Iran

Splendeur et raffinement persans - 21 j

Iran
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Partez à l’aventure en toute sérénité ! Car la découverte s’accompagne généralement de surprises, voici quelques voyages pour aller au-delà des idées reçues !

INFOS PAYS

Iran
  • Carte d’identité  :
  • République Islamique d’Iran
    Nature de l'Etat : république islamique
    Nature du régime : théocratique (primauté des autorités religieuses) et démocratique (élection au suffrage universel du Parlement et du Président de la République)
    Chef de l'Etat : Hassan Rohani, président depuis juin 2013
    Capitale : Téhéran
    Superficie : 1 648 000 km2
    Population : 75 149 669 d’habitants
    Densité de population : 45,6 hbts/km2      
    Langues : persan (langue officielle), kurde, turc, baloutche, arabe, arménien
    PIB par habitant : 7 211 $                           
    Taux d'alphabétisation des adultes : 84,7 %            
    Espérance de vie : 70,86 ans      
    Religions : chiites (89%), sunnites (10%), zoroastriens, bahaïs, juifs, chrétiens          
    Croissance démographique annuelle : 1,30 %            
    I.D.H. : 0,742  (77ème rang)                              
    Fête nationale : 11 février, anniversaire de la Révolution de 1979
    Jours fériés : 20 mars (jour de la nationalisation du pétrole), 21 mars (Nouvel An persan), 1er avril (jour de la République Islamique), 2 avril (13ème jour de l’an), 5 juin (anniversaire du soulèvement contre le chah), 20 décembre (dernier jour de l’automne) ainsi que les fêtes musulmanes à dates variables.

  • Repères historiques  :
  • Vers 6000 av. J.C. Apparition de la civilisation de Sialk sur le plateau iranien.
    V. 2000 av. J.-C. Les Aryens, un peuple de langue indo-européenne, pénètrent en Iran.
    V. 1000 av. J.-C. Zoroastre initie le zoroastrisme –ancienne religion de l’Iran jusqu’à son islamisation, au VIIe siècle .
    V. 900 av. J.-C. Les Mèdes et les Perses, descendants des Aryens, s’implantent en Iran.

    Des Achéménides aux Parthes
    539 av. J.-C. Prise de Babylone par Cyrus II ; II proclame la liberté de religion et l’abolition de l’esclavage.
    522-486 av. J.-C. Règne de Darius Ier, fonde une nouvelle capitale d’apparat à Persépolis.
    331 av. J.-C. Alexandre le Grand conquiert l’ensemble de la Perse Chute de l’Empire achéménide et début de l’hellénisation de la Perse.
    141 av. J.-C. Les Parthes règnent sur la Perse. Leur empire, principal rival de Rome au Proche-Orient, ne va cesser de croître pendant trois siècles.

    Des Sassanides à la conquête arabe
    224. Fondation de l’Empire sassanide qui va durer plus de quatre siècles, 
    241. le zoroastrisme (ou mazdéisme) est érigé en religion d’Etat. 
    637-650. Conquête de l’Empire perse par les Arabes. L’islam remplace progressivement le zoroastrisme.
    650-680. le chiisme se développe après l’assassinat d’Ali – cousin, fils adoptif et gendre de Mahomet –, dont le fils, Hussein, sera tué par les troupes omeyyades.

    De la Perse à l’Iran
    747-750. Révoltes contre le pouvoir omeyyade. Un nouveau califat (abbasside) se met en place, et Bagdad devient sa capitale.
    820-945. Succession de dynasties locales en Iran oriental, qui contestent l’autorité des Abbassides.

    Des Seldjoukides à l’Empire safavide
    1055. Les Seldjoukides, des nomades turcs, de confession sunnite, renversent les Bouyides et restaurent le calife abbasside.
    1121-1122. Les Mongols, sous la conduite de Gengis Khan, envahissent la Perse.
    1381. Tamerlan, un chef turco-mongol, conquiert la Perse et fonde l’Empire timouride.
    1501. Fondation de la dynastie safavide, 
    1534. Prise de Bagdad par Soliman le Magnifique. Le monde arabe passe sous domination ottomane.
    1587-1629. Règne de Shah Abbas le Grand, qui installe sa capitale à Ispahan (« moitié du monde »). Période marquée par une grande prospérité.
    1639. Signature du traité de Qasr-e Shirin, entre les Ottomans et les Safavides, qui met fin au conflit entre les deux puissances et détermine leurs frontières respectives.
    Celles-ci resteront quasiment inchangées jusqu’au début du XXe siècle.

    Des Safavides à Reza Shah Pahlavi
    1722. Les Afghans envahissent la Perse et dévastent Ispahan.
    1730. Mise en place de la dynastie afsharide. Il renforce l’unité de la Perse en rapprochant chiites et sunnites, et étend sa domination jusqu’en Inde.
    1750-1779. Règne de Karim Khan, et installe sa capitale à Shiraz.
    1786. Agha Mohammad Khan se fait proclamer shah à Téhéran, promue nouvelle capitale de l’empire. Il fonde la dynastie des Qadjar, qui vont régner jusqu’en 1925.
    1804-1813. Guerres russo-perses.
    1828. Signature du traité de Tourkmantchaï entre les Russes et les Qadjar. 
    1844. Fondation du babisme, un mouvement religieux et social considéré comme une hérésie du chiisme et réclamant plus de justice sociale dans le pays
    1848. Accession au trône de Nasser-od Din Shah, qui va inaugurer la modernisation du pays et s’efforcer de maintenir l’intégrité territoriale de la Perse.
    1906. Révolution constitutionnaliste : à la suite de manifestations populaires contre les réformes fiscales, le shah convoque un Parlement qui adopte la première Constitution du pays. Le Parlement sera suspendu en 1909.
    1907. La Russie et la Grande-Bretagne partagent la Perse en deux zones d’influence séparées par une zone neutre
    1909. Création de l’Anglo-Persian Oil Company (APOC, qui deviendra plus tard British Petroleum – BP).
    Juillet 1911. Les Russes occupent le Nord du pays, de Tabriz à Mashhad.
    1914-1918. La Grande-Bretagne occupe une partie de la Perse pendant la première guerre mondiale.
    1921. Le colonel Reza Khan s’empare du pouvoir à Téhéran après un coup d’Etat militaire.
    1925. Soutenu par les Britanniques, Reza Khan se fait proclamer shah de Perse. Il est couronné le 25 avril 1926 sous le nom de Reza Shah Pahlavi.

    Le règne des Pahlavi
    Avec l’avènement des Pahlavi, l’Iran semble entrer enfin dans la modernité, selon un modèle autoritaire
    Mars 1927. l’objectif du pouvoir étant de remplacer la charia islamique par un code civil moderne inspiré des modèles occidentaux.
    1932. Le shah annonce le retrait de toutes les concessions de l’Anglo-Persian Oil Company. Les Britanniques portent l’affaire devant la Société des nations (SDN).
    28 août 1933. accord conclu sous l’égide de la SDN entre Téhéran et l’Anglo Iranian Oil Company (AIOC) et accorde une part des bénéfices nettement plus équitable à l’Iran.
    21 mars 1935. La Perse devient officiellement l’Iran.
    1936. Interdiction faite aux femmes de continuer à porter le voile islamique. Des émeutes, brutalement réprimées, éclatent contre ces lois vestimentaires.
    25 août 1941. Invasion de l’Iran par les troupes britanniques et soviétiques sur le motif « d’empêcher tout agissement subversif des Allemands ». 
    16 septembre 1941. Abdication de Reza Chah en faveur de son fils Mohammad.
    1946. Les Soviétiques entament l’évacuation du Nord de l’Iran. Les Etats-Unis, deviennent la puissance extérieure la plus influente en Iran. 
    29 avril 1951. La loi d’application de la nationalisation du pétrole est votée.
    1963. Le droit de vote est accordé aux femmes. Un nouveau Code de la famille rejette la répudiation, décourage la polygamie et autorise les femmes à demander le divorce.
    4 novembre 1964. Khomeini, devenu ayatollah, est expulsé vers la Turquie 
    30 décembre 1965. Création de l’organisation clandestine des Moudjahiddines du Peuple, un groupe d’opposition islamo-marxiste.
    16 mars 1966. Le shah inaugure, à Kharg, sur le golfe Persique, le port pétrolier le plus grand du monde.
    26 octobre 1967. Couronnement solennel du shah et de son épouse, l’impératrice Farah Diba.
    Octobre-décembre 1973. Premier « choc pétrolier ». 
    2 mai 1975. Instauration d’un parti unique, le Rastâkhiz
    Janvier 1978. Manifestations à Qom en faveur de Khomeini. 
    30 août 1978. Depuis l’Irak, Khomeini lance un appel à la population iranienne pour continuer le mouvement jusqu’au renversement du shah 
    En octobre,l’ayatollah Khomeini, expulsé d’Irak vient s’installer en France, à Neauphle-le-Château.
    11 décembre 1978. Un million et demi de personnes défilent dans Téhéran.
    16 janvier 1979. Le shah quitte l’Iran.

    La République islamique
    1 février 1979. Retour à Téhéran de l’ayatollah Khomeini.
    26 février 1979. Annonce de la nationalisation complète de la production pétrolière.
    1 avril 1979. l’Iran devient officiellement une république islamique.
    4 novembre 1979. Occupation de l’ambassade américaine de Téhéran.
    15 novembre 1979. le texte de la Constitution soumet l’Etat au pouvoir suprême du clergé chi’ite et confère à l’imam Khomeini le pouvoir suprême
    7 avril 1980. Rupture des relations diplomatiques entre l’Iran et les Etats-Unis.
    27 juillet 1980. Mohammad Reza Pahlavi meurt au Caire.
    22 septembre 1980. Début de la guerre Iran-Irak 
    4 juin 1989. Mort de l’ayatollah Khomeini. 
    20 août 1990. Irak et Iran, qui se sont affrontés de 1980 à 1988, signent un traité de paix. 
    30 avril 1995. Bill Clinton décide un embargo total contre l’Iran,.
    23 mai 1997. Election à la présidence de la République de Mohammad Khatami, qui sera réélu et exercera la fonction jusqu’en 2005.
    Juillet 1999. Émeutes étudiantes, réprimées par les Gardiens de la Révolution.
    24 juin 2005. Election du conservateur Mahmoud Ahmadinedjad à la présidence de la République.
    24 mars 2007. L’ONU adopte la résolution 1747 qui durcit les sanctions économiques et commerciales contre l’Iran.
    2009. L’élection frauduleuse d’Ahmadinedjad, reconduit au poste de président avec l’aval du Guide. Grande vague de manifestations, surnommé la «vague verte», sera durement réprimée dans le sang.
    Juin 2013 : Election d’Hassan Rohani

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport valable 6 mois après la date de retour. Le passeport ne doit comporter aucun cachet israélien.
    Visa obligatoire.

    Il est possible d’obtenir le visa sur place pour les voyages d’une durée inférieure à 30 jours sur place. Son coût est actuellement de 75€ (à payer en espèces).
    Cette information nous a été confirmée par notre partenaire local, ainsi que par l’ambassade de France à Téhéran.
    Le site de l’ambassade d’Iran à Paris n’est pas toujours à jour.
    Attention : les autorités iraniennes peuvent décider de changer leurs conditions  d’entrée en Iran, sans préavis.

    Une fiche visa vous sera envoyée à l’inscription, elle donne toutes les modalités à suivre, MERCI DE LA LIRE AVEC ATTENTION. 

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour  les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

    Autres nationalités, se renseigner auprès du Consulat d’Iran
    16 rue Fresnel 75116 Paris
    01.40.69.79.60/65
    visa@amb-iran.fr 
    http://fr.paris.mfa.ir/

    Les formalités et tarifs mentionnés dans ce document peuvent être modifiés, sans préavis. Nous ne sommes pas tenus pour responsables en cas de non-obtention du visa . Veuillez consulter le site de l’Ambassade d’Iran.

    Ambassade de France en Iran
    64 rue Neauphle-le-Château
    11348 Téhéran
    +98 (21) 64 09 40 00
    contact@ambafrance-ir.org (ambassade fermée les vendredis, samedis et jours fériés légaux, mais une permanence téléphonique est assurée pour traiter les urgences). 
    http://www.ambafrance-ir.org

    Prévoir une photocopie de votre passeport. Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Horaire d’hiver en France : + 1 heure 30 : 12H00 à Paris = 13H30 à Téhéran
    Horaire d’été en France : + 2 heures 30 : 12H00 à Paris = 14H30 à Téhéran


  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers l’Iran: 00 + 98 + l'indicatif de la région (sans le 0), suivi du numéro du correspondant.
    De l’Iran vers la France : 00 + 33 + le numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

    Téléphone portable 
    Vous pouvez emporter vos téléphones portables si vous le souhaitez et vous en servir en Iran.
    ATTENTION : vérifiez avec votre opérateur si vous avez l’option Monde et quels sont les frais en cas d’utilisation en Iran (réception et envois messages ou appels).

    Numéros utiles
    Urgences 112 (numéro international)

    Internet
    Nombreux hôtels équipés d’Internet

    Electricité : 220 V, 50 Hz. Pas besoin d’adaptateur. 

  • Monnaie :
  • Le rial, appellation internationale IRR       
    1 rial = 0,0000238 €
    1 € = 41 956 IRR (novembre 2017)

    Pour éviter les commissions et les frais de banque emportez des euros en espèces  (des petites coupures de préférences : 20 et 50) et des billets en bon état, datés après 1990.

    Une seule carte bancaire internationale est utilisable en Iran, la carte Mastercard. Celle-ci peut dépanner pour les gros achats  dans les grandes villes  mais on ne peut pas retirer de l’argent avec dans les banques.
    IL EST DONC IMPERTAIF DE PREVOIR UNIQUEMENT DES EUROS EN ESPECES.

    N’emportez pas de traveller chèques, inutilisables en raison du blocus américain.


  • Climat :
  • L'Iran bénéficie sur la plus grande partie de son territoire d'un climat très ensoleillé. Les différentes chaînes de montagnes et de grandes zones de hauts plateaux sont couvertes de neige tout ou partie de l'hiver. 
    Vous voyagerez essentiellement sur un plateau de 1000 m d’altitude environ (Téhéran est à 1100 m d’altitude, Ispahan à 1 600 m).

    Au printemps les températures sont agréables. La nuit et au petit matin, il fera frais. 
    En automne  les températures sont chaudes (env. 30 C°) mais agréables ; par contre  dans le Golfe Persique, il peut faire plus chaud et surtout plus humide. La nuit et au petit matin, il fera frais en particulier dans le désert et à Téhéran.

    En été, les températures sont élevées (plus de 32C ). Le programme de la journée tient compte de ce paramètre. Chaleur sèche cependant plus tolérable qu’une chaleur humide.

    Moyenne des températures maximales/minimales :
    Téhéran : au printemps de 5° à 28 °, l’été de 21° à 37°, l’automne de 7° à 32°, l’hiver de -1° à 10°.
    Ispahan: au printemps de 5°à 28°, l’été de 19° à 36°, l’automne de 4° à 31°, l’hiver de -2° à 12°.


  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination.
    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
    Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr 
    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) : 
    Pas de vaccination obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DT Polio-typhoïde. La vaccination contre l’hépatite A peut être recommandée. 

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies  (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation) et le mal d’altitude, un antibiotique à spectre large, des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.


  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes 
    Vous serez en pays musulman chiite à la réglementation vestimentaire stricte et contraignante.
    Les femmes devront (dès la descente de l’avion) se couvrir les cheveux d’un foulard (quelle qu’en soit la couleur) et le porter en toutes circonstances (mêmes dans les restaurants et les hôtels, dès que vous êtes en présence d’étrangers, en particulier d’hommes).
    ATTENTION : Nous  avons remarqué lors de nos derniers voyages, une certaine réticence de la part de certaines femmes à  se soumettre à cette règle. Nous vous rappelons qu’en cas de non-respect de cette consigne, vous pourrez connaitre de fâcheux problèmes avec les autorités.
    Nos animateurs et ARVEL ne pourront être tenus responsables en cas de problème à ce sujet.

    Outre le foulard, les femmes doivent couvrir bras et jambes en permanence. 
    Porter des pantalons longs est possible, pas de bermuda ou de jupes mi-longues. En haut, portez des vêtements un peu amples et suffisamment longs (tunique longue ou chemise qui couvre les fesses et le décolleté) ; les pantalons « moulants » portés avec un manteau ou une tunique longue sont acceptés. Pieds nus et maquillage sont admis.
    Pour les hommes, les manches courtes sont admises mais ils doivent porter des pantalons longs. Pas de shorts ni bermuda.

    Dans certains lieux de culte islamique, les femmes doivent revêtir le « voile islamique » sombre, couvrant cheveux et corps jusqu'aux chevilles. Il est fourni à l’entrée du monument.
    Certains lieux de culte sont interdits aux non-musulmans, parfois de façon permanente (le cas est rare), parfois aux heures de prière. 

    Les services de sécurité sont très suspicieux à l’égard des contacts avec la population, notamment avec les milieux universitaires et étudiants, qu’ils observent avec attention. 
    Il convient de rester à l’écart de tout rassemblement et mouvement de foule.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.
    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel voyages) :

    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.
    Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Il est strictement interdit de photographier les aéroports et les installations militaires.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)
    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :

    -  Réfléchir et mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.

    -  Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).

    -  Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Bibliographie

    - Guides
    "Lonely Planet (2008)", dernière version en anglais malheureusement.
    "Iran", Marie Rehm, Guides Hachette, collection Évasion (2006)

    - Ouvrages généraux :
    "Darius, les Perses et l’Empire", Briant Pierre, Gallimard Découvertes, 1992.

    - Littérature :
    "Vers Ispahan", Pierre Loti
    "Les six voyages en Turquie et en Perse", J-B. Tavernier (La Découverte)
    "Lire Lolita à Téhéran", Nafisi Azar, 10/18, 2004.
    "Un jardin à Téhéran", Susha Guppy, Phébus, 1995.
    "Passeport à l’iranienne", Nahal Tojadod, J.C. Lattès, 2005
    "En censurant un roman d'amour iranien" , Shahriar Mandanipour, Seuil 2011

    - Bandes dessinées :
    "Persépolis "(4 tomes), Marjane Satrapi,  L‘Association, 2003.

    - Autres ouvrages :
    "Neige sur Téhéran" - Firouz Nadji - Ghazuini (Denoël)
    "Anthologie persane" - Henri Massé (Payot)
    "Il était une fois la Mésopotamie" - Jean Bottéro et Marie-Josèphe Steve (Gallimard)
    "L’héritage perse" - Fréderic SOREAU  (Georama)

     

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/