Viêt Nam           Fiche voyage "www.arvel-voyages.com"


Viêt Nam

Une Trans-Vietnamienne solidaire - 26 j

Viêt Nam

Viêt Nam

  • La baie de Halong
  • Les Ethnies du nord-ouest et les rizières de Sapa
  • Le Delta du Mékong

Un voyage en trois temps dans le plus photogénique des pays. Découvrez les minorités ethniques tonkinoises, la légendaire Baie d’Halong et les historiques quartiers d’Hanoï. Dans l’Annam, visitez la Cité interdite de Hué, la Route Mandarine, profitez des charmes de Hoï An et rencontrez notre partenaire solidaire. Au sud, le delta du Mékong, le quartier de Cholon et l’architecture coloniale de Saïgon vous rappelleront la guerre américaine et la Cochinchine mais vous serez vite happés par la vibrante Ho Chi Minh.

Récapitulatif

Viêt Nam - Expé d’Arvel - Avec Animateur

Animateur Solidaire Famille Aventure

JOUR 1 : FRANCE / HANOI

Sur vol régulier.

JOURS 2 ET 3 : HANOI

Première découverte de la capitale du Viêt Nam réunifié et berceau historique de la nation avec ses nombreuses pagodes, musées et marchés. Flânerie autour du Petit Lac Hoan Kiem et dans les quartiers commerçants aux ruelles animées : le quartier des Trente-Six Guildes et le carré colonial au charme suranné. Visite du mausolée du président Ho Chi Minh, de la pagode au Pilier unique, du musée d’Ethnographie et du temple de la Littérature, une magistrale représentation de l’architecture traditionnelle dédiée, sous la période monarchique, au culte de Confucius.

JOURS 4 ET 5 : HANOI / DUONG LAM / LAC THAC BA / SAPA

Départ pour Duong Lam, un village du XVIIème bien conservé et, pour son cachet exceptionnel, classé « vestige historique national ». Poursuite en suivant les rives du Fleuve Rouge jusqu’au lac de Thac Ba. Le lendemain, navigation sur le lac avant de rejoindre Lao Cai puis Sapa en fin de journée.

JOURS 6 À 8 : REGION DE SAPA

Située à 1 600 m d’altitude, réputée pour ses magnifiques rizières en terrasse, cette petite ville de villégiature escarpée offre de nombreuses merveilles naturelles qui en font un lieu idéal pour randonner. Quotidiennement, les montagnards des environs viennent vendre leurs produits au marché. Trois jours de balade, de découverte, de rencontre des groupes minoritaires H’mong, Dao, Tay…

JOURS 9 À 11 : REGION DE MAICHAU / RESERVE DE PU LUONG

Le long de la Rivière Noire, affluant du Fleuve Rouge, s’alignent de belles maisons traditionnelles sur pilotis. Les paysages sont véritablement photogéniques. Nuits en Homestay dans différents villages des ethnies Thai et Muong, point de départ des magnifiques découvertes de la région de Maichau : promenade à pied, à vélo ou encore en radeau en bambou. Enfin, belle randonnée et nuit au cœur de la Réserve naturelle de Pu Luong.

JOURS 12 ET 13 : NINH BINH / TAM COC / HOA LU

Départ pour Tam Coc surnommé la baie d'Halong terrestre, en raison de ses paysages karstiques. Visite des temples, des pagodes et des grottes calcaires de Hoa Lu, l’ancienne capitale de trois dynasties féodales du Xème et XIème siècle. Découverte des grottes souterraines de Thung Nham en barque et en vélo.

JOURS 14 À 17 : TAM COC / BAIE D’HALONG / HANOI

Route pour Halong et embarquement pour l’île de Cat Ba. Son Parc National, abritant de très nombreuses espèces endémiques végétales et animales est reconnu comme réservoir biologique mondial par l'UNESCO. Le lendemain, croisière au cœur d’une forêt de pitons calcaires surgissant des fonds marins, d’un paysage légendaire. Retour sur Haiphong puis route pour Hanoi. Le lendemain, derniers regards sur la capitale du nord et dernières flâneries autours des étals du marché de Dong Xuan. En soirée, embarquement et nuit (en couchette) dans le train de la réunification jusqu’à Hué.

JOURS 18 ET 19 : HUE

Arrivée en gare en début de matinée. Centre culturel et religieux, Hué garde un air de petite ville provinciale. Visite de la cité impériale construite sur le modèle des palais impériaux chinois. Départ en bateau sur la Rivière des Parfums pour la visite des tombeaux des empereurs de la dynastie des Nguyen et arrêt en chemin pour admirer la pagode Thien Mu (de la Dame Céleste).

JOUR 20 : HUE / DANANG / HOI AN

La route Mandarine rejoint Da Nang par le col des nuages, c’est là que vous rencontrez les responsables du Centre de protection des enfants des rues de l’association Xuan et partagez avec les enfants un moment convivial entre repas, rires et chansons. Il sera alors temps de rejoindre Hoi An pour la nuit.

JOURS 21 ET 22 : HOI AN / HO CHI MINH VILLE

Hoi An, ancien port très actif, présente une architecture très riche mêlant les styles chinois, japonais, vietnamiens et français. Belle campagne environnante et plage agréable. Poursuite de l’aventure en direction du sud du pays : vol de Danang à Ho Chi Minh Ville.

JOURS 23 ET 24 : DELTA DU MEKONG

Arrosée par ce fleuve venu de Chine et une multitude de canaux, la région du Delta du Mékong est très fertile. Balade dans la région de Cantho. Retour le dernier jour à Saigon.

JOURS 25 ET 26 : HO CHI MINH VILLE/ FRANCE

Visite de la ville : le Saigon colonial avec le Palais de la Réunification, Cholon la ville chinoise, ses marchés et ses rues encombrées, le temple de Tien Han, l’un des plus anciens temples chinois. Départ sur vol régulier pour la France.

A NOTER :

Ce programme pourra être modifié en fonction des contraintes et/ou des opportunités locales.

REPERES

Viêt Nam

  • Carte d’identité  :
  • République socialiste du Viet Nam
    Nature de l'Etat : république socialiste
    Nature du régime : communiste à parti unique  
    Chef de l'Etat : Trần Dại, président depuis le 02 avril 2016 
    Capitale : Hanoï (6 200 000 habitants)
    Superficie : 330 951 km2
    Population : 91.7 millions d'habitants
    Densité de population : 272 habitants/km2
    Langues : Viet Namien (langue nationale), et langues des ethnies minoritaires (khmer, cham, thaï, chinois)
    PIB par habitant : 2111 $  
    Taux d'alphabétisation des adultes : 93,5 %  
    Espérance de vie : 75 ans  
    Religions : bouddhisme, taoïsme, confucianisme, christianisme, animisme, hindouisme, islam
    Croissance démographique annuelle : 1%  
    I.D.H. : 0,617 (128ème rang)
    Fête nationale : 2 septembre (commémore la proclamation de l'indépendance de la République démocratique du Viet Nam par Ho Chi Minh en 1945 à Hanoï, reconnue en 1954)
    Jours fériés : 1er janvier (Jour de l’an solaire), Fête du Têt (Jour de l’an lunaire, les trois premiers jours sont fériés), 30 avril (anniversaire de la libération du Sud, prise de Saigon le 30 avril 1975), du 1er au 10ème jour du 3ème lunaire (Fête des Rois Hung), 1er mai (Fête du Travail).

  • Repères historiques  :
  • IIIe siècle : le royaume de Nam Viet créé en 208 av. JC devient province chinoise. L’Empire du Milieu y introduit l’écriture et la fabrication de la soie.
    939 : fin de la domination chinoise qui reconnaîtra le pays quelques années plus tard et première dynastie nationale.
    XIIIe siècle : lutte contre les Mongols et le royaume rival de Cham.
    1406-1428 : nouvelle période de domination chinoise.
    XV-XVIe siècles : guerre entre clans seigneuriaux, coupure du pays en deux royaumes au nord et au sud. Arrivée des premiers missionnaires français.
    1651 : Alexandre de Rhodes, jésuite français, introduit l‘écriture en caractères latins qui devient bientôt et définitivement officielle.
    1857-1884 : conquête progressive par la France de l'ensemble de la région qui deviendra l'Indochine.
    1885-1896 : insurrections contre la présence française et montée du nationalisme.
    1930 : fondation du parti communiste par Hô Chi Minh, amplification des troubles nationalistes.
    1941 : offensive japonaise et fondation par les communistes du Viêt-Minh parti favorable à l'indépendance.
    1945 : brève indépendance non reconnue par les Français.
    1946 : insurrection Viêt-Minh et début de la guerre d’Indochine.
    1954 : défaite française à Diên Biên Phu en mai. En juillet, le président du conseil Mendès France signe les accords de Genève qui mettent fin à la guerre. Le pays est divisé en deux en attendant des élections pour sa réunification. La France reconnaît l'indépendance de la République démocratique du Viet Nam (Nord).
    1955 : proclamation de la république du Viet Nam (Sud), soutenue par les USA, qui refusent la division du pays.
    1962 : début de la guerre du Viet Nam, Sud contre Nord. Les Etats-Unis y prennent une part essentielle aux côtés du Sud contre le Nord communiste qui résiste malgré les bombardements intensifs. Au sud, le Front National de Libération soutenu par le Viêt Minh ne cède pas et poursuit la guérilla.
    1969 : mort d'Hô Chi Minh.
    1973 : accords de paix ("Accords de Paris") mettant fin à l'intervention directe des USA au Viet Nam.
    1974 : attaque du Sud - Viet Nam par les troupes du Nord.
    1975 : prise de Saigon le 30 avril par les troupes du Nord et départ des derniers américains.
    1976 : réunification du pays sous l’égide du nord en la République Socialiste du Viet Nam. Plus d'un million de sud-Viet Namiens s’embarqueront par bateau pour fuir le pays (les "boat people").
    1978 : rivalités régionales entre la Chine et le Viet Nam concrétisées, en décembre, par l'intervention vietnamienne au Cambodge soutenu par Pékin.
    1979 : en représailles, intervention chinoise dans le nord du Viet Nam.
    Début des années 80 : légère libéralisation économique, aucune ouverture politique.
    1986 : remaniement des instances dirigeantes du Parti communiste Viet Namien.
    1989 : l'armée Viet Namienne quitte le Cambodge.
    1991 : poursuite des réformes économiques et ouverture au tourisme. Réconciliation avec la Chine. A l’intérieur, c’est toujours le système du parti unique.
    1994 : fin de l'embargo économique américain décrété en 1960. 
    1995 : reprise des relations diplomatiques entre les USA et le Viet Nam.
    2000 : l’accord d’échange commercial entre les Etats-Unis et le Viet Nam entre en vigueur.
    Juillet 2003 : Le président Tran Duc Luong signe un décret-loi visant à éradiquer la prostitution à l’horizon 2005.
    Les Etats-Unis conditionnent l’aide humanitaire au Viet Nam au respect des Droits de l’Homme par le pays.
    Mai 2004 : Commémoration à Hanoï du 50ème anniversaire de la victoire de Dien Bien Phu. Durcissement du contrôle d’internet par les autorités vietnamiennes.
    Avril 2005 : à l’occasion du 30ème anniversaire de la chute du régime proaméricain de Saïgon, le 30 avril 75, le président de la république, Tran Duc Luong annonce l’amnistie de 7751 prisonniers dont 19 étrangers.
    Juin 2005 : visite du premier ministre Pham Van Khai aux Etats-Unis, premier voyage d'un dirigeant vietnamien depuis la guerre.
    Novembre 2005 : l'Assemblée Nationale adopte la première loi anti-corruption.
    Avril 2006 : démission du ministre des transports à la suite d'une affaire de corruption qui éclabousse de nombreuses personnalités du pays.
    Juin 2006 : une équipe rajeunie arrive à la tête de l'Etat, Nguyen Tan Dung, un sudiste qui affiche sa volonté d'accélérer les réformes économiques est nommé Premier ministre.
    Janvier 2007 : le Viet Nam devient le 150ème Etat membre de l'OMC
    2010 : Présidence vietnamienne de l’ASEAN.
    Janvier 2011 : XIe congrès du Parti communiste vietnamien. Nguyen Phu Trong en devient Secrétaire général. 
    Mai 2011 : Elections législatives et nomination d’un nouveau gouvernement. Nguyen Tan Dung est reconduit au poste de Premier ministre. 
    25 Juillet 2011 : Election de Truong Tan Sang au poste de Président de la République.
    28/11/2013 : le statut de « force unique » du parti communiste sur la scène politique est confirmé dans un amendement constitutionnel pour faire face à la contestation grandissante dans le pays.
    2014 : Emeutes anti chinoises à la suite de l’installation d’une plate-forme de forage en mer de Chine du sud, au large de Danang. Janvier 2016 : XIIe Congrès du Parti communiste vietnamien. Nguyen Phu Trong est reconduit au poste de Secrétaire Général.
    Avril 2016 : Tran Dai Quang est élu Président de la République. Nguyen Xuan Phuc est élu Premier ministre.

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport en cours de validité d’au moins 6 mois après la date de retour. Pour les voyages supérieurs à 15 jours sur place, visa obligatoire avant le départ : 85 € depuis le 1er janvier 2013. Pas de visa pour notre voyage en 16 jours.
    Visa à prendre par vos soins pour nos voyages en 22 et 26 jours.
    Arvel vous informera quand votre voyage sera garanti pour pouvoir effectuer votre démarche.

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.

    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

    Arvel ne se charge pas du visa, il est à faire par vos soins. Il revient à chacun de le demander personnellement en vous adressant :

    Soit à un organisme spécialisé :
    ACTION VISAS                                                       LYON VISA SERVICES
    10/12 rue du Moulin des Prés                            2 rue Cavenne
    75013 PARIS                                                         69007 LYON
    Tel 01 45 88 56 70                                               Tél. 04 72 73 31 82  
    www.action-visas.com                                        www.lyonvisa.com  

    Soit directement à l'ambassade du Vietnam :
    Ambassade du Viet Nam, Section Consulaire
    62, rue Boileau 75016 Paris Tél : 01.44.14.64.00
    Internet : http://www.ambassade-Viet Nam.com
    Courriel : vnparis.fr@gmail.com

    Vous pouvez désormais obtenir un  E-Visa, valable 30 jours qui s’élève à 25 USD à ce jour. Le délai d’obtention est de 3 jours environ.

    https://immigration.gov.vn/

    Notez que les organismes  Lyon Visa ou Action Visa proposent également le E-Visa.

    Arvel vous communiquera les coordonnées du 1 er hotel (à mentionner si besoin pour le visa)

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France au Vietnam, Section Consulaire
    57 Tran Hung Dao - Hanoï
    Tél : 84] (4) 3 944 57 00
    Fax : [84] (4) 3 944 57 17
    Internet : http://www.ambafrance-vn.org/
    Courriel : ambafrance.hanoi@diplomatie.gouv.fr

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Heure d’hiver : +6 heures 12H00 à Paris = 18H00 à Hanoï
    Heure d’été : +5 heures 12H00 à Paris = 17H00 à Hanoï

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers le Viet Nam : 00 + 84 + numéro du correspondant sans le 0 initial
    Du Viet Nam vers la France : 00 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial

    Numéros utiles
    Police : 113
    Pompiers : 114
    Urgences médicales : 115

    Internet
    Nombreux cybercafés. Les hôtels sont en général équipés. Très bonne couverture dans tout le pays.

    Electricité
    220 V, 50 Hz ; un adaptateur peut être utile.

  • Monnaie :
  • Monnaie nationale le dong, appellation internationale VND

    Prévoir des euros ou usd en espèces (emporter des billets en bon état).

    1 dong = 0,000036 €   ;   1 € = 27 536,77 dongs
    1 dong = 0,000044 USD  ; 1 USD = 22 710,05 dongs (janvier 2018).

    Les cartes bancaires internationales peuvent dépanner, mais seulement dans les grandes villes (Hanoi, Hué, Hoi An, Saïgon). Vous pouvez retirer des dongs directement avec votre carte Visa et Mastercard.

  • Climat :
  • Il existe de grosses différences climatiques entre le nord, le sud et le centre du pays.

    Le nord : températures plus fraîches (avoisinant les 10° en février) surtout en soirée. Peu de pluies, ou parfois bruine et brouillard, donc humide et froid en hiver. Fortes pluies de mai à octobre, très violentes en juillet/août.
    Le sud : chaud (parfois 35 à 40°) et normalement sec ; mousson de mai à novembre (chaud et humide).
    Le centre : températures plus modérées (entre 20 et 30°). Pluies rares sauf parfois en automne. Mousson de juillet à janvier

    Les périodes de février/mars puis de novembre sont les meilleures périodes (sauf années exceptionnelles !). En avril, les températures sont globalement plus élevées et les risques de pluies plus fréquents.

    Températures minimales /maximales

    Hanoï : en hiver de 13° à 22°, au printemps de 17° à 32°, en été de 26° à 33°, à l’automne de 18° à 31°.
    Da-Nang : en hiver de 19° à 26°, au printemps de 21° à 33°, en été de 25° à 34°, à l’automne de 22° à 31°.
    Ho Chi Minh Ville : en hiver de 21° à 33°, au printemps de 23° à 35°, en été de 25° à 32°, à l’automne de 23° à 31°.

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination.

    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) : Pas de vaccination obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DT Polio-typhoïde. La vaccination contre l’hépatite A est recommandée. Le traitement antipaludéen n'est pas obligatoire, mais recommandé, le Viet Nam est en zone 3.

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation), un antibiotique à spectre large, des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.

    Faites attention aux chiens errants et aux singes pouvant être porteurs de la rage.

  • Voyageur responsable  :
  • Le Viet Nam est une destination solidaire, nous soutenons le projet de l’association « Xuan ».

    Us et coutumes
    Le Vietnam compte 54 ethnies, possédant chacune leur propre identité culturelle et leur propre langue ou dialecte.
    Le fondement de la culture au Vietnam repose essentiellement sur une tradition folklorique. C’est un riche patrimoine qui comprend mythes et légendes, contes et récits anciens. Leurs croyances et valeurs sont  issues du culte des ancêtres, du bouddhisme, du confucianisme, du taoïsme, sans oublier le christianisme (catholicisme et protestantisme) ainsi que l’islam (très minoritaire).
        
    Les Vietnamiens accordent une certaine importance à la tenue vestimentaire : évitez de porter des shorts courts,  des larges décolletés, des vêtements moulants ou des objets de valeur (bijoux, belle montre...). Soigner tout particulièrement votre tenue à l'occasion de rencontres que nous vous proposerons et notamment  pour les visites de temples et pagodes (vêtements longs).

    Comme dans la plupart des pays d’Asie, on se déchausse avant de rentrer dans une maison ou un temple, on ne touche pas la tête des enfants, on ne sert pas la main pour saluer (même si c’est de plus en plus répandu), une lègère inclination de la tête suffit. Si vous offrez un cadeau, ne soyez pas surpris si la personne ne l’ouvre pas devant vous, c’est une marque d’impolitesse.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.

    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) : En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits. Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)

    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :
    -  Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    - Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    - Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • Le vietnamien est la langue officielle du pays. L’anglais est très utilisé, le français un peu moins.

    Bonjour : xin chao (Sinne tchao)
    Salut : chao (Tchao)
    Au revoir : tâm biết (Tamme biète)
    Merci : cam on (Cammonne)
    S’il vous plaît : xin (Sinne)
    Excusez-moi : xin lổi (Sinne loy)
    Oui / Non : có / không (Co/Congue)
    C’est combien ? : giá bảo nhiều ? (Za bao niéou ?)
    Bon appétit : chúc ngon miệng (Tchouc ngonne mieingue)
    C’était délicieux ! : Ngon ! (Ngonne !)
    Je suis Français(e) : Tôi là tiếng Pháp (Toy la tieingue fap)

    Bibliographie

    - Guides 
    Guides Lonely Planet 
    Guides Bleus Evasion – Hachette
    Guides Verts - Michelin

    - Essais
    "Viêt Nam", Pierre-Richard Feray, PUF, coll. Que Sais-Je ?, 2001
    "Histoire du Viêt Nam des origines à 1858", Lê Thanh Khôi, Sudestasie, 1983
    "Viêt Nam, voyage à travers une victoire", Jean et Simone Lacouture, Seuil, 1976
    "Dien Bien  Phu, la fin d'une illusion", Alain Ruscio, L'Harmattan, 1986  
    "Mékong : du Laos au Viêt Nam", après le dégel, Autrement, coll. Monde H.S., N° 63, 1998

    - Romans 
    "Les parasols de Danang", Joël Luguern, Karthala, coll. Lettres du sud, 1980
    "Barrage contre le Pacifique", Marguerite Duras, Gallimard, coll. Folio, 1978
    "L'amant", Marguerite Duras", Editions de Minuit, 1984
    "Les Canards de Ca Mao", Olivier Todd, Robert Laffont, 1975
    "Métisse blanche", Kim Lefèvre, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2003
    "Retour à la saison des pluies", Kim Lefèvre, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2004
    "Roman sans titre", Duong Thu Huong, Editions des Femmes, 1992
    "Les paradis aveugles", Duong Thu Huong, Editions des Femmes,1991
    "Histoire d’amour racontée avant l’aube", Duong Thu Huong, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 2006
    "Au-delà des illusions", Duong Thu Huong, Philippe Picquier, 2001
    "Au Zenith", Duong Thu Huong, Le Livre de Poche, coll. Littérature & Documents, 2010
    "Un général à la retraite", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1990
    "Le cœur du tigre", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche,1993 
    "La vengeance du loup", Nguyen Huy Thiep, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1997
    "Rue des soldats", Chu Laï, Editions de l'Aube, coll. L’Aube poche, 1997
    "Le  chagrin de la guerre", Bao Ninh, Philippe Picquier, coll. Picquier poche, 2011
    "Vietnam : au pays des mille sourires", Frédéric Soreau, Georges Naef, coll. L’aventure du monde, 2008
    "La guerre d’Indochine : 1945-1954", Jacques Dalloz, Seuil, coll. Points Histoire, 1987
    "Terre des oublis", Duong Thu Huong, Sabine Wespieser, 2010
    "Ru, Kim Thuy", Le Livre de Poche, coll. Littérature & Documents, 2012
    "La Colline des Anges : Retour au Viêt Nam (1972-1992)", Raymond Depardon , Jean-Claude Guillebaud, Points, 2006
    "Riz noir", Anna Moï, Folio, 2006

    - Sur place
    "Le Courrier du Viêt Nam" : seul quotidien en langue française édité par l’Agence vietnamienne d’information que l’on trouve essentiellement à Hanoï et Hô-Chi-Minh-Ville.

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

ANIMATEURS

Chaque groupe est encadré par un animateur d'ARVEL qui a le souci des relations harmonieuses entre les participants. Avec le budget qui lui a été remis et les consignes données par ARVEL, il s'occupe des logements, des transports, des visites au cours du voyage. Il propose des rencontres, des excursions, des activités en phase avec le pays. La plupart des Expé d’ARVEL se déroulent sans guide local en continu et l'animateur peut intervenir pour modifier le programme en fonction des possibilités, des ressources et des contraintes locales et après concertation avec les participants, bien sûr. Un animateur d’Arvel est présent sur tous les Expé d’ARVEL dès que le groupe est confirmé.

VOYAGES SOLIDAIRE

Notre Action : VIET NAM

L’association Xuân aide les enfants oubliés du Vietnam, victimes de la pauvreté en leurs apportant un soutien constructif et durable.
Aujourd’hui, Xuân, c’est 5 projets dans 5 provinces du Vietnam allant du soutien à l’éducation à la prise en charge globale d’enfants.
Depuis 1992, grâce à la générosité des parrains, des marraines, d’individus, d’associations, d’entreprises et de fondations, Xuân a aidé plus de 2 000 enfants.

Le partenariat avec ARVEL

A Da Nang, en partenariat avec le centre de protection des enfants des rues de Danang, Xuân accueille et prend en charge 30 enfants âgés de 6 à 18 ans au sein de de la Maison 4.
L’association leur permet de grandir et s’épanouir dans un environnement stable, sécuritaire et affectueux. Les enfants sont orphelins ou issus de familles très pauvres, dont les parents ne parviennent plus à subvenir à leurs besoins.
Tout est mis en place de sorte à recréer une ambiance familiale. Les enfants sont encadrés par 4 éducatrices, appelées les « mères ». Elles créent des relations étroites avec eux ; connaissent et respectent leurs histoires, leurs origines et leurs croyances. En plus de veiller au bien-être et au développement des enfants, elles leur apportent les soins, l’attention, la stabilité et l’amour dont ils ont besoin.
Les enfants ont accès à une éducation de qualité de l’école primaire à l’université. Les plus grands sont conseillés dans leur orientation et accompagnés dans leur insertion professionnelle lorsqu’ils quittent la Maison 4.

Email : contact@assoxuan.org

Facebook: Association Xuan

 

 

 

Notre partenaire : Xuân

PRESTATIONS ET CONDITIONS

Ce prix comprend :

  • les vols réguliers France/Hanoï-Ho Chi Minh Ville / France sur Qatar Airways (via Doha) ou Emirates (via Dubai)
  • les taxes d’aéroport (106 € départ du 07/03 ; et 96 € départ du 21/11) révisables jusqu’à 30 jours avant le départ
  • Le vol intérieur Danang /Ho Chi Minh Ville
  • les transferts et le transport sur place en véhicule affrété avec chauffeur pendant 13 jours, les déplacements locaux de ville à ville
  • le trajet en train de nuit Hanoï/Hué
  • l’hébergement en hôtel de confort simple ou confortable et en homestay (7 nuits chez l’habitant, dans la partie nord)
  • les excursions (trajet pour se rendre sur le lieu), Maichau (droit d’entrée compris), baie d’Halong, rivière des Parfums à Hué (balade en bateau), delta du Mékong.
  • les services d’un guide local durant 13 jours dans la partie nord.
  • les services d’un animateur d’ARVEL
  • la contribution solidaire reversée au Fonds de Solidarité
  • les assurances à l’exception de l’assurance annulation facultative

Ce prix ne comprend pas :

  • • les transports à l’intérieur des villes, pour convenance personnelle (environ 30 €)
  • les repas (environ 20 €/jour)
  • les entrées sur les sites et les musées (environ 70 €)
  • les excursions non mentionnées au programme
  • les pourboires d’usage
  • les frais de visa ou de E-visa (entre 25 et de 80 €) révisables sans préavis par les autorités consulaires à obtenir par vos soins
  • l’adhésion à l’association : 18 € par personne à partir de 18 ans, dont 6 € pour le Fonds de Solidarité

Conditions spéciales de vente :

  • Le tarif ne peut être garanti qu’au moment de la réservation car il dépend de la disponibilité du vol international. Le prix évoluant selon le remplissage de l’appareil, il peut subir une modification dont vous serez, le cas échéant, informé à l’inscription.
  • Les billets internationaux et les billets des vols intérieurs sont émis à la réservation ; ils sont alors non modifiables et non remboursables. L’acompte à verser représente le montant du vol plus 30% du reste du prix du voyage. En cas d’annulation de votre part, le montant du vol reste dû à Arvel Voyages, pour le reste des prestations, le barème des conditions générales de vente s’applique.

Participants :

  • minimum 8 - maximum 15

Infos pratiques :

  • Votre formule de voyage : l’Expé d’ARVEL
  • Notre produit maison, un compromis entre un voyage conçu entre amis et un voyage organisé par des professionnels. Des itinéraires solidement façonnés permettant d’être à la fois exempté de logistique, rassurés par la présence d’un accompagnateur ARVEL spécialiste de la destination et libérés des contraintes du voyage « dit » organisé.

    La souplesse
        L’itinéraire proposé en brochure reste indicatif, souple il est modifi able selon les désirs du groupe et les propositions de l’accompagnateur pour tenir compte des circonstances extérieures et des opportunités locales (évènements particuliers,fêtes...).

    La liberté
        Les repas et les droits d'entrée ne sont généralement pas inclus dans le tarif afin que vous gardiez la main sur votre voyage : repas avec le groupe ou non, visite d’un temple, exposition de peinture, massage ayurvédique ou séance de film Bollywood : c’est selon vos envies facilitées par les conseils de votre accompagnateur.

    En résumé
        L’expédition s’adresse donc plutôt à des personnes en bonne forme physique, d’esprit curieux, prêtes à sacrifier un certain confort et disposées à se comporter en agents actifs de leur voyage. Il suffit surtout d’avoir l’envie de découvrir, de rencontrer et d’accepter dans la bonne humeur d’éventuels imprévus.

  • Transport aérien :
  • Sous réserve de confirmation, vous voyagerez sur un vol de la compagnie régulière TURKISH AIRLINES (vol via Istanbul) ou Qatar Airways (via Doha) ou Emirates (via Dubai).

    Le nom de la compagnie, les horaires définitifs, les franchises bagages vous parviendront avec votre convocation, environ 2 semaines avant votre départ. Cette convocation précisera le lieu et l’heure exacte du rendez-vous. Celui-ci se fait généralement 2 à 3 heures avant le décollage.
    Si vous partez de Paris (Orly ou Roissy), il se peut que l'aéroport d'arrivée à Paris soit différent de celui du départ. 
    Lors de votre inscription, vous devez nous communiquer précisément les noms et prénoms figurant sur votre passeport valide. A défaut, tout changement de nom ou prénom pourra engendrer des frais pouvant aller jusqu’au montant total du billet d’avion.
    Si vous devez effectuer un trajet en train ou en avion pour rejoindre votre aéroport de départ et votre domicile au retour : ARVEL déconseille fortement l'achat de billets non modifiables et/ou non remboursables (Prem's, etc…). Les horaires peuvent changer jusqu’au départ et les imprévus sont inhérents au trafic aérien.  
    Si vous avez besoin d’étiquettes-bagages, n’hésitez pas à nous les demander.
    Prévoir une photocopie de votre passeport (page avec vos informations personnelles et page avec le visa) et 1 ou 2 photos en cas de perte ou de vol.

    Merci de nous faire parvenir à l’inscription, une photocopie de votre passeport : page de couverture et page avec vos informations personnelles.

  • Hébergement
  • Les réservations ne sont pas toutes faites à l’avance. Les hôtels sont plutôt confortables et comportent, le plus souvent, une « salle de bains » ; ils sont assez souvent climatisés. 
    Les chambres sont prévues pour 2 ou 4 personnes (si vous vous inscrivez seul(e), vous partagerez votre chambre avec un(e) autre participant(e)). 
    Le groupe peut être dans certains cas réparti dans plusieurs hôtels. 

    Prévoir 8 nuits en "Homestay" (pension familiale) moins confortables mais plus authentiques (couchage sur des nattes, en groupe, en maison traditionnelle sur pilotis). L’achat d’un drap-sac en soie à Hanoï peut s’avérer être un bon investissement.

    Des moustiquaires sont prévues dans de nombreux établissements et chez l’habitant mais ne sont pas toujours neuves et exemptes de trous !!! Cela ne peut vous dispenser d’une protection anti-moustiques complémentaire.

  • Repas et boissons
  • Les repas et les petits déjeuners ne sont pas inclus..
    La cuisine vietnamienne se distingue par sa finesse et sa légèreté. « Le Nem » (rouleaux de crêpes de riz frits contenant une garniture composée de vermicelles, de crabe, de porc, d'oignons, d'herbes et de champignons parfumés. Frits dans l'huile, ils se dégustent chauds et croustillants) est le met le plus apprécié des occidentaux L’utilisation abondante de légumes et d’épices divers dans la cuisine vietnamienne en fait un art culinaire aux saveurs uniques. Elle se caractérise par l’omniprésence de la sauce « nuoc-mam », sauce de poisson qui donne le goût à ses mets et utilise également une grande variété d’herbes aromatiques comme la coriandre, le basilic, le raoram, le tiato (sorte de menthe), ou encore la citronnelle, additionnés le plus souvent aux plats pour leur donner un parfum subtil. Le riz et les nouilles de riz composent la base de la plupart des plats. On trouve moins de viande que de poissons ou de crustacés. De très nombreux plats incluent l’utilisation de crevettes, qu’elles soient grillées, en beignets, dans les potages, ou encore pilées à la canne à sucre (chao tom). Le crabe est également très apprécié en salade ou farci.                               
    Attention cœurs sensibles, la consommation de chiens d’élevage bien qu’en perte de vitesse, reste néanmoins encore, monnaie courante…
    Evitez les crudités, glaces ou jus de fruits coupés à l’eau et ne buvez pas l’eau du robinet, utilisez de l’eau minérale en bouteille capsulée que l’on trouve partout. 
    Au Vietnam, il y a tous les types de restaurants (de populaire à chic). Donc le prix des repas  est aussi très varié, correspondant à chaque type de restaurant. Pour des restaurants populaires, le prix est toujours très bon marché (environ 4 à 6 euros). Si vous voulez diner dans des restaurants populaires, demandez toujours conseil auprès de votre guide ou du personnel dans les hôtels pour les bonnes adresses. Pour les restaurants traditionnels, le prix est de 7 à 10 euros. Et pour les restaurants chics, le prix est souvent supérieur à 10 euros.
    Attention : il y a un ingrédient sur lequel nous voulons attirer votre attention : le Glutamate de Sodium (Mi Chinh ou Bot Ngot). Il s’agit d’un rehausseur de goût, fabriqué à partir du sucre, très largement utilisé dans la cuisine asiatique. Il possède des propriétés irritantes bien connues survenant environ 20 minutes après l’ingestion : caractérisé par une sensation de brûlures, des maux de ventre et de tête, et parfois une éruption cutanée faciale ou thoracique. Le glutamate est très répandu au Vietnam.

  • Transports
  • Au cours de ce voyage, les moyens de transports seront multiples.
    Vous utiliserez le train entre Hanoï et Hue - ce trajet dure environ 12 heures en train couchettes de nuit (le départ se fait généralement en début de soirée pour une arrivée le matin à Hué). Vous naviguerez deux jours dans la Baie d’Halong et une excursion en bateau sur la Rivière des Parfums à Hué.
    Les autres trajets se feront en véhicule affrété dans la partie nord durant 13 jours et en transports locaux. Ils sont climatisés ou non, selon les cas. L'état des routes s’améliore peu à peu mais les étapes sont parfois longues (une journée entière entre Hoï An et Nha Trang), des solutions alternatives peuvent être proposées par votre animateur : bus ou train de nuit notamment. Les véhicules dépassent rarement les 50-70 km/h.
    Le Viêt Nam s'étire entre Hanoï et Ho Chi Minh Ville sur environ 1 700 km.

  • Encadrement
  • Vous voyagez en petit groupe (8/15 personnes) encadrés par un accompagnateur ARVEL. Il connaît le pays, il parle la langue locale ou une langue véhiculaire. Son rôle est de vous donner les clés pour découvrir la destination au-delà de sa façade touristique notamment par une proximité avec la population locale. Il se charge de l’organisation logistique, de la gestion du budget et de la vie du groupe, il n’est toutefois pas un guide. La plupart des voyages expéditions se déroulent sans guide local en continu, mais l’accompagnateur peut faire appel à des guides locaux ponctuellement.

    Vous serez également accompagné par un guide local francophone dans la partie nord durant 17 jours . Le reste du temps, d’autres guides locaux peuvent être choisis ou proposés ponctuellement par l’animateur en fonction de l’intérêt culturel des lieux visités.

  • Excursions
  • Est incluse l’excursion dans la Baie d’Halong. Sont incluses également les taxes d’entrée à Maichau, la balade en bateau sur la Rivière des Parfums à Hué et l’excursion dans le delta du Mékong. 

  • A emporter
  • Limitez au maximum vos bagages. Les valises rigides sont déconseillées, privilégiez les bagages souples, vous aurez à transporter vous-mêmes vos bagages jusqu’à la chambre et les bus sont mal équipés en soutes.
    Prévoyez un sac à dos ou sac souple à roulettes pour les bagages et un petit sac à dos pour la journée.
    Les Vietnamiens accordent une certaine importance à la tenue vestimentaire : c'est une marque de respect et vous serez beaucoup mieux considérés si vous évitez de porter des shorts courts.
    Nous vous demandons de soigner tout particulièrement votre tenue à l'occasion de rencontres que nous vous proposerons. Ceci devient obligatoire pour les visites de temples et pagodes (vêtements longs).
    Prévoyez des vêtements amples de coton léger, un pull (pour les lieux climatisés), des chaussures confortables (tennis) et résistantes pour d'éventuelles petites randos dans le nord, une cape de pluie (vous en trouverez sur place). N'oubliez pas votre maillot de bain, un chapeau, des lunettes de soleil, des serviettes de toilette. Il est possible de faire laver ses vêtements assez facilement. 
    Les gourdes, opinels, lampe de poches, foulards peuvent être achetés à très bon prix sur place.
    Une paire de tongues en plastique peut se révéler être un accessoire utile et se trouve facilement sur place.                             Vous trouverez également des draps sacs en soie de bonne qualité pour environ 5 €.
    Peuvent être également utiles : Un petit oreiller gonflable, des boules Quiès ou écarteur nasal si vous ronflez, une mini calculette, des petites "lingettes" de bébé pour les toilettes rapides, un réveil de voyage, une pochette ventrale pour votre argent et votre passeport (à glisser sous les vêtements).
    Sont à éviter : les vêtements en tissu synthétique, les shorts courts, les larges décolletés, les vêtements moulants, les objets de valeur (bijoux, belle montre...).

  • Pourboires
  • Gratification sous forme monétaire, en remerciement d’un service ou de la qualité de celui-ci, le pourboire a une histoire propre à chaque contrée. Sa disparition dans un certain nombre de métiers et de pays a souvent suivi l’obtention de véritables salaires réglementés dans des professions où jusqu’alors régnait l’arbitraire en matière de rémunération et où l’essentiel des revenus du travailleur dépendait de la bonne volonté des clients.
    Dans nombre de pays encore, le pourboire est d’usage et il reflète souvent une conception de la rémunération différente de la nôtre. Il peut, ne l’oublions pas, faire vivre des familles entières.

    Pour ce voyage, prévoir 1 €/jour/personne pour les chauffeurs de bus et 2€/jour/personne pour les guides).