Chine           Fiche voyage "www.arvel-voyages.com"


Chine

Sichuan / Yunnan, la Chine au sud des nuages - 21j

Chine

Chine

  • L’armée de terre cuite de l’Empereur Qin
  • Les « miroirs du ciel » des Hani
  • Les terres rouges de Lexiaguo

De l’ancienne Chang'an, centre du monde de l’Empire du Milieu, vous partirez vers le sud des nuages, à la rencontre de l’extraordinaire richesse ethnique du Yunnan et du Sichuan.
En chemin vers les terres rouges (de Dongshuan) et les miroirs du ciel (de Yuanyang), vous croiserez les pas du fameux panda géant et de l’invraisemblable armée de terre cuite de l’Empereur Qin.

Récapitulatif

Chine - Expé d’Arvel - Avec Animateur

Animateur Confort

JOURS 1 ET 2 : FRANCE / XI’AN

Vol pour Xi’an.

JOURS 3 ET 4 : XI’AN

Berceau de la civilisation chinoise, ancienne capitale dynastique, Xi’an est une ville trépidante. Découverte du patrimoine de la Dynastie Ming : remparts, Tour de la Cloche et du Tambour… et de l’époque dorée des Tang : Grande Pagode de l’Oie, quartier musulman et la Mosquée de style chinois unique en son genre. Visite du Mausolée de l’Empereur Qin et son invraisemblable armée en terre cuite : plus de 7 000 guerriers minutieusement reproduits grandeur nature.

JOURS 5 ET 6 : XI’AN / SICHUAN

Départ en TGV pour la province du Sichuan, littéralement « les quatre rivières » ; région montagneuse difficile d’accès, au pied du plateau tibétain. Son climat et un système d’irrigation original en a fait le grenier à riz et blé du pays. Chengdu, ancienne capitale du royaume de Shu est aujourd’hui une cité moderne et décontractée. Promenade sur l’artère Jinli, dans le Parc du Peuple avec ses petits jardins, théâtre de plein air et maisons de thés au bord du lac... Visite de la réserve et du centre de recherche sur le panda géant. La compagnie de ce « grand-ours chat » ne laisse personne indifférent. Excursion au monumental bouddha de Leshan.

JOUR 7 : CHENGDU / YUANTONG / CHENGDU

Route de campagne jusqu’au village médiéval de Yuantong avec ses anciens ponts, puits et maisons traditionnelles de la région. Découverte de l’ingénieux système d’irrigation qui permet d’éviter les crues de la rivière Min en irriguant la plaine de Chengdu. Une géniale invention écologique !

JOUR 8 : CHENGDU / YUNNAN

Envol pour la petite ville de Shangri-La, lovée à 3600 m d’altitude au cœur de la région sacrée des 3 fleuves : Yangtsé, Mékong et Salouen. Découverte de son atmosphère toute tibétaine et visite de Dukezong sur l’ancienne route du thé.

JOUR 9 : SHANGRI-LA / LIJIANG

Visite du célèbre monastère bouddhiste de SongZanLin, surnommé « le Petit Potala » de par sa ressemblance avec le palais du Dalaï-lama à Lhassa. Cet ensemble de temples du 17ème siècle conserve de belles fresques, des sculptures uniques, des écrits rares. Il abrite toujours plus de 600 moines. Traversée des spectaculaires Gorges du Saut du Tigre pour rejoindre Lijiang, la Venise orientale.

JOUR 10 À 12 : LIJIANG / DALI / KUNMING

Entre lanternes et canaux, ponts de pierre et bâtisses en bois, balade dans les ruelles pavées de cette ancienne cité commerçante. Visite du marché de Zhongy, du parc du Dragon Noir et du petit Musée de la Culture Dongba. Continuation jusqu’aux remparts de Dali, ancienne cité-étape sur la Route de la Soie. Excursion dans les villages de la minorité Bai et découverte du Temple des trois pagodes, situé face à l’un des symboles du Yunnan, la montagne de Cangshan. TGV pour Kunming, la ville de « l’éternel printemps ».

JOURS 13 ET 14 : KUNMING / LEXIAGUO / KUNMING

Excursion jusqu’aux célèbres « Terres Rouges » de Lexiaguo qui offrent toute l’année un spectacle unique : patchwork de nuances de rouges parsemé de fleurs dorées s’étirant à l’horizon. Visite du Temple d’Or, temple tao entouré d’espèces végétales du monde entier.

JOURS 15 ET 16 : KUNMING / JIANSHUI / YUANYANG

Route pour Jianshui, ancienne ville de garnison au patrimoine architectural exceptionnel : temples, ponts, demeures privées du XVIIIe et XIXe siècle. Découverte du Grand Temple de Confucius Wen Miao. Promenade sur la place de la Porte du Soleil. Visite d’une maison traditionnelle et de son jardin labyrinthique. Route pour Yuanyang.

JOURS 17 ET 18 : YUANYANG / KUNMING

Journée consacrée à la découverte « des miroirs du ciel », les exceptionnelles rizières en terrasse de la région de Yuangyang. Sculptées à main d’homme durant des siècles, classées par l’UNESCO, elles témoignent d’une extraordinaire harmonie entre les hommes et leur environnement. Balade autour des maisons champignons des minorités Yi et Hani. Via le marché local de Yuanyang, retour à Kunming par une belle route de montagne.

JOUR 19 : KUNMING

Malgré son urbanisation galopante, la capitale du Yunnan reste agréable et conserve quelques ruelles traditionnelles. Découverte du marché aux oiseaux, aux fleurs ou visite du musée des minorités ethniques de la province…

JOURS 20 ET 21 : KUNMING / FRANCE

Temps libre. Flânerie sur les rives plantées de saules du Lac d’Emeraude où se donnent rendez-vous musiciens traditionnels, amateurs de go, mah-jong… Retour en France.

A NOTER

Ce programme pourra être modifié en fonction des contraintes et/ou des opportunités locales.

REPERES

Chine

  • Carte d’identité  :
  • République Populaire de Chine
    Nature de l'Etat : "république socialiste unitaire et multinationale"
    Nature du régime : démocratie populaire à parti unique
    Chef de l'Etat : Xi Jinping, président (depuis mars 2013)
    Chef du gouvernement : Premier ministre LI Keqiang
    Capitale : Beijing (Pékin)
    Superficie : 9 596 961 km²
    Population :  1 368 000 000habitants (2014)
    Densité de population : 143 hbts/km²                                     
    Langues : mandarin (officielle), 8 dialectes, 55 langues des minorités nationales
    PIB par habitant : 7572$ (2014)                                                
    Taux d'alphabétisation des adultes : 95%                                 
    Espérance de vie : 75 ans
    Religions : taoïsme, bouddhisme, confucianisme, christianisme, islam  
    Croissance démographique annuelle : 0,5 %  
    I.D.H. : 0,699 (102ème rang)  
    Fête nationale : 1er octobre (commémore la fondation de la République Populaire le 1/10/1949)
    Jours fériés : 1er janvier (Nouvel An), Nouvel An chinois (fête du Printemps), 8 mars (fête internationale de la femme), 1er mai (fête du Travail), 4 mai (fête de la Jeunesse), 1er juin (fête internationale des Enfants), 1er juillet (anniversaire du Parti Communiste chinois), 1er août (anniversaire de la fondation de l’Armée de libération populaire), 1er octobre (fête nationale) ;

  • Repères historiques  :
  • Paléolithique : premières présences humaines en Chine.
    Ve-IIIe siècles avant JC : apparition progressive du confucianisme.
    221-202 avant JC : construction de la Grande Muraille.
    202 avant JC : Dynastie des Han, la Chine est la plus avancée dans bien des domaines.
    Ier siècle : introduction du bouddhisme.
    Ier-XIIe siècle : succession de dynasties et de périodes de divisions et de réunifications du pays.
    1277-1368 : Gengis Khan et ses Mongols bleus franchissent en 1214 la Grande Muraille. L'année suivante, ils s'emparent de Pékin. En 1279, Kubilaï Khan fait passer la Chine du Sud sous sa domination, créant ainsi le plus vaste empire que le monde ait jamais connu.
    1368-1644 : Dynastie Ming, restauration du pouvoir chinois. Essor économique et révoltes paysannes contre le pouvoir central et les gros propriétaires.
    1644 : invasion Mandchou et fondation de la dynastie Qing, au pouvoir jusqu’en 1911.
    1681-1696 : conquêtes du Yunnan, de Formose et protectorat sur la Mongolie et le Tibet.
    1736-1796 : la Chine est convoitée par les européens.
    1839-1842 : guerre de l'Opium et défaite chinoise face aux occidentaux. 
    1851-1864 : révolte des Tai-ping, mouvement utopiste et égalitaire parti du sud, réprimée grâce à l'aide européenne.
    1894-1895 : guerre perdue contre le Japon. 
    1835-1908 : règne de l'impératrice Tseuhi qui favorise la xénophobie notamment contre les européens.
    1911 : Sun Yat Sen, fondateur du mouvement de libération du Kuomintang provoque la chute de la dynastie Manchou et devient président de la république.
    1921 : naissance du parti communiste chinois.
    1925 : mort de Sun Yat Sen remplacé par Tchang Kaï-Chek qui instaure un régime autoritaire.
    1931 : création par Mao Zedong d'une république soviétique chinoise.
    1931-1935 : les Japonais s'emparent de la Manchourie puis de la Chine du Nord.
    1937-1945 : Communistes et Nationalistes s'allient pour combattre les Japonais jusqu'à leur défaite en 1945.
    1949 : victoire des communistes de Mao qui crée le 1er octobre la République populaire de Chine face aux nationalistes de Tchang Kaï-chek qui se réfugient à Taiwan.
    1950 : début de l'occupation et de la "sinisation" du Tibet par la Chine.
    1966-1976 : grande révolution culturelle prolétarienne.
    1976 : mort de Mao. Début d'une aire de réforme avec Deng Xiaoping et d'ouverture progressive vers l'étranger.
    1982 : nouvelle constitution.
    1989 : manifestation de centaines de milliers d'étudiants sur Tien An Men à Pékin pour plus de liberté et de démocratie suivie d’une répression sanglante.
    1996 : vives tensions entre Pékin et Taiwan.
    1997 : mort de Deng Xiaoping et retour de Hong Kong à la Chine.
    1998 : la restructuration de l'administration et l'ouverture au système privé s'accentuent sous la présidence de Jiang Zemin.
    1999 : en décembre, Macao (portugais) revient à la Chine.
    2000 : l’élection d'un nouveau président à Taiwan fait monter la tension entre les deux pays.
    2003 : la Chine est très fortement touchée par l'épidémie de pneumopathie atypique.
    De 2000 à 2008 : Chen Shui-bian, président de Taïwan, a défendu la souveraineté de la République de Chine vis-à-vis de Pékin. Certains partis taïwanais souhaiteraient déclarer l'indépendance de l'île et passer de la situation de gouvernement chinois « rebelle », à celle de gouvernement d'un Taïwan indépendant. Aucun gouvernement taïwanais n’a, à ce jour, adopté une telle position, car Pékin refuse d’idée d’une déclaration d'indépendance et menace d’une intervention armée le cas échéant. Par ailleurs, une grande majorité des Taïwanais se considère comme Chinois de la République de Chine.
    mai 2005 : le KMT (Guomindang), alors parti d'opposition taïwanais, signe des accords symboliques avec le PCC, reconnaissant la souveraineté de ce dernier sur la Chine, et accordant aux partis taïwanais le pouvoir sur la province de Taïwan.
    22 mars 2008 : Ma Ying-jeou est élu président de la république de Taïwan faisant ainsi revenir le Guomindang au pouvoir. Il déclare vouloir améliorer les rapports avec la Chine populaire, tout en promettant le statut quo, sans indépendance formelle de Taïwan, ni réunification.
    mars 2013 : élection du nouveau président de la République populaire de Chine, Xi Jinping.
    décembre 2013: Trente-sept ans après la dernière mission lunaire, une première sonde spatiale chinoise, « Lapin de Jade », s’est posée sur la lune. La Chine prend ainsi la relève des Etats-unis et de la Russie, illustrant ainsi le slogan du nouvel homme fort du régime de pékin, Xi Jinping, dont « le rêve chinois » fait écho au « rêve américain » d’antan.
    Janvier 2015 : La République populaire de Chine devient la première puissance économique selon le FMI. 

  • Formalités :
  • Pour les ressortissants français : passeport valide 6 mois après le retour du voyage et contenant 2 pages vierges consécutives. Visa obligatoire, 126 €, révisables sans préavis par les autorités consulaires.. 
    La demande de visa devra être effectuée par vos soins.

    Dès la réception de cette fiche vous devez nous adresser par mail (asiesudest@arvel-voyages.com) ou par courrier la photocopie de la double page avec photo de votre passeport. Les informations y figurant nous sont demandées par la compagnie aérienne.
    Avant de procéder à une demande de visa, assurez-vous que votre voyage est confirmé.

    Dès que le voyage est confirmé,  ARVEL vous fera parvenir par mail ou courrier les documents complémentaires nécessaires:
    - l’attestation de transport + hôtel
    - l’original de l’attestation d’assurance médicale/rapatriement

    Il revient à chacun de demander le visa personnellement en vous adressant soit directement à un centre des Visas Chinois (Paris, Lyon, Marseille ou Strasbourg) soit à un organisme spécialisé dont vous trouverez ci-dessous une sélection (se renseigner dans les autres villes s’il existe des organismes qui se chargent des obtentions de visas) :
    ACTION VISAS                                                   LYON VISA SERVICES
    10/12 rue du Moulin des Prés                                2 rue Cavenne
    75013 PARIS                                                         69007 LYON
    Tel 01 45 88 56 70                                                  Tél. 04 72 73 31 82        
    www.action-visas.com                                            www.lyonvisa.com 

    Attention, A compter du 10 avril 2019, l'Ambassade et les Consulats Généraux de Chine en France vont utiliser de nouveaux systèmes de demande de visa et de prise de rendez-vous en ligne. Les demandeurs sont priés de remplir les formulaires de demande de visa et de prendre rendez-vous sur le site Internet du Centre de Service de visa chinois: www.visaforchina.org

    Cliquez ensuite sur France pour choisir votre ville (Paris, Lyon, Marseille ou Strasbourg)Il n’est pas possible d’envoyer votre demande par courrier, vous devez vous rendre dans l’un des centres des Visas Chinois. En revanche, il est possible de recevoir son visa en retour par la poste.

    https://bio.visaforchina.org/#/guideNav/Guidance?visacenterCode=LYS2&request_locale=fr_FC&site_alias=LYS2_FR

     

    Centre des Visas Chinois à Paris
    25 Rue de Bassano, 75008 Paris (Métro : George V ou Charles de Gaulle Etoile) 
    Du lundi au vendredi sauf jours fériés français et chinois
    Fermé le samedi et le dimanche:
    -l’horaire de dépôt : 9:00-15:00
    -l’horaire de retrait : 9:00-16:00
    Attention: rendez-vous obligatoire pour le dépôt, cliquez la rubrique “Access
    Direct ”pour prendre un rendez-vous.
    Téléphone : 0140700401
    Fax: 0147206328               
    E-mail: pariscentre@visaforchina.org

    Centre des visas Chinois à Lyon :
    27 rue de la Villette, 69003 Lyon (Tramway : T3 ou T4, Gare Part-Dieu-Villette)
    Du lundi au vendredi :
    -l’horaire de dépôt : 9 :00-15 :00
    -l’horaire de retrait : 9 :00-16 :00
    (sauf jours fériés français et chinois)
    Fermé le samedi et le dimanche
    Attention: rendez-vous obligatoire pour le dépôt, cliquez la rubrique “Access
    Direct ”pour prendre un rendez-vous.
    Téléphone : 04 86 87 98 79
    E-mail: lyoncentre@visaforchina.org
     
    Centre des Visas Chinois à Marseille
    165 Avenue du Prado, 13008 Marseille
    Métro : Métro 2, l’arrêt Périer
    Du lundi au vendredi :
    -l’horaire de dépôt : 9 :00-15 :00
    -l’horaire de retrait : 9 :00-16 :00
    (sauf jours fériés français et chinois)
    Fermé le samedi et le dimanche
    Attention: rendez-vous obligatoire pour le dépôt, cliquez le rubrique “Access
    Direct ”pour prendre un rendez-vous.
    Téléphone : 04 86 87 98 79
    Fax: 04 91 34 05 33             
    E-mail: marseillecentre@visaforchina.org

    Centre des Visas Chinois à Strasbourg :
    19 Rue du Fossé des Treize, 67000 Strasbourg
    Bus: Tribunal-Fonderie ou Faubourg de Pierre
    Tram : Place Broglie
    Du lundi au vendredi(sauf jours fériés français et chinois)
    Fermé le samedi et le dimanche:
    - l’horaire de dépôt : 9:00-15:00
    - l’horaire de retrait : 9:00-16:00
    Attention: rendez-vous obligatoire pour le dépôt, cliquez la rubrique “Access Direct ”pour prendre un rendez-vous.
    E-mail: strasbourgcentre@visaforchina.org 

    Les enfants doivent avoir leur propre passeport. Il n’est plus possible de faire figurer ses enfants sur le passeport des parents. Pour les enfants voyageant avec un seul de leurs parents (divorcés ou non mariés) : se renseigner auprès du consulat.
    http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F14930.xhtml

     

    Attention : Les formalités consulaires et les coûts des visas peuvent être modifiés à tout moment sans préavis. Nous vous recommandons de vérifier ces informations auprès des instances consulaires du pays visité.

    Ambassade de France à Pékin – Section Consulaire
    60 Tianze Lu - Chaoyang district - 100600 Beijing
    Tél : [86] (10) 85 31 20 00
    Fax : [86] (10) 85 31 21 31
    Internet : http://www.consulfrance-pekin.org/
    Courriel : info-consulat.pekin-amba@diplomatie.gouv.fr
    Permanence consulaire (24H/24, en cas d’extrême urgence seulement) : +86 137 01 07 87 33

    Cela vous sera utile en cas de perte ou vol de vos documents d’identité ou en cas de situations exceptionnelles d’urgence nécessitant une prise en charge par les autorités françaises.

  • Décalage horaire  :
  • Horaire d'été : + 6 heures, 12 H 00 à Paris = 18 H 00 à Beijing

    Dans l'ouest, l'heure officielle est celle de Pékin. Cependant le Xinjiang ne se trouve pas sur le même fuseau horaire que Beijing (Pékin) (12H00 à Beijing = 10H00 à Urumqi).

  • Téléphone/électricité/internet :
  • Téléphone
    De la France vers la Chine : 00 + 86 + l'indicatif de la ville (sans le 0 du début) + le numéro du correspondant
    Appels intérieurs : 0 + l'indicatif de la ville + le numéro du correspondant.
    De Chine vers la France 00 + 33 + le numéro du correspondant à 9 chiffres (sans le 0 initial).

    Numéros utiles
    Police : 110
    Urgences : 120

    Internet
    Les cybercafés sont très répandus dans les villes, wifi dans la plupart des hôtels.

    Electricité
    220 V, 50 Hz. Apportez un convertisseur de 120 V à 220 V

  • Monnaie :
  • Le yuan, appellation internationale CNY
    1 yuan = 0.12 € 1 € = 7.81 yuan (février 2018).

    La carte bleue est acceptée dans les magasins à Pékin. Prévoir votre carte bleue uniquement pour les achats éventuels dans les magasins d'Etat. Elle est très rarement acceptée pour le change. Dans les grandes villes on peut trouver des distributeurs, mais une taxe est prélevée à chaque opération.

    Pour changer prévoir des euros en espèces.

    La plupart des hôtels pratiquent le change au cours officiel. Exigez le tampon rouge sur le reçu de change de l'opération et gardez le bordereau de change, indispensable pour changer les billets chinois restants.

    Le yuan n'est pas reconvertible en France.

  • Climat :
  • La Chine offre une très grande diversité de climats.

    Dans le nord/est, l’hiver est très froid, l’été très chaud et très pluvieux de début juin à fin août. L’automne y est doux et ensoleillé.
    Au nord/ouest (Urumqi) l’hiver est froid et venté, l’été plus frais qu’en plaine grâce à l’altitude. Il ne pleut que très peu entre juillet et août, l’air y est très sec et les vents violents en hiver et au printemps.
    Au Tibet le climat est très rude. Les tempêtes de poussière, de sable ou de neige sont fréquentes et les températures très contrastées. En-dessous de 3900 m, d’octobre à mars les nuits sont polaires, les journées seraient agréables s’il n’y avait pas constamment du vent ; De mai à septembre le temps est agréable et ensoleillé ; Les journées sont chaudes, les nuits fraîches mais les vents de poussière sont parfois difficilement supportables.
    En Chine centrale (Shanghai) l’hiver est assez froid, parfois rigoureux. L’été les températures sont élevées avec d’abondantes précipitations de juin à septembre.
    La Chine du sud (Canton, Hong Kong) bénéficie d’un climat subtropical. Les gelées y sont rares l’hiver ; l’été les températures sont élevées et les pluies abondantes de mai à août. L’atmosphère y est alors humide et étouffante.

    Températures maximales/minimales

    Pékin : en hiver de -11° à 4°, au printemps et à l’automne de -2° à 22°, en été de 19° à 31°.
    Shanghai : en hiver de 1° à 12°, au printemps et à l’automne de 4° à 25°, en été de 19° à 32°.
    Kunming (1890 m) : en hiver de 6° à 23°, au printemps de 9° à 31°, en été de 20° à 29°, à l’automne de 12° à 28°.
    Hong-Kong : en hiver de 13°à 20°, au printemps de 16° à 28°, en été de 26° à 31°, à l’automne de 18° à 29°.

  • Santé :
  • Avant votre départ, il est conseillé de consulter votre médecin pour faire un point sur votre état de santé général, sur vos vaccinations habituelles et sur les vaccinations recommandées pour cette destination.

    Renseignez vous également sur le site de l’Institut Pasteur : www.pasteur.fr

    A titre informatif (sous réserve d’une confirmation médicale) : pas de vaccination obligatoire. Vérifiez la validité de votre vaccin DT Polio-typhoïde. La vaccination contre l’hépatite A est recommandée. Un traitement antipaludéen est conseillé.

    Si vous avez un traitement en cours, prévoir vos médicaments habituels accompagnés de l’ordonnance ainsi que des soins pour petites plaies (pommade, pansements, désinfectant), les coups de soleil, les maux de gorge et les maux de tête, des médicaments pour les ennuis intestinaux (y compris produit de réhydratation), un antibiotique à spectre large et des produits contre les moustiques. Si vous portez des lentilles de contact, n’oubliez pas d’emporter votre collyre et une paire de lunettes de rechange.

  • Voyageur responsable  :
  • Us et coutumes
    Les coiffures oules vêtements extravagants ainsi que les tenues trop légères sont à proscrire.

    Photos
    Avec les appareils numériques prendre une photo est facile, presque trop, à tel point que nous oublions parfois les principes élémentaires du respect vis-à-vis des populations rencontrées.

    Ci-dessous la position d’Arvel Voyages (cf. La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages) : En tant que voyageur, il est nécessaire de privilégier toujours la prise de parole à la prise d’images, le cas échéant de rencontrer notre sujet avant de le photographier. La photographie peut être un pont mais doit être l’occasion d’échanges et non une collection de portraits. Il est préférable de donner la primauté au voyage sur le reportage, de nous libérer parfois de notre appareil photo, filtre entre nous et la réalité, écran entre nous et les autres.
    En tout cas, il est essentiel de ne prendre des photos qu’avec accord express (parental pour les enfants) et de ne jamais passer outre un refus. Au retour, pensons à honorer nos engagements d’envois de photos et partager avec nos modèles nos clichés.

    Dons (cf La Charte du Voyageur d’Arvel Voyages)
    Notre voyage peut aussi bien contribuer au développement économique qu’à la déstabilisation de l’organisation sociale traditionnelle de la région d’accueil. Dans certains pays la différence de niveau de vie peut faire obstacle à des rapports sains entre voyageurs et populations locales. Soyons conscients de cette inégalité, souvent source d’incompréhension mutuelle et n’abusons pas de notre pouvoir d’achat. (…)

    Ci-dessous, la position qu’Arvel Voyages préconise à ses voyageurs :
    - Mesurer, avant d’agir, les effets directs et indirects de notre générosité spontanée. Les dons, cadeaux doivent théoriquement être fonction du niveau de vie pour ne pas déstabiliser les équilibres économiques. La façon de donner n’est pas innocente. Un cadeau peut être mal interprété, déplacé et ne doit pas être condescendant.
    - Ne donner que lors de rencontre inscrite dans la durée ou aux responsables de village, écoles, responsables d’association, élus, prêtres, médecins… qui pourront bien mieux que nous redistribuer. Préparons judicieusement nos bagages en fonction de notre destination et de notre programme (s’il est prévu une visite d’école, de dispensaire…).
    - Ne remettre des médicaments qu’aux professionnels de la santé et ne jamais donner d’argent aux enfants. Les dons d’argent indus les déscolarisent. L’aumône enfantine déstabilise l’organisation familiale et sociale. Sans franche rencontre réellement inscrite dans le temps, n’offrons rien aux enfants pour ne pas créer l’habitude de solliciter les touristes et de tendre la main. Tenir nos promesses d’envois postaux.

    Télécharger la Charte du voyagiste et du voyageur d’Arvel Voyages (pdf charte complète)

  • Quelques mots, quelques livres :
  • (Nous n’avons pas pu faire figurer les accents)

    Oui/Non : Shi/Bushi
    S’il vous plaît : Qing ni
    Bonjour : Nihao
    Au revoir : Zaijian
    Merci : Xiexie
    Pardon : Dui buqi
    Combien ça coûte ? : Duoshao qian ?

    Bibliographie

    - Guides
    "Chine du Sud-Ouest", Guide Bleu. Très bon guide, très complet, offre une mine d'informations sur le pays, la culture, la vie quotidienne, un panorama complet et clair de cette immense civilisation.
    Guides Lonely Planet 
    Guides Bleus Evasion – Hachette
    Guides Verts - Michelin

    - Essais
    "Fanshen : la Révolution communiste dans un village chinois", William H. Hinton, Plon, coll. Terre Humaine Pocket, 2000. La révolution chinoise vue par un fermier américain installé en chine depuis mai 45.
    "Le tremblement de terre de Pékin", trad. du chinois par Jean-Philippe Bréja, Michel Bonnin & Alain Peyraube, Gallimard, coll. Le vif du sujet, 1991. Analyse sur le printemps de Pékin.
    "Le cauchemar des mandarins rouges", Liu Binyan, Gallimard, coll. Au vif du sujet, 1989. Récits de Liu Binyan, un des plus grands journalistes chinois dont la plume libre lui valut de nombreuses années de persécution. Mêlant l’émotion au réalisme, l’humour à la dénonciation, les écrits de Liu Binyan nous font partager les aventures d’intellectuels idéalistes, de paysans misérables ou enrichis, de cadres corrompus ou déchirés, de victimes de la répression maoïste…

    - Romans 
    "Nouilles chinoises", Ma Jian, Flammarion, 2006. Regard sans concession sur la Chine d’aujourd’hui.
    "Beijing coma", Ma Jian, j’ai Lu, coll. Par ailleurs, 2009. Retour sur le printemps de Pékin, prétexte à une incroyable critique de la dictature chinoise.
    "Balzac et la petite tailleuse chinoise", Dai Sijie, Gallimard, coll. Folio, 2002. Un roman plein de vie, féroce et jubilatoire sur la rééducation des "jeunes instruits" pendant la période de la Révolution culturelle.
    "Le sorgho rouge", Ya Ding, Stock, 2006. La vie d'un village chinois, d'une famille et les débuts de la révolution culturelle. 
    "Un beau jour de printemps", Yiyun LI, Belfond, 2010. Sous l’œil omniprésent du Parti, contre la terreur ordinaire dans la Chine postmaoïste, un groupe de dissidents tente de modifier la trajectoire imposée. « Yiyun Li restitue la musique de chaque petite vie et en fait une symphonie » Colum McCann.
    "Un millier d’années de bonnes prières", Yiyun Li, Belfond, 2011. Ce livre qui a révélé Yiyun Li sur la scène littéraire internationale et qui lui a valu de nombreux prix dévoile l’extraordinaire finesse d’observation et la bouleversante empathie de l’auteure. Il propose dix histoires ancrées dans la chine d’aujourd’hui, sur l’amour filial, les errements idéologiques, la condition des femmes ou les aspirations d’une jeunesse tiraillée entre tradition et modernité.

    - Divers
    "Chine insolite des minorités : Yunnan-Guizhou", Patrick Bernard & Michel Huteau, Anako. Bonne introduction au voyage et présentation des minorités, le contexte historique et politique qui les a amenés à s’adapter, se déplacer, à survivre et préserver leur culture. Très belles photos.
    "Paysans de l’eau : Chine, 1932. Photographies du père Joseph de Reviers de Mauny", présentées par Christine Cornet et François Verdier, Actes Sud, coll. Bleu de Chine, 2004. La Chine d’antan vue au travers de l’objectif d’un jésuite passionné.
    "Carnet de Chine : 1932, le voyage insensé du père Jo", Christine Cornet et François Verdier, Actes Sud, coll. Bleu de Chine, 2004. La Chine d’antan vue au travers de l’objectif d’un jésuite passionné.
    "J'étais empereur de Chine : L’autobiographie du dernier empereur de Chine (1906-1967)", Pu Yi, J’ai Lu, 1999. 
    "Au cœur de la Cité interdite", Reginald F. Johnston, Mercure de France, coll. Le temps retrouvé, 2004. Les mémoires de celui qui devint, en 1919, le tuteur de Pu-yi, dernier empereur de la dynastie Ch’ing. Elles offrent une vision très intéressante de la vie de cour à l’intérieur de la Cité interdite.

    - Policiers
    "Les aventures de l’inspecteur Chen" déclinées au fil des ouvrages par Qiu Xiaolong qui nous fait partager le quotidien d’un inspecteur épris de justice et fin gourmet. Captivant prétexte pour aborder tous les sujets de la société chinoise d’hier et d’aujourd’hui, fascinante et ludique immersion dans un monde éminemment complexe ! 

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

ANIMATEURS

Chaque groupe est encadré par un animateur d'ARVEL qui a le souci des relations harmonieuses entre les participants. Avec le budget qui lui a été remis et les consignes données par ARVEL, il s'occupe des logements, des transports, des visites au cours du voyage. Il propose des rencontres, des excursions, des activités en phase avec le pays. La plupart des Expé d’ARVEL se déroulent sans guide local en continu et l'animateur peut intervenir pour modifier le programme en fonction des possibilités, des ressources et des contraintes locales et après concertation avec les participants, bien sûr. Un animateur d’Arvel est présent sur tous les Expé d’ARVEL dès que le groupe est  confirmé.

PRESTATIONS ET CONDITIONS

Ce prix comprend :

  • les vols réguliers France / Xi’an / Kunming / France sur Korean Air (via Séoul).
  • les taxes d’aéroport (358 €) révisables jusqu’à 30 jours avant le départ
  • le vol intérieur, Chengdu / Shangri-La, taxes d’aéroport incluses.
  • le trajet en en TGV 2 ème classe Xi’an / Chengdu et Dali / Kunming
  • les transferts aéroport / hôtel / aéroport et le transport sur place en autocar privatisé et climatisé.
  • l’hébergement, base chambre double, en hôtels de bons conforts.
  • la demi pension avec déjeuner (les jours 12 à 18) avec dîner (jour 2) avec 1 bière ou 1 boisson gazeuse ou 1 eau minérale inclus à chaque repas.
  • Les excursions (trajet pour se rendre sur les lieux)
  • les droits d’entrées pour l’armée en terre cuite à Xi’an et le parc des rizières de Yuanyang
  • les services de guides locaux ponctuels pendant 15 jours.
  • les pourboires aux guides, chauffeurs et bagagistes (à hauteur de 90 € par voyageur)
  • les services d’un animateur d’ARVEL
  • les assurances à l’exception de l’assurance annulation facultative

Ce prix ne comprend pas :

  • les transports à l’intérieur des villes (pour convenance personnelle)
  • les déjeuners des jours 3 à 11, 19 et 20 ; les dîners des jours 3 à 19 (entre 10 et 15 € / repas)
  • les entrées sur les sites et musées : environ 200 €
  • les excursions non mentionnées au programme
  • les frais de visa (à obtenir par vos soins) : 60 € pour les régions Rhône Alpes / Auvergne et 126 € pour les autres régions révisables sans préavis par les autorités consulaires
  • l’adhésion à l’association : 18 € par personne à partir de 18 ans, dont 6 € pour le Fonds de Solidarité

Participants :

  • minimum 10 - maximum 15

Infos pratiques :

  • Transport aérien
  • L’Expé d’ARVEL   : un intitulé qui peut à tort effrayer… Pas d’aventuriers sur une île déserte mais plutôt un compromis entre le voyage sac à dos avec des amis et le voyage organisé par des spécialistes. Il suffit d’avoir l’envie de découvrir et de rencontrer, de rester acteur de votre voyage et d’accepter dans la bonne humeur d’éventuels imprévus. Vous voyagez en petit groupe (de 9 à 12 ou de 9 à 15 personnes) toujours en compagnie d'un animateur.

    L’Expé d’ARVEL  s'adresse à des personnes en bonne forme physique, d'esprit curieux, prêtes à accepter dans la bonne humeur d'éventuels imprévus, à sacrifier un certain confort et disposées à se comporter en agents actifs de leur voyage.

    Dans ce type de voyage, les transports et les hôtels ne sont pas toujours réservés à l'avance.

    Selon les désirs du groupe, les possibilités du budget ou des impératifs locaux, l'itinéraire peut être modifié. Nos animateurs expédition, spécialisés sur cette destination, sauront vous proposer quelques variantes d'itinéraire.

    Type d’Expé d’ARVEL : il s’agit d’une expédition Confort avec au moins une de ces caractéristiques :
    -    De bonnes conditions de transport (minibus affrété pour le groupe sur la majorité du trajet)
    -    Des bonnes conditions d’hébergements
    -    La présence d’un correspondant local assurant la logistique d’une partie des voyages (pré-réservations…)

  • Hébergement
  • Les hôtels sont confortables, tous équipés d’une salle de bains, climatisation et de WC privés. Les chambres sont prévues pour 2 personnes (si vous vous inscrivez seul(e), vous partagerez votre chambre avec un(e) autre participant(e).

  • Repas et boissons
  • Tous les petits déjeuners sont inclus. Sont également inclus les déjeuners des jours 12 à 18 et le dîner du jour 2, une boisson au choix pour chaque repas entre eau minérale, bière ou soda.
    Les autres repas sont à votre charge, comptez entre 10 et 15 € par repas.

    A la fois liée à la société, la philosophie et la médecine, la cuisine chinoise est une des plus réputées au monde. Elle est aussi, sans aucun doute, la plus variée tant dans le choix des aliments que dans les parties consommées et que dans les modes de préparation dont les variations à l’infini suivent les grandes traditions régionales. On a aussi l’habitude de dire que « le sud est sucré, le nord est salé, l’est est aigre et l’ouest est épicé».
    Un repas doit non seulement harmoniser les goûts mais aussi trouver un équilibre entre le froid et le chaud, les couleurs et les consistances. On distingue ainsi
    •    les légumes cuisinés et tout ce qui accompagne les céréales,
    •    les fruits et les légumes, aliments yin, féminins, humides et mous, donc rafraîchissants
    •    les plats frits, épicés ou à base de viande, aliments yang, masculins, réchauffants.

    Les plats sont pris en commun, à l’aide de baguettes, autour d’une table ronde souvent surmontée d’un plateau tournant facilitant le service (appelé parfois le « lazy Suzan »). Pas de couteau à table car les plats sont prédécoupés en cuisine. Si vous éprouvez quelques difficultés à vous servir de baguettes, emportez avec vous une fourchette et un couteau (à mettre en soute pendant les vols).

    La cuisine régionale du Sud et du Sud-Ouest  est épicée et pimentée. De loin la plus connue au plan international, elle est complexe et riche et la fraîcheur des mets prévaut sur le goût. La cuisson à la vapeur est à l’honneur, tous les animaux ont leur place dans l’assiette mais les plats végétariens sont également très présents.

    Evitez les crudités, glaces ou jus de fruits coupés à l’eau et ne buvez pas l’eau du robinet, utilisez de l’eau minérale en bouteille capsulée que l’on trouve partout.

  • Transports
  • Les transferts entre l’aéroport et l’hôtel ainsi que les transports sur place se feront en autocar privatisé et climatisé.
    Le trajet entre Chengdu et Shangri-La s’effectuera en avion sur une compagnie aérienne chinoise.
    Le trajet Xi’an / Chengdu se fera en en TGV 2ème classe et le trajet Dali / Kunming se fera en train de nuit 1ère classe.

  • Encadrement
  • Vous serez accompagné(e) par un animateur(trice) d’ARVEL. Il connaît le pays, il(elle) parle la langue locale ou une langue véhiculaire. Son rôle est de vous donner les clés pour découvrir la destination au-delà de la façade touristique notamment par la proximité avec la population locale. Il(elle) est aussi, suite aux consignes données par ARVEL, en charge de l'organisation logistique, de la gestion du budget et de la vie du groupe, il(elle) n'est toutefois pas un guide. La plupart des Expé d’ARVEL  se déroulent sans guide local en continu, mais l’animateur(trice) peut faire appel à des guides locaux ponctuellement.
    Sur place L'itinéraire proposé en brochure reste indicatif, souple il pourra être modifié selon les désirs du groupe, les propositions de l'animateur pour tenir compte des opportunités locales (évènements particuliers, fêtes...) ou des circonstances extérieures (climat, sécurité).
    Tous les animateurs(trices) d'ARVEL sont salariés. A leur retour de voyage, ils(elles) doivent fournir un compte rendu sur son déroulement et un bilan financier.

    Vous aurez également la présence de guides locaux francophones les jours 2, 3, 7,9 (à partir de Lijiang), 10,11 (à partir de Dali) 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18.

  • Excursions
  • Sont inclus les trajets pour se rendre sur les lieux d’excursions mentionnées au programme.
    Les droits d’entrées pour l’armée en terre cuite à Xi’an ainsi que le Parc des rizières de Yuanyang sont également inclus.

  • A emporter
  • Limitez au maximum vos bagages. Les valises rigides sont déconseillées, privilégiez les bagages souples, vous aurez à transporter vous-mêmes vos bagages jusqu’à la chambre et les bus sont mal équipés en soutes.
    Emportez un cadenas pour vos bagages, c’est une obligation en Chine sur les vols intérieurs.
    Nous vous demandons de soigner tout particulièrement votre tenue à l'occasion de rencontres que nous vous proposerons. Ceci devient obligatoire pour les visites de temples et pagodes (vêtements longs).
    Prévoyez des vêtements amples de coton léger, un pull (pour les lieux climatisés), des chaussures confortables (tennis) et résistantes pour les petites randonnées, une cape de pluie (vous en trouverez sur place).Il est possible de faire laver ses vêtements assez facilement.
    Peuvent être également utiles : Un petit oreiller gonflable, des boules Quiès ou écarteur nasal si vous ronflez, une mini calculette, des petites "lingettes" de bébé pour les toilettes rapides, un réveil de voyage, une pochette ventrale pour votre argent et votre passeport (à glisser sous les vêtements)..

    Sont à éviter : les vêtements en tissu synthétique, les shorts courts, les larges décolletés, les vêtements moulants, les objets de valeur (bijoux, belle montre...).

  • Pourboires
  • Gratification sous forme monétaire, en remerciement d’un service ou de la qualité de celui-ci, le pourboire a une histoire propre à chaque contrée. Sa disparition dans un certain nombre de métiers et de pays a souvent suivi l’obtention de véritables salaires réglementés dans des professions où jusqu’alors régnait l’arbitraire en matière de rémunération et où l’essentiel des revenus du travailleur dépendait de la bonne volonté des clients.
    Dans nombre de pays encore, le pourboire est d’usage et il reflète souvent une conception de la rémunération différente de la nôtre. Il peut, ne l’oublions pas, faire vivre des familles entières.
    Pour ce voyage : le pourboire est une règle incontournable en Chine. Pour que cette question ne pèse pas durant le voyage, nous facturons les sommes fixées par l'usage, soit 90 € par personne. Cette somme sera répartie sur place entre les guides locaux, les chauffeurs, bagagistes, etc...