Maroc           Fiche voyage "www.arvel-voyages.com"


Maroc

L’Atlas et la vallée des Aït Bouguemez… - 8 j

Maroc

Maroc

  • La vie d’un village berbère
  • Les paysages somptueux de l’Atlas
  • Des balades ponctuées de rencontres

Isolée du Haut Atlas, située au pied du M'Goun, la haute vallée des Aït Bouguemez présente une succession de jardins et de vergers sur fond de montagnes. Dans ce paysage contrasté, verdoyant et minéral, les villages construits en pisé apportent une nuance dorée. C'est dans l'un d'eux que nous vous proposons un séjour au cœur du monde berbère, une immersion ponctuée de balades alentour. Grands et petits auront plaisir à découvrir une nature splendide, à vivre avec les villageois et à leur rythme.

Récapitulatif

Maroc - Pause Découverte

Solidaire Famille

JOUR 1 : FRANCE / MARRAKECH

Vol régulier pour Marrakech. Accueil et transfert à l'hôtel.

JOUR 2 : MARRAKECH / AIT BOUGUEMEZ

Départ pour le cœur du Haut Atlas et arrivée dans les vallées, minces rubans de verdure dans la montagne : Aït Abbas, Aït Bou Oulli puis Aït Bouguemez ; accueil et installation au gîte situé à 1800 m d’altitude. Présentation du programme par votre guide.

JOUR 3 : ANSOUS ET AABBACK

Journée de promenade par les vallons d'Ansous et d'Aabback sur le thème de l'eau potable et l'irrigation. A dos de mules les enfants ont, au besoin, tout loisir de se reposer (1 mule pour deux enfants pour les jours 3, 4 et 5). Vous découvrez comment les populations berbères sont parvenues à domestiquer et gérer les cours d'eau. C’est l’occasion de vous présenter les projets réalisés avec l’association française Arbalou. Déjeuner pique-nique sous les genévriers, près de la source Ansous, d'où s'ouvre une large vue sur la vallée. Retour au gîte.

JOUR 4 : TABANT / AGUERD N’OUZROU / SIDI MOUSSA

Journée d’exploration qui commence par la visite du souk de Tabant, vieux village aux nids de cigogne remarquables ; dans ce marché hebdomadaire coloré et animé, au milieu des productions de toute sorte, les berbères de la vallée proposent leur bétail. Poursuite jusqu’aux traces de dinosaures d'Aguerd n'Ouzrou. Pique-nique avant de rejoindre l’ancien grenier de Sidi Moussa. Retour au gîte.

JOUR 5 : AIT IMI

Départ matinal vers Aït Imi, pittoresque village aux maisons de pierre : visite des anciens greniers, véritables forteresses et témoins d’une époque révolue. Chemin faisant, rencontre avec les paysans dans les champs et échanges sur leurs travaux agricoles selon la saison : pommiers, noyers, pommes de terre, blé, maïs, élevage… Pique-nique à l’ombre des noyers, puis rencontre avec un responsable de coopérative locale : discussions autour de la production des pommes et de l’organisation de la récolte en vue d’un atelier artisanal de jus de pommes, initié par Arbalou. Retour au gîte.

JOUR 6 : ISKATAFEN

Journée de repos au village. Possibilité de s’essayer à la cuisine berbère avec la maîtresse de maison : pain traditionnel, couscous, tajine... Rencontres et échanges avec les habitants.

JOUR 7 : AIT BOUGUEMEZ / MARRAKECH

Départ le matin pour Marrakech. Durant le trajet, excursion aux cascades d'Ouzoud, l'un des sites les plus renommés du Moyen-Atlas. Arrivée en début d'après-midi et temps libre pour profiter de la « ville rouge » : les jardins de la Ménara, la Koutoubia, les souks de la médina, la place Djemâa El Fna... Dîner libre.

JOUR 8 : MARRAKECH / FRANCE

Selon l'heure du vol, temps libre à Marrakech. Transfert à l'aéroport et retour vers la France.

A NOTER :

Ce voyage est accessible aux enfants de plus de 8 ans ; en option : une mule pour deux enfants accompagne les balades.
Selon le niveau du groupe, le guide adapte l'itinéraire de sorte que les montées où les passages par les crêtes restent un libre choix.
Randonnées sans difficulté, facultatives.

REPERES

Maroc

  • Carte d’identité  :
  • Royaume du Maroc
    Nature de l'Etat : royaume
    Nature du régime : monarchie constitutionnelle
    Roi : Mohamed VI (depuis juillet 1999)
    Chef de gouvernement : M. Saâdeddine El Othmani(depuis avril 2017)
    Capitale : Rabat
    Superficie : 446 550 km² (sans le Sahara occidental)
    Population : 34 448 242 habitants
    Densité de population : 73.9 habitants/km²
    Croissance démographique annuelle : 1.4 %
    Langues : arabe (officielle), berbère, français
    PIB par habitant : 3 291 $
    Taux d'alphabétisation des adultes : 70 %
    Espérance de vie : 70,6 ans
    Religions : musulmans (98,7%), chrétiens (1,1%), juifs (0,2%)
    I.D.H. : 0,628 (126ème rang)
    Fête nationale : 30juillet (accession au trône du roi Mohamed VI en 1999)
    Jours fériés :1er janvier (Nouvel An), 1er mai (Fête du Travail), 31 juillet (fête du Trône), 20 août (Révolution du roi et du peuple), 21 août (Fête de la Jeunesse), 18 novembre (fête de l’Indépendance) et les fêtes religieuses musulmanes : 1er Muharram (Nouvel An), Mouloud (naissance du prophète Mohammed), le début du ramadan, l’Aïd es-Seghir (fin du ramadan) et l’Aïd el-Kébir (sacrifice du prophète Abraham).

  • Repères historiques  :
  • - 1200 : les Phéniciens fondent les comptoirs de Lixus et Rusadir.
    - 146 : destruction de Carthage par les Romains. Le Maroc passe sous la tutelle de Rome.
    40 : création du royaume de Maurétanie Tinigitane par l'empereur Claude.
    265 : les Romains se retirent dans l'enclave de Tingis.
    313 : conversion de l'empereur Constantin au christianisme.
    Ve siècle : les Vandales accostent au Maroc sous domination byzantine.
    622 : naissance de l'islam en Arabie.
    670 : fondation de Kairouan.
    682 : les troupes musulmanes pénètrent au Maroc.
    711 : début de la conquête de l'Espagne par les troupes omeyyades.
    740 : les gouverneurs arabes sont chassés du Maroc.
    789 : Moulay Idriss fonde la première dynastie marocaine et la ville de Fès.
    803 : Idriss II accède au trône. Il meurt en 829.
    929-1031 : califat de Cordoue.
    1062 : fondation de Marrakech par les Almoravides.
    1125 : révolte des Almohades. La dynastie almoravide est menacée au Maroc et en Espagne.
    1147 : les Almohades prennent Marrakech.
    1199 : mort du sultan Yacoub al-Mansour. Le Maroc entre dans une période troublée.
    1415 : prise de Ceuta par les Portugais et fin de la dynastie mérinide.
    1492 : fin de la Reconquista et prise de Grenade par les chrétiens.
    1497 : les Espagnols s'emparent de Melilla.
    1524 : prise de Marrakech par les Saadiens.
    1578 : les Portugais sont vaincus à la bataille des Trois-Rois.
    1620-1639 : République indépendante de Salé.
    1666 : Moulay ar-Rachid, fondateur de la dynastie alaouite, prend Fès.
    1672-1727 : règne de Moulay Ismaïl.
    1830 : conquête de l'Algérie par la France.
    1844 : les Français bombardent Mogador et Tanger.
    1873-1894 : règne du sultan Moulay Hassan
    1906 : Conférence d’Algésiras où douze puissances reconnaissent à la France des "droits spéciaux" sur le Maroc.
    1911 : insurrection de Fès. Le sultan Moulay Hafid fait appel aux Français.
    1912 : instauration du protectorat français sur le Maroc ; le général Lyautey est nommé gouverneur.
    1921-1926 : Soulèvement du Rif et création d’une République par Abdelkrim Khettabi, écrasée militairement par l’armée française dirigée par Pétain. Passage à l’administration directe du Maroc qui devient en fait une véritable colonie.
    1927 : Mohammed Ben Youssef, futur Mohammed V, accède au trône.
    1942 : débarquement des Alliés à Casablanca.
    1943 : rencontre d'Anfa entre Mohammed V et le président américain Roosevelt. Création du Parti de l’Istiqlal qui publie en janvier
    1944 un "manifeste du droit à l’Indépendance".
    1953 : Avec le soutien des "féodaux" autour du pacha de Marrakech, Thami el Glaoui (mort en 1955), Mohammed V est destitué. Il est déporté avec sa famille à Madagascar. Le Maroc compte 35000 fonctionnaires français. Deux ans plus tard, Mohamed Ben Arafa, dit le "sultan des Français", est contraint d’abdiquer.
    1955 : Mohammed V rentre triomphalement d’exil. Après la défaite française de Dien Bien Phu en Indochine et le début de l’insurrection algérienne, respectivement en mai et en novembre 1954, Paris se résigne à une solution négociée.
    1956 : Proclamation de l’indépendance.
    1959 : Scission du Parti de l’Istiqlal (parti de l’indépendance). Sous l’égide de Mehdi Ben Barka, constitution de l’Union Nationale des Forces Populaires (UNFP) qui deviendra à la suite d’une scission l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP).
    1961 : mort de Mohammed V et accession au trône de Hassan II.
    1965 : Soulèvement de Casablanca.
    1965-1970 : État d’exception.
    1975 : « marche verte » pour la récupération du Sahara occidental.
    1979 : Occupation par le Maroc de la zone sud du Sahara occidental après le retrait de la Mauritanie.
    1986 : Candidature du Maroc à la CEE. 1988 : Construction de la Grande Mosquée de Casablanca, après une souscription obligatoire dans tout le pays.
    1990 : Création du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme.
    1999 : mort de Hassan II, et accession au trône de son fils Mohammed VI.
    2002 : Mariage de Mohamed VI, "le roi des pauvres", avec une " fille du peuple" Salma Bennani. Élections législatives : percée de la seule formation islamiste légalisée, le Parti de la Justice et du Développement (PJD) qui devient la 3e force politique derrière le Parti de l’Istiqlal (PI, national-conservateur) et l’USFP.
    2004 : nouveau code de la famille améliorant le statut des femmes.
    2005 : les Etats-Unis et le Maroc signent un accord de libre-échange.
    2011 : Éclatement du printemps arabe en Tunisie et en Égypte. Au Maroc, il se manifeste par l’organisation d’une manifestation nationale dans plusieurs dizaines de localités qui marque le lancement du "Mouvement du 20 février", au sein duquel se rassemblent plusieurs courants de contestation du régime (chômeurs diplômés, grévistes et luttes sociales de toutes sortes...). Le roi réagit par un discours, en annonçant une réforme constitutionnelle, qui sera approuvée par un referendum.
    Les élections législatives qui s'ensuivent sont remportés par les islamistes modérés du PJD (Parti de la justice et du développement), qui forment un gouvernement de coalition avec d'autres partis politiques, mené par Abdel-Ilah Benkiran.
    2016 : Le PJD remporte à nouveau les élections législatives marocaines.    
    2017 : M. Saâdeddine El Othmani devient le chef du gouvernement du Maroc.

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport en cours de validité

       Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.

    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

    A compter du 15 janvier  2017 l’autorisation de sortie du territoire pour les mineurs non accompagnés d’un de leurs parents est à nouveau obligatoire.
    https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11090
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922

    Enfants mineurs : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/maroc-12289/

    Autres nationalités, se renseigner auprès du consulat du Maroc :
    12 rue de la Saïda 75015 PARIS 
    Tél : 01.56.56.72.00
    Courriel : info@amb-maroc.fr

    2/4 rue Carry 69003 LYON 
    Tél : 04.72.36.96.17 Fax : 04.72.36.89.46
    Internet : http://www.cgml.net
    Courriel : consulat-maroc-lyon@wanadoo.fr ou consulatmaroclyon@maec.gov.ma

    Autres consulats du Maroc à : Marseille, Strasbourg, Bordeaux.

    Attention : Les formalités consulaires peuvent être modifiées à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France au Maroc  
    Rabat - Chellah
    Tel : +212 5 37 68 97 00
    Fax : +212 5 37 68 97 01
    Courriel : webmestre@ambafrance-ma.org
    Site Web : https://ma.ambafrance.org/

    Consulat général de France à Marrakech
    rue Camille Cabana - Quartier de l'Hivernage BP 538 40001 Marrakech
    Tel : +212 5 24 38 82 00
    Tel (urgences) : +212 6 61 34 42 89
    Courriel : consulat.marrakech-fslt@diplomatie.gouv.fr
    Web : https://ma.consulfrance.org/rubrique.php3?id_rubrique=125

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Hiver : -1 heure : 12H00 en France = 11H00 au Maroc.
    A partir d'avril : -2 heures - 12H 00 en France = 10H 00 au Maroc.

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    Téléphoner de France vers le Maroc : 00 + 212
    Du Maroc vers la France : 00 + 33 + l'indicatif région sans le 0 suivi des 8 chiffres du numéro de votre correspondant.

    Numéros utiles
    Police Secours (en ville) : 19
    Marrakech Commissariat central : +212 5 24 43 00 89 / +212 5 24 43 05 70
    Gendarmerie Royale (hors agglomérations) : 177
    Pompiers : 15
    Samu / Smur à Marrakech : 141

    Internet
    Les cybercafés ou boutiques Internet abondent au Maroc, notamment dans les grandes villes. Vous y trouverez une bonne connexion pour une somme souvent modique.

    Electricité
    220 V, 50 Hz

  • Monnaie :
  • Le dirham DH, appellation internationale MAD
    1 € = 10,86 MAD ou DH ; 1 DH = 0.091 € (octobre 2018). 

    Attention : la monnaie marocaine n’est pas reconvertible, ne pas en rapporter.

    On trouve des bureaux de change dans les aéroports, dans certains hôtels et dans la plupart des banques. Certains guichets exigeront votre passeport pour la transaction.

    Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître les endroits où vous pourrez retirer des espèces avec votre carte bancaire.

  • Climat :
  • Le Maroc bénéficie d’un climat méditerranéen avec des hivers doux, excepté en montagne où il neige dans l’Atlas. Le printemps est doux et agréable, l’été très chaud à l’intérieur des terres, est tempéré sur les côtes par l’air marin et en altitude.
    Les pluies sont fréquentes de décembre à avril sur le nord et l’ouest du pays.

    Dans la haute vallée des Aït Bouguemez
    De février à avril : de 20 à 22° le jour, de 9 à10° la nuit. A partir d’avril, le temps s’améliore mais le soir, la température peut rester fraîche. Il peut pleuvoir.
    Septembre : temps doux et agréable, autour de 20° le jour, 8° la nuit
    Octobre : l’arrière saison peut être pluvieuse.

    Températures minimales/ maximales
    Fès : en hiver de 5° à 17°, au printemps de 9° à 26°, en été de 15° à 36°, à l’automne de 8° à 32°
    Casablanca : en hiver de 9° à 18°, au printemps de 11° à 22°, en été de 17° à 26°, à l’automne de 10° à 26°
    Marrakech : en hiver de 7° à 20°, au printemps de 10° à 28°, en été de 17° à 36°, à l’automne de 10° à 32°
    Essaouira : en hiver de 12° à 19°, au printemps de 14° à 20°, en été de 17° à 22°, à l’automne de 17° à 22°
        

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles. Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    Institut de veille sanitaire : www.invs.sante.fr

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation),un antibiotique à spectre large, des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.

  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes
    Il convient pour les femmes d’adopter le port du pantalon et de la jupe au-dessous du genou. Il est formellement interdit aux non-musulmans d’entrer dans les lieux de culte musulmans. Seuls les hauts lieux du tourisme peuvent être visités. Il convient d’éviter d’aborder des sujets sensibles à caractère politique ou religieux ; de s’abstenir de propos pouvant être interprétés comme des critiques à l’égard du Roi ou de la famille royale ; d’éviter de consommer de l’alcool en public.
    On ne peut acheter d’alcool, et encore moins en consommer en public pendant le Ramadan. Il convient particulièrement durant cette période d’adopter des tenues vestimentaires décentes.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.

    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) :
    En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits.Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat.

           Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :
    -  Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    - Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, associations, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    - Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Avant d’offrir quoi que ce soit, consultez votre guide. Les dons peuvent déstabiliser l’organisation sociale. Ne donnez pas de cadeaux aux personnes rencontrées sur les chemins.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Oui : na’am/lyyeh
    Non : la
    Merci : choukran, barak el-lah fik
    D’accord : ouakha
    S’il vous plaît : min fadlak / afak
    Au revoir : be-slama
    Bonjour : sebah-el-kheir
    Pardon : smeh-li
    Combien ça coûte ? : chhal / chhal el-tamane
    Je ne comprends pas : ma fhemt-ch

     

    Bibliographie :  

    - Histoire

    " Histoire du Maroc ", Daniel Rivet, Fayard (2012)
    " Histoire du Maroc ", Michel Abitbol, Perrin (2009)
    " Le Maroc des Marocains ", Marion Scali, Seuil collection l'Autre guide (pas vraiment un guide, une présentation très vivante et agréable à lire du Maroc d'aujourd'hui).
    Maroc, Casablanca, Rabat, Fes, Marrakech, Agadir ", Collectif, Gallimard, 2011
    Fès, Meknès ", Jean-Michel Ruiz, Flammarion, 2005

    - Littérature

    " Messaouda", S. Abdelhak, Seuil (chronique d'une petite ville de l'Atlas)
    " Une enquête au pays", Driss Chraïbi, Points Seuil (la confrontation de deux sociétés et deux époques)
    " L'inspecteur Ali", Driss Chraïbi - Folio (1993) (un couple britannique âgé arrive au Maroc ; un roman policier social mêlant ironie, humour et lucidité).
    " Le pain nu", Mohamed Choukri ,Seuil 
    " L'exil", Abdallah Laroui, Sindbad (1999)
    " Fès de Bab en Bab, promenade dans la Médina ", Hammad Berrada, Publiday Multidia, 2003
    " Le jardin et la maison au Maroc ", Jean Gallotti, Actes sud, 2008
    " Moha le fou, Moha le sage ", Tahar Ben Jelloun, Points, 1997
    " Une année au Maroc chez les paysans du Haut-Atlas ", Titouan Lamazou, Gallimard, 2012

     

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

VOYAGES SOLIDAIRE

Notre Action : MAROC

(ARBALOU = source en Berbère)

L'association "ARBALOU" a été créée en 1995 par un petit groupe d'amis qui depuis plus de 15 ans reviennent partager quelques semaines avec les Berbères de l'Atlas Marocain, qui sont devenus des amis, en particulier dans la vallée des « Aït Bouguemez », la « Vallée heureuse ».

Chaque année, nous faisons découvrir ce pays à notre entourage à l'occasion de randonnées dans différentes régions de l'Atlas. Au fur et à mesure, nous avons pris conscience de la fragilité de ce pays encore préservé et ancré dans ses traditions, mais menacé par le risque d'une industrie touristique. P
our la plupart, appartenant au milieu agricole et au milieu associatif en France, nous avons alors décidé de mobiliser nos réseaux professionnels dans le domaine du développement agricole et d’apporter nos compétences au service de cette magnifique région.

Le premier projet a été d'initier la mise en place d’une association locale, l’Association des Aït Bouguemez pour la Coopération et le Développement qui a vu le jour en 1999. Dès lors, des projets concrets ont pu démarrer, grâce à un partenariat au départ entre les deux associations, partenariat qui s’est enrichi au fur et à mesure des années. 

OBJECTIFS

  • Favoriser les échanges humains, culturels et touristiques avec les Berbères de l'Atlas Marocain,
  • Apporter un appui à des projets de développement locaux,
  • Réfléchir avec les populations locales au développement du tourisme de découverte

REALISATIONS

  • Irrigation : construction d’un réservoir d’irrigation de 600 m3 à Iskatafen et aménagement d’un canal en amont du réservoir.
    Partenaires : Ministère des Affaires Etrangères, Conseil régional de Bourgogne, Syndicat des Producteurs de betteraves du Centre Est et donateurs.
  • Eau potable : construction de systèmes d’eau potable dans plusieurs douars : Iskatafen, Akourbi, Imelghas, Aït Imi.
    Partenaires : Conseil régional de Bourgogne, Agronomes et vétérinaires Sans frontières, Ministère des Affaires étrangères dans le cadre du programme Concerté Maroc, Agence de l’eau Seine Normandie et Union Européenne et Club Alpin Français de Casablanca.
  • Valorisation agricole : encadrement de l’étude « Projet de valorisation des surplus laitiers dans la Vallée des Aït Bouguemez » ; appui à la coopérative féminine « Tikniouine », pour la transformation de produits agricoles et la fabrication de fromages, huile de noix, miel, jus de pomme.
    Partenaires en France : Lycée agricoles de Bourgogne, Conseil régional de Bourgogne.

PROJETS ACTUELS

  • Eau potable : amélioration des ressources en eau par forage et aménagement d’un puits à Iskatafen, très touché par des sécheresses répétitives.
    Partenaires : l’association locale ANSOUS, la Communauté de communes de Gevrey Chambertin, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée & Corse et Arvel Voyages.
    Le projet terminé fin 2013, se poursuit par la réalisation de sanitaires à l’école d’Iskatafen avec Hydraulique Sans frontières.
  • Atelier artisanal de fabrication de jus de pommes : ce projet a pour objectif de valoriser les pommes écartées de la vente, et en général perdues, soit environ 30 % des pommes. Le projet consiste en la mise en place d’un atelier artisanal mobile comprenant un broyeur, une presse, des stérilisateurs. Le matériel acheminé début 2014 au Maroc sera utilisé pour la première fois lors d’une formation qui aura lieu courant 2015.
    Partenaires : la Coopérative Aït Bouguemez des Produits Agricoles (CAPA), Accueil Paysan Maroc et Accueil Paysan Aveyron et divers donateurs.
  • Plantes aromatiques et médicinales : en réflexion

 

Suivez la page facebook d'Arbalou : https://www.facebook.com/Association-Arbalou-1410452195850626/

 

 

Notre partenaire : Arbalou

PRESTATIONS ET CONDITIONS

Ce prix comprend :

  • les vols réguliers France / Marrakech / France sur Royal Air Maroc en classe L en avril, U en juin, et V en août de Paris et X en avril, V en juin et T en août de Lyon
  • les taxes d’aéroport (81 € de Paris et 67 € de Lyon sauf en juin : 90 €) révisables jusqu’à 30 jours avant le départ
  • les transferts aéroport / hôtel/ aéroport et le transport dans le Haut Atlas en minibus
  • l’hébergement, base chambre double, en hôtel 2* NL à Marrakech (2 nuits) et en gîte (5 nuits)
  • la pension complète (hors boissons), du petit-déjeuner du jour 2 au petit-déjeuner du jour 8, sauf le dîner libre à Marrakech (jour 7)
  • les services d’un guide local francophone pour l’encadrement dans la vallée des Aït Bouguemez
  • la contribution solidaire reversée au Fonds de Solidarité
  • les assurances à l’exception de l’assurance annulation facultative

Ce prix ne comprend pas :

Conditions spéciales de vente :

  • Le tarif ne peut être garanti qu’au moment de la réservation car il dépend de la disponibilité du vol international dans la classe précisée à la rubrique « Ce prix comprend ». Le prix évoluant selon le remplissage de l’appareil, il peut subir une modification dont vous serez, le cas échéant, informé à l’inscription. Les billets sont émis à la réservation ; ils sont alors non modifiables et non remboursables. L’acompte à verser représente le montant du vol plus 30% du reste du prix du voyage. En cas d’annulation de votre part, le montant du vol reste dû à Arvel Voyages, pour le reste des prestations, le barème des conditions générales de vente s’applique.

Réductions et suppléments éventuels :

  • Réduction enfants dans la chambre des parents : 40€ pour les moins de 9 ans
  • Supplément chambre individuelle à Marrakech (sous réserve de disponibilité) : 40€ 

Participants :

  • minimum 7 - maximum 11

Infos pratiques :

  • Transport aérien :
  • Sous réserve de modification, vous voyagerez sur vol régulier de la compagnie aérienne Royal Air Maroc. 
    Le nom de la compagnie, les horaires définitifs, les franchises bagages vous parviendront avec votre convocation, environ 15 jours avant votre départ. Cette convocation précisera le lieu et l’heure exacte du rendez-vous. Celui-ci se fait généralement 2 à 3 heures avant le décollage. 

    Lors de votre inscription, vous devez nous communiquer précisément les noms et prénoms figurant sur votre passeport valide. A défaut, tout changement de nom ou prénom pourra engendrer des frais pouvant aller jusqu’au montant total du billet d’avion.

    Merci de nous faire parvenir à l’inscription, une photocopie de votre passeport : page avec vos informations personnelles.

    Si vous devez effectuer un trajet en train ou en avion pour rejoindre votre aéroport de départ et votre domicile au retour : ARVEL déconseille fortement l'achat de billets non modifiables et/ou non remboursables (Prem's, etc…). Les horaires peuvent changer jusqu’au départ et les imprévus sont inhérents au trafic aérien.

    Si vous avez besoin d’étiquettes-bagages, n’hésitez pas à nous les demander.

    Prévoir une photocopie de votre passeport (page avec vos informations personnelles) et 1 ou 2 photos en cas de perte ou de vol.

  • Votre formule de voyage : Pause Découverte solidaire
  • Posez-vous ! Posez vos valises! Avec du temps et autour d’un thème, vous vous imprégnez du lieu où vous séjournez. Découvrez en étoile la richesse d'une région.

    Ce séjour comporte 3 journées de randonnées sans difficulté (niveau 1) accessible aux enfants à partir de 8 ans. Choisis avec soin, les itinéraires réjouiront ceux qui vont en marchant à la découverte de la nature, des hommes et des femmes. 

    J. 3 : 250 m de dénivelée
    J. 4 : 300 m de dénivelé
    J. 5 : pas de dénivelée

    Votre guide adaptera le programme de randonnées au niveau des participants. Un âne de bât pour deux enfants sera prévu si le groupe comporte des enfants.

  • Hébergement
  • A Marrakech, à l’arrivée et au retour, vous passerez une nuit (2 au total) dans un hôtel 2**. 
    Le nom de votre hôtel figurera sur votre convocation.

    Dans la vallée des Aït Bouguemez, vous serez hébergés (5 nuits) dans un gîte de confort simple et convivial pouvant accueillir 11 personnes réparties en 6 chambres de 1 à 3 pers. Il dispose d'eau chaude et froide toute l'année, mais, bien sûr, il faudra économiser l'eau. Il dispose aussi de l'électricité, même voltage et mêmes prises qu'en France. Le gîte n’est pas climatisé et ne dispose pas de chauffage.

    Les draps et les couvertures sont fournis, emportez votre linge de toilette.

    Vous pourrez profiter d’un hammam, une participation aux frais de 30DH environ vous sera demandée.

  • Repas et boissons
  • Vous serez en pension complète du petit-déjeuner du jour 2 au petit-déjeuner du jour 8, sauf les dîners des jours 1 et 7 à Marrakech. Les boissons sont à votre charge.

    Dans le gîte, les repas sont servis sur des tables basses, les hôtes sont assis sur des banquettes. Il y a toute la vaisselle nécessaire. Repas type : soupe, couscous ou tagine ou pâtes.

    En pique-nique on déjeune par terre (salades variées) assis sur des nattes ou des tapis. Des mules transportent le repas.

    Boissons : pas de vin, bien sûr, thé à la menthe en fin de repas. Pendant le repas : eau ou coca-cola (non compris)

    Petit-déjeuner : nescafé, thé, lait (frais ou en poudre), chocolat, pain fait maison, beurre ou margarine, miel, confiture, parfois des crêpes.

  • Transports
  • Les transferts entre l’aéroport et l’hôtel de Marrakech ainsi que les transports dans le Haut Atlas se feront à bord d’un minibus ou d’un taxi selon la taille du groupe.

  • Encadrement
  • C’est un guide local francophone qui assurera l’encadrement durant toute la randonnée. Il sera assisté par un chauffeur et un cuisinier.

  • Rencontres
  • C'est le point fort de ce voyage qui comporte des rencontres, artisans, associations, coopérative agricole…Beaucoup de ces personnes sont francophones, dans le cas contraire votre guide assurera la traduction.

    Vous serez en contact très étroit avec la population, il convient donc, encore plus qu'ailleurs de savoir se montrer discret et respectueux. Reportez vous au paragraphe « voyageurs responsables » de la fiche Info Pays.

  • A emporter
  • Pour vos bagages, prévoyez une valise ou un sac souple à roulettes. 
    Pour les journées de randonnée, un petit sac à dos de 30 litres suffisamment confortable pour vos papiers, l'appareil photo, la gourde. Le sac "banane" est très déconseillé, il attire particulièrement d'éventuels pickpockets.
    Emportez des chaussures de randonnées, des vêtements légers, de préférence en coton. Pour les femmes prévoir des vêtements couvrant les genoux (jupes, pantacourts), pas de shorts trop courts. Ne pas emporter de débardeur, prévoir des vêtements avec manches (courtes ou longues) et un foulard. Emportez un sweat, une polaire ou un lainage chaud (les matinées et soirées peuvent être fraîches en raison de l’altitude et froides en avril), éventuellement un coupe-vent, des lunettes de soleil, un chapeau, de la crème solaire à indice fort, de la pommade pour les lèvres, un brumisateur, des lingettes imprégnées, des mouchoirs en papier, du papier toilette. Un réveil et des jumelles peuvent êtres  utiles.

    A prendre également : un couteau de poche, une lampe de poche avec pile et ampoule de rechange (tout à mettre dans le bagage enregistré), une gourde. 

    Emportez vos serviettes de toilette.

  • Pourboires
  • Gratification sous forme monétaire, en remerciement d’un service ou de la qualité de celui-ci, le pourboire a une histoire propre à chaque contrée. Sa disparition dans un certain nombre de métiers et de pays a souvent suivi l’obtention de véritables salaires réglementés dans des professions où jusqu’alors régnait l’arbitraire en matière de rémunération et où l’essentiel des revenus du travailleur dépendait de la bonne volonté des clients.

    Dans nombre de pays encore, le pourboire est d’usage et il reflète souvent une conception de la rémunération différente de la nôtre. Il peut, ne l’oublions pas, faire vivre des familles entières.

    Pour ce voyage : prévoir 3€ par jour et par participant à répartir entre votre guide, votre chauffeur et le cuisinier.