
    Espérance de vie : 75 ans  
    Religions : bouddhisme, taoïsme, confucianisme, christianisme, animisme, hindouisme, islam
    Croissance démographique annuelle : 1%  
    I.D.H. : 0,617 (128ème rang)
    Fête nationale : 2 septembre (commémore la proclamation de l'indépendance de la République démocratique du Viet Nam par Ho Chi Minh en 1945 à Hanoï, reconnue en 1954)
    Jours fériés : 1er janvier (Jour de l’an solaire), Fête du Têt (Jour de l’an lunaire, les trois premiers jours sont fériés), 30 avril (anniversaire de la libération du Sud, prise de Saigon le 30 avril 1975), du 1er au 10ème jour du 3ème lunaire (Fête des Rois Hung), 1er mai (Fête du Travail).

  • Repères historiques  :
  • IIIe siècle : le royaume de Nam Viet créé en 208 av. JC devient province chinoise. L’Empire du Milieu y introduit l’écriture et la fabrication de la soie.
    939 : fin de la domination chinoise qui reconnaîtra le pays quelques années plus tard et première dynastie nationale.
    XIIIe siècle : lutte contre les Mongols et le royaume rival de Cham.
    1406-1428 : nouvelle période de domination chinoise.
    XV-XVIe siècles : guerre entre clans seigneuriaux, coupure du pays en deux royaumes au nord et au sud. Arrivée des premiers missionnaires français.
    1651 : Alexandre de Rhodes, jésuite français, introduit l‘écriture en caractères latins qui devient bientôt et définitivement officielle.
    1857-1884 : conquête progressive par la France de l'ensemble de la région qui deviendra l'Indochine.
    1885-1896 : insurrections contre la présence française et montée du nationalisme.
    1930 : fondation du parti communiste par Hô Chi Minh, amplification des troubles nationalistes.
    1941 : offensive japonaise et fondation par les communistes du Viêt-Minh parti favorable à l'indépendance.
    1945 : brève indépendance non reconnue par les Français.
    1946 : insurrection Viêt-Minh et début de la guerre d’Indochine.
    1954 : défaite française à Diên Biên Phu en mai. En juillet, le président du conseil Mendès France signe les accords de Genève qui mettent fin à la guerre. Le pays est divisé en deux en attendant des élections pour sa réunification. La France reconnaît l'indépendance de la République démocratique du Viet Nam (Nord).
    1955 : proclamation de la république du Viet Nam (Sud), soutenue par les USA, qui refusent la division du pays.
    1962 : début de la guerre du Viet Nam, Sud contre Nord. Les Etats-Unis y prennent une part essentielle aux côtés du Sud contre le Nord communiste qui résiste malgré les bombardements intensifs. Au sud, le Front National de Libération soutenu par le Viêt Minh ne cède pas et poursuit la guérilla.
    1969 : mort d'Hô Chi Minh.
    1973 : accords de paix ("Accords de Paris") mettant fin à l'intervention directe des USA au Viet Nam.
    1974 : attaque du Sud - Viet Nam par les troupes du Nord.
    1975 : prise de Saigon le 30 avril par les troupes du Nord et départ des derniers américains.
    1976 : réunification du pays sous l’égide du nord en la République Socialiste du Viet Nam. Plus d'un million de sud-Viet Namiens s’embarqueront par bateau pour fuir le pays (les "boat people").
    1978 : rivalités régionales entre la Chine et le Viet Nam concrétisées, en décembre, par l'intervention vietnamienne au Cambodge soutenu par Pékin.
    1979 : en représailles, intervention chinoise dans le nord du Viet Nam.
    Début des années 80 : légère libéralisation économique, aucune ouverture politique.
    1986 : remaniement des instances dirigeantes du Parti communiste Viet Namien.
    1989 : l'armée Viet Namienne quitte le Cambodge.
    1991 : poursuite des réformes économiques et ouverture au tourisme. Réconciliation avec la Chine. A l’intérieur, c’est toujours le système du parti unique.
    1994 : fin de l'embargo économique américain décrété en 1960. 
    1995 : reprise des relations diplomatiques entre les USA et le Viet Nam.
    2000 : l’accord d’échange commercial entre les Etats-Unis et le Viet Nam entre en vigueur.
    Juillet 2003 : Le président Tran Duc Luong signe un décret-loi visant à éradiquer la prostitution à l’horizon 2005.
    Les Etats-Unis conditionnent l’aide humanitaire au Viet Nam au respect des Droits de l’Homme par le pays.
    Mai 2004 : Commémoration à Hanoï du 50ème anniversaire de la victoire de Dien Bien Phu. Durcissement du contrôle d’internet par les autorités vietnamiennes.
    Avril 2005 : à l’occasion du 30ème anniversaire de la chute du régime proaméricain de Saïgon, le 30 avril 75, le président de la république, Tran Duc Luong annonce l’amnistie de 7751 prisonniers dont 19 étrangers.
    Juin 2005 : visite du premier ministre Pham Van Khai aux Etats-Unis, premier voyage d'un dirigeant vietnamien depuis la guerre.
    Novembre 2005 : l'Assemblée Nationale adopte la première loi anti-corruption.
    Avril 2006 : démission du ministre des transports à la suite d'une affaire de corruption qui éclabousse de nombreuses personnalités du pays.
    Juin 2006 : une équipe rajeunie arrive à la tête de l'Etat, Nguyen Tan Dung, un sudiste qui affiche sa volonté d'accélérer les réformes économiques est nommé Premier ministre.
    Janvier 2007 : le Viet Nam devient le 150ème Etat membre de l'OMC
    2010 : Présidence vietnamienne de l’ASEAN.
    Janvier 2011 : XIe congrès du Parti communiste vietnamien. Nguyen Phu Trong en devient Secrétaire général. 
    Mai 2011 : Elections législatives et nomination d’un nouveau gouvernement. Nguyen Tan Dung est reconduit au poste de Premier ministre. 
    25 Juillet 2011 : Election de Truong Tan Sang au poste de Président de la République.
    28/11/2013 : le statut de « force unique » du parti communiste sur la scène politique est confirmé dans un amendement constitutionnel pour faire face à la contestation grandissante dans le pays.
    2014 : Emeutes anti chinoises à la suite de l’installation d’une plate-forme de forage en mer de Chine du sud, au large de Danang. Janvier 2016 : XIIe Congrès du Parti communiste vietnamien. Nguyen Phu Trong est reconduit au poste de Secrétaire Général.
    Avril 2016 : Tran Dai Quang est élu Président de la République. Nguyen Xuan Phuc est élu Premier ministre.

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport en cours de validité d’au moins 6 mois après la date de retour. Pour les voyages supérieurs à 15 jours sur place, visa obligatoire avant le départ : 85 € depuis le 1er janvier 2013. Pas de visa pour notre voyage en 16 jours.
    Visa à prendre par vos soins pour nos voyages en 22 et 26 jours.
    Arvel vous informera quand votre voyage sera garanti pour pouvoir effectuer votre démarche.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.

    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

    Arvel ne se charge pas du visa, il est à faire par vos soins. Il revient à chacun de le demander personnellement en vous adressant :

    Soit à un organisme spécialisé :
    ACTION VISAS                                                       LYON VISA SERVICES
    10/12 rue du Moulin des Prés                            2 rue Cavenne
    75013 PARIS                                                         69007 LYON
    Tel 01 45 88 56 70                                               Tél. 04 72 73 31 82  
    www.action-visas.com                                        www.lyonvisa.com  

    Soit directement à l'ambassade du Vietnam :
    Ambassade du Viet Nam, Section Consulaire
    62, rue Boileau 75016 Paris Tél : 01.44.14.64.00
    Internet : http://www.ambassade-Viet Nam.com
    Courriel : vnparis.fr@gmail.com

    Vous pouvez désormais obtenir un  E-Visa, valable 30 jours qui s’élève à 25 USD à ce jour. Le délai d’obtention est de 3 jours environ.

    https://immigration.gov.vn/

    Notez que les organismes  Lyon Visa ou Action Visa proposent également le E-Visa.

    Arvel vous communiquera les coordonnées du 1 er hotel (à mentionner si besoin pour le visa)

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France au Vietnam, Section Consulaire
    57 Tran Hung Dao - Hanoï
    Tél : 84] (4) 3 944 57 00
    Fax : [84] (4) 3 944 57 17
    Internet : http://www.ambafrance-vn.org/
    Courriel : ambafrance.hanoi@diplomatie.gouv.fr

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Heure d’hiver : +6 heures 12H00 à Paris = 18H00 à Hanoï
    Heure d’été : +5 heures 12H00 à Paris = 17H00 à Hanoï

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers le Viet Nam : 00 + 84 + numéro du correspondant sans le 0 initial
    Du Viet Nam vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial

    Numéros utiles
    Police : 113
    Pompiers : 114
    Urgences médicales : 115

    Internet
    Nombreux cybercafés. Les hôtels sont en général équipés. Très bonne couverture dans tout le pays.

    Electricité
    220 V, 50 Hz ; un adaptateur peut être utile.

  • Monnaie :
  • Monnaie nationale le dong, appellation internationale VND

    Prévoir des euros ou usd en espèces (emporter des billets en bon état).

    1 dong = 0,000036 €   ;   1 € = 27 536,77 dongs
    1 dong = 0,000044 USD  ; 1 USD = 22 710,05 dongs (janvier 2018).

    Les cartes bancaires internationales peuvent dépanner, mais seulement dans les grandes villes (Hanoi, Hué, Hoi An, Saïgon). Vous pouvez retirer des dongs directement avec votre carte Visa et Mastercard.

  • Climat :
  • Il existe de grosses différences climatiques entre le nord, le sud et le centre du pays.

    Le nord : températures plus fraîches (avoisinant les 10° en février) surtout en soirée. Peu de pluies, ou parfois bruine et brouillard, donc humide et froid en hiver. Fortes pluies de mai à octobre, très violentes en juillet/août.
    Le sud : chaud (parfois 35 à 40°) et normalement sec ; mousson de mai à novembre (chaud et humide).
    Le centre : températures plus modérées (entre 20 et 30°). Pluies rares sauf parfois en automne. Mousson de juillet à janvier

    Les périodes de février/mars puis de novembre sont les meilleures périodes (sauf années exceptionnelles !). En avril, les températures sont globalement plus élevées et les risques de pluies plus fréquents.

    Températures minimales /maximales

    Hanoï : en hiver de 13° à 22°, au printemps de 17° à 32°, en été de 26° à 33°, à l’automne de 18° à 31°.
    Da-Nang : en hiver de 19° à 26°, au printemps de 21° à 33°, en été de 25° à 34°, à l’automne de 22° à 31°.
    Ho Chi Minh Ville : en hiver de 21° à 33°, au printemps de 23° à 35°, en été de 25° à 32°, à l’automne de 23° à 31°.

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination.

    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) : Pas de vaccination obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DT Polio-typhoïde. La vaccination contre l’hépatite A est recommandée. Le traitement antipaludéen n'est pas obligatoire, mais recommandé, le Viet Nam est en zone 3.

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation), un antibiotique à spectre large, des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.

    Faites attention aux chiens errants et aux singes pouvant être porteurs de la rage.

  • Voyageur responsable  :
  • Le Viet Nam est une destination solidaire, nous soutenons le projet de l’association « Xuan ».

    Us et coutumes
    Le Vietnam compte 54 ethnies, possédant chacune leur propre identité culturelle et leur propre langue ou dialecte.
    Le fondement de la culture au Vietnam repose essentiellement sur une tradition folklorique. C’est un riche patrimoine qui comprend mythes et légendes, contes et récits anciens. Leurs croyances et valeurs sont  issues du culte des ancêtres, du bouddhisme, du confucianisme, du taoïsme, sans oublier le christianisme (catholicisme et protestantisme) ainsi que l’islam (très minoritaire).
        
    Les Vietnamiens accordent une certaine importance à la tenue vestimentaire : évitez de porter des shorts courts,  des larges décolletés, des vêtements moulants ou des objets de valeur (bijoux, belle montre...). Soigner tout particulièrement votre tenue à l'occasion de rencontres que nous vous proposerons et notamment  pour les visites de temples et pagodes (vêtements longs).

    Comme dans la plupart des pays d’Asie, on se déchausse avant de rentrer dans une maison ou un temple, on ne touche pas la tête des enfants, on ne sert pas la main pour saluer (même si c’est de plus en plus répandu), une lègère inclination de la tête suffit. Si vous offrez un cadeau, ne soyez pas surpris si la personne ne l’ouvre pas devant vous, c’est une marque d’impolitesse.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.

    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) : En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits. Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)

    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :
    -  Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    - Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    - Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Le vietnamien est la langue officielle du pays. L’anglais est très utilisé, le français un peu moins.

    Bonjour : xin chao (Sinne tchao)
    Salut : chao (Tchao)
    Au revoir : tâm biết (Tamme biète)
    Merci : cam on (Cammonne)
    S’il vous plaît : xin (Sinne)
    Excusez-moi : xin lổi (Sinne loy)
    Oui / Non : có / không (Co/Congue)
    C’est combien ? : giá bảo nhiều ? (Za bao niéou ?)
    Bon appétit : chúc ngon miệng (Tchouc ngonne mieingue)
    C’était délicieux ! : Ngon ! (Ngonne !)
    Je suis Français(e) : Tôi là tiếng Pháp (Toy la tieingue fap)

    Bibliographie

    - Guides 
    Guides Lonely Planet 
    Guides Bleus Evasion – Hachette
    Guides Verts - Michelin

    - Essais
    "Viêt Nam", Pierre-Richard Feray, PUF, coll. Que Sais-Je ?, 2001
    "Histoire du Viêt Nam des origines à 1858", Lê Thanh Khôi, Sudestasie, 1983
    "Viêt Nam, voyage à travers une victoire", Jean et Simone Lacouture, Seuil, 1976
    "Dien Bien  Phu, la fin d'une illusion", Alain Ruscio, L'Harmattan, 1986  
    "Mékong : du Laos au Viêt Nam", après le dégel, Autrement, coll. Monde H.S., N° 63, 1998

    - Romans 
    "Les parasols de Danang", Joël Luguern, Karthala, coll. Lettres du sud, 1980
    "Barrage contre le Pacifique", Marguerite Duras, Gallimard, coll. Folio, 1978
    "L'amant", Marguerite Duras", Editions de Minuit, 1984
    "Les Canards de Ca Mao", Olivier Todd, Robert Laffont, 1975
    "Métisse blanche", Kim Lefèvre, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2003
    "Retour à la saison des pluies", Kim Lefèvre, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2004
    "Roman sans titre", Duong Thu Huong, Editions des Femmes, 1992
    "Les paradis aveugles", Duong Thu Huong, Editions des Femmes,1991
    "Histoire d’amour racontée avant l’aube", Duong Thu Huong, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2006
    "Au-delà des illusions", Duong Thu Huong, Philippe Picquier, 2001
    "Au Zenith", Duong Thu Huong, Le Livre de Poche, coll. Littérature & Documents, 2010
    "Un général à la retraite", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1990
    "Le cœur du tigre", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche,1993 
    "La vengeance du loup", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1997
    "Rue des soldats", Chu Laï, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1997
    "Le  chagrin de la guerre", Bao Ninh, Philippe Picquier, coll. Picquier poche, 2011
    "Vietnam : au pays des mille sourires", Frédéric Soreau, Georges Naef, coll. L’aventure du monde, 2008
    "La guerre d’Indochine : 1945-1954", Jacques Dalloz, Seuil, coll. Points Histoire, 1987
    "Terre des oublis", Duong Thu Huong, Sabine Wespieser, 2010
    "Ru, Kim Thuy", Le Livre de Poche, coll. Littérature & Documents, 2012
    "La Colline des Anges : Retour au Viêt Nam (1972-1992)", Raymond Depardon , Jean-Claude Guillebaud, Points, 2006
    "Riz noir", Anna Moï, Folio, 2006

    - Sur place
    "Le Courrier du Viêt Nam" : seul quotidien en langue française édité par l’Agence vietnamienne d’information que l’on trouve essentiellement à Hanoï et Hô-Chi-Minh-Ville.

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/