;;
Islande - 11 j - Force de la nature

Islande

Force de la nature - 11 j

Islande
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Partez à l’aventure en toute sérénité ! Car la découverte s’accompagne généralement de surprises, voici quelques voyages pour aller au-delà des idées reçues !

INFOS PAYS

Islande
  • Carte d’identité  :
  • REPUBLIQUE D’ISLANDE
    Nature de l'Etat : République
    Nature du régime : parlementaire
    Chef de l'Etat : Guðni Th. Jóhannesson, président (depuis août 2016)
    Capitale : Reykjavik (120 000 habitants)
    Superficie : 103 000 km²
    Population : 348 450 habitants (2018)
    Densité de population : 3,38 habitants/km²                   
    Langues : islandais mais l’immense majorité des Islandais parle anglais
    PIB par habitant : 75 863 USD (2017)                               
    Taux d'alphabétisation : 100%                  
    Espérance de vie : 82 ans
    Religions : protestants luthériens (76%), catholiques (3,4%)
    Croissance démographique annuelle : 0.67%                  
    I.D.H. : 0,935, 8ème rang                              
    Fête nationale : 17 juin (proclamation de la République 1944 et anniversaire de Jon Sigurdsson)
    Jours fériés : 1er janvier (Nouvel An), Vendredi Saint, lundi de Pâques, 3ème jeudi d’avril (premier jour de l’été) 1er mai (fête du Travail), jeudi de l’Ascension, lundi de Pentecôte, Fête nationale 17 juin, 1er lundi d’août (fête des commerçants), 25 et 26 décembre (Noël).

  • Repères historiques  :
  • 874 : découverte de l’île par des colons norvégiens.
    930 : fondation de l’Etat libre islandais et création de l’Alping (parlement)
    1000 : L’Islande adopte le christianisme sous la pression de l’Alping
    1262 : l’Islande accepte la suzeraineté des rois de Norvège avec la signature du Vieux Pacte
    1380 : en vertu de l’Union de Kalmar, l’Islande est rattachée à la Couronne Danoise
    Début 15ème siècle : épidémie de peste noire qui tue plus d’un tiers de la population
    1550 : le roi du Danemark impose le luthéranisme aux Islandais
    1602 : le Danemark établit un monopole commercial avec l’Islande qui aura des conséquences dramatiques pour les habitants
    1783 : l’éruption du volcan Laki entraîne épidémies et famines, faisant passer la population de l’Islande sous la barre des 40 000 habitants.
    1800-1843 : abolition de l’Alpingi, remplacé par une Cour suprême, puis réouverture en tant que chambre consultative sous l’impulsion de Jón Sigurđsson
    1854 : le monopole commercial établi par le Danemark est supprimé
    1874 : le roi du Danemark octroie une constitution à l’Islande à l’occasion du millénaire de la colonisation
    1904 : Hannes Hafstein dirige le premier gouvernement islandais
    1908 : les femmes obtiennent le droit de vote aux éléections municipales, élargi à l’ensemble des scrutins en 1915
    01/12/1918 : l’Islande devient autonome. Le roi du Danemark reste roi d’Islande
    Mai 1940 : l’armée britannique occupe l’Islande et est remplacée en juin 1941 par l’armée américaine.
    Mai 1942 : l’Alping prononce la séparation politique totale entre l’Islande et le Danemark
    17 juin 1944 : proclamation de la République d’Islande. Sveinn Björnsson devient le premier président.
    1980 : Vigdis Finnbogadóttir est élue présidente de la République d’Islande, c’est la première femme à accéder démocratiquement à la présidence d’un Etat européen.
    1996 : Ólafur Ragnar Grimsson élu président de la République d’Islande.
    2006 : retrait des troupes de l’armée américaine de la base de Keflavik
    2008 : le pays est confronté à une grave crise financière
    Juillet 2009 : l’Islande dépose sa candidature d’adhésion à l’Union Européenne, candidature qui sera suspendue en 2013 puis abandonnée en 2015
    Mars 2010 : le volcan Eyjafjöll entre en éruption, son nuage de cendres paralyse le trafic aérien pendant environ une semaine.
    Mai 2013 : les négociations débutées en 2010 pour l’entrée de l’Islande dans l’Union Européenne sont gelées par le gouvernement islandais. L’islande retirera sa candidature en mars 2015.
    1er août 2016 : l’historien Guðni Th. Jóhannesson est élu président.


  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : carte d’identité ou passeport en cours de validité.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur  le passeport des parents. Pour  les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

    Autres nationalités, se renseigner auprès de l’Ambassade d’Islande  
    52 avenue Victor Hugo ; 75116 Paris    Tél : 01.44.17.32.85
    Internet :  http://www.iceland.is/iceland-abroad/fr
    E-mail : emb.paris@mfa.is

    Attention : Les formalités consulaires peuvent être modifiées à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France en Islande (section consulaire)
    Tungata n° 22 101 Reykjavik 
    Tel : +354 575 96 00
    N° d’urgence : +354 898 45 31
    Section consulaire : +354 575 96 01
    Agence consulaire à Akureyri N° d'urgence : +354 842 60 66
    Agence consulaire à Egilstadir N° d'urgence : +354 895 89 28
    Site Web : http://ambafrance-is.org
    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/islande


  • Décalage horaire  :
  • - 1h : 12h00 à Paris = 11h00 à Reykjavik

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    Téléphoner  de France vers l’Islande : composez le 00 354 + le numéro du correspondant.
    Appels intérieurs : composez les 7 chiffres du numéro de votre correspondant
    De l’Islande vers la France : 00 + 33  + l'indicatif région sans le 0 suivi des 8 chiffres du numéro de votre correspondant.
          
    Numéros utiles
    Numéro d'urgence européen 112 
    Assistance médicale 1770
    Centre médical pour touristes : 510-6500, www.hv.is
    Pages jaunes : 118

    Internet      
    Peu de cybercafés mais le wifi est très répandu (offices de tourisme, hôtels, guesthouses…). Vous pouvez aussi vous connecter dans les bibliothèques, l’accès y revient généralement à 2 ou 3 € pour une heure (certaines sont même gratuites).

    Electricité : 220 volts, prises européennes.

  • Monnaie :
  • La couronne islandaise ISK
    1 ISK = 0,00726 € ; 1 € = 137,81 ISK  (janvier 2019) – Ces dernières années, la couronne islandaise fluctue régulièrement, nous vous conseillons de vous informer sur le taux de change avant votre départ.

    L’Euro est de plus en plus accepté (à Reykjavík en tout cas) ; en revanche, la monnaie vous sera souvent rendue en couronnes islandaises. Distributeurs automatiques très répandus (commission dépendant du montant retiré). Les règlements par carte bancaires sont acceptés quasiment partout mais impliquent eux aussi des commissions variables. Nous vous conseillons de prévoir plutôt du liquide pour les faux frais et utiliser la carte pour les dépenses plus importantes.

  • Climat :
  • L’Islande bénéficie des effets du Golf Stream qui tempère le climat océanique froid de l’île, ce qui engendre un temps très changeant. Températures moyennes à Reykjavik :
    - En mai,  température minimum 4°C, température maximum 10°C
    - En Septembre, température minimum 5°C, température maximum 11°C

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles. Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr
    Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr 
    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance.
    Procurez-vous auprès de votre caisse d'Assurance Maladie la Carte Européenne d'Assurance Maladie  valable un an dans les 28 pays de l'UE. C'est un document individuel: chaque membre de la famille qui voyage doit posséder la sienne, y compris les enfants. Cette carte à demander au moins 2 semaines avant le départ, vous évitera l’avance ou facilitera le remboursement d’éventuels frais médicaux.
    Les pharmacies sont accessibles aux heures ouvrables (c’est-à-dire : assez réduites), mais certaines sont de garde la nuit en ville. Il y a aussi 8 centres médico-sociaux dans la capitale.

  • Voyageur responsable  :
  • PHOTOS
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.
    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) :
     
    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.
    Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.


    DONS (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)
    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :

    -      Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.

    -      Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, associations, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).

    -      Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.


    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète).

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Oui                         Já                            
    Non                        nei                               
    Bonjour                 Góðan daginn
    Bonsoir                 Gott kvöld
    Au revoir               bless
    Merci/s’il vous plaît             takk
    Pardon                  afsakaðu


    Bibliographie

    "L’Islande", Michel Sallé, Khartala, collection Méridien (2013)
    "Islande", Lonely Planet (2015)
    "Les Islandais", Gérard Lemarquis, Ateliers Henry Dougier, collection Lignes de vie d’un peuple (2014)
    "Islande de glace et de feu", Bernadette Gilbertas, Denoë, collection Planète (2003)
    "L’Islande médiévale", Régis Boyer (Les Belles Lettres, 2002).