Russie, Chine, Mongolie

Transsibérien été : le temps du grand voyage… - 18 j

Russie, Chine, Mongolie
Formules-sejour-soleil

Séjour soleil Partez à l’aventure en toute sérénité ! Car la découverte s’accompagne généralement de surprises, voici quelques voyages pour aller au-delà des idées reçues !

PRESTATIONS ET CONDITIONS

Ce prix comprend :

  • vol régulier France / Moscou et Pékin / France sur Finnair (via Helsinki)
  • les taxes d’aéroport (82€) révisables jusqu’à 30 jours avant le départ
  • le transport en train de Moscou à Pékin en compartiments seconde classe à 4 couchettes
  • les transferts aéroports-hôtels et gares-logements
  • 6 nuits en logement seul à bord du train en compartiment seconde classe à 4 lits, 7 nuits en hôtels (2*/3*) base chambre double bed &breakfast (2 nuits à Moscou, 1 nuit à Irkoutsk, 1 nuit à Oulan Bator et 3 nuits à Pékin), 2 nuits chez l’habitant (lac Baïkal) en pension complète, 2 nuits sous une yourte en pension complète
  • les entrées sur les sites et musées à Irkoutsk et Oulan Bator selon le programme (non incluses à Moscou et Pékin)
  • les guides locaux à Moscou, Irkoutsk, Oulan Bator et Pékin (2 jours)
  • la sortie en bateau sur le lac Baikal
  • l’excursion (le trajet) à La grande Muraille de Chine et au Palais d’Eté
  • les services d’un animateur d’Arvel
  • les assurances à l’exception de l’assurance annulation facultative

Ce prix ne comprend pas :

  • les repas non mentionnés au programme (environ 20€ par jour)
  • les entrées sur les sites à Moscou et à Pékin
  • les pourboires
  • les frais de visa pour la Russie, la Mongolie, et la Chine (coût consulaire global hors frais d’obtention : env. 181 € pour la région Rhône-Alpes/Auvergne, 247 € pour les aitres régions, révisable sans préavis par les autorités)
  • l’adhésion à l’association : 18 € par personne à partir de 18 ans, dont 6 € pour le Fonds de Solidarité

Conditions spéciales de vente :

  • Itinéraire indicatif pouvant être modifié en fonction d’éventuels changements de jours de fonctionnement des trains.

Réductions et suppléments éventuels :

  • Supplément chambre individuelle (sous réserve de disponibilité) (sauf dans le train, chez l'habitant et sous la yourte) : nous contacter

Participants :

  • minimum 9 – maximum 14

Infos pratiques :

Le Transsibérien, le plus long train du monde, parcourt plus de 9289 km de Moscou à Vladivostok et 7826 km de Moscou à Pékin. Il faut voyager 7 jours et 6 nuits et traverser 7 fuseaux horaires pour couvrir cette distance. Mis partiellement en service en 1900, il constitue un atout capital dans le développement économique de toute la Sibérie. Il mobilisa 80'000 hommes qui, dès 1901 et durant 15 ans, posèrent 15 millions de traverses de chemin de fer. 

Important :

Pour apprécier ce merveilleux périple, vous devez être capable d’accepter les imprévus et éventuels changements de programme. 
Nous vous demandons de garder à l’esprit que les pays traversés sont encore en pleine mutation et y voyager n’est pas toujours sans surprises… : retard du train, hôtelleries en général assez rustiques, coupure d’eau, problèmes mécaniques font partie intégrante du voyage.

Vous passerez de longs, voire très longs moments dans le train avec parfois la traversées de paysages monotones (4 journées pour commencer le voyage). Il faudra savoir regarder, observer, et apprécier ce qui vous entoure, rencontrer les autres voyageurs… Le train est un espace fermé, seuls les arrêts dans les gares vous permettront d’y échapper pour quelques minutes.

  • Transport aérien
  • Vous voyagerez sur un vol de la compagnie Finnair. Les horaires définitifs, les franchises bagages vous parviendront avec votre convocation, environ 15 jours avant votre départ. Cette convocation précisera le lieu et l’heure exacte du rendez-vous. Celui-ci se fait généralement 3 heures avant le décollage.

    Lors de votre inscription, vous devez nous communiquer précisément les noms et prénoms figurant sur votre passeport valide. A défaut, tout changement de nom ou prénom pourra engendrer des frais pouvant aller jusqu’au montant total du billet d’avion. 

    Si vous devez effectuer un trajet en train ou en avion pour rejoindre votre aéroport de départ et votre domicile au retour : ARVEL déconseille fortement l'achat de billets non modifiables et/ou non remboursables (Prem's, etc…). Les horaires peuvent changer jusqu’au départ et les imprévus sont inhérents au trafic aérien.  
    Si vous avez besoin d’étiquettes-bagages, n’hésitez pas à nous les demander.
    Prévoir une photocopie de votre passeport (page avec vos informations personnelles et page avec le visa) et 1 ou 2 photos en cas de perte ou de vol.
    Merci de nous faire parvenir à l’inscription, une photocopie de votre passeport : page de couverture et page avec vos informations personnelles.

  • Votre formule de voyage
  • Expé d’ARVEL :
    L'Expé d’ARVEL : un intitulé qui peut à tort effrayer… Pas d’aventuriers sur une île déserte mais plutôt un compromis entre le voyage sac à dos avec des amis et le voyage organisé par des spécialistes. Il suffit d’avoir l’envie de découvrir et de rencontrer, de rester acteur de votre voyage et d’accepter dans la bonne humeur d’éventuels imprévus. Vous voyagez en petit groupe (de 9 à 14 personnes) toujours en compagnie d'un animateur.
    L'Expé d’ARVEL s'adresse à des personnes en bonne forme physique, d'esprit curieux, prêtes à accepter dans la bonne humeur d'éventuels imprévus, à sacrifier un certain confort et disposées à se comporter en agents actifs de leur voyage.
    Dans ce type de voyage, les transports et les hôtels ne sont pas toujours réservés à l'avance.
    Selon les désirs du groupe, les possibilités du budget ou des impératifs locaux, l'itinéraire peut être modifié. Nos animateurs expédition, spécialisés sur cette destination, sauront vous proposer quelques variantes d'itinéraire.

    Il s’agit d’une Expé d’ARVEL Aventure
    Avec au moins une de ces caractéristiques :
    -      Une prédominance de déplacement en transports locaux (bus, train…)
    -      Des conditions d’hébergement plus modestes (ceci étant lié à l’infrastructure touristique du pays)
    -      Un caractère sportif plus accentué (trek, randonnée, bivouac…)

    Dans le train :
    La longueur du trajet et les paysages qui défilent poussent à l’introspection. Vos compagnons de voyages choisis ou non auront souvent envie d’échanger avec vous. Quelques mots sont toujours les bienvenus et un guide de conversation vous permettra de tenir presque de vraies discussions. Trinquer à la vodka fait partie des coutumes incontournables. A vous de savoir vous arrêter. Les Russes sont beaucoup, beaucoup, plus entraînés que vous…
    Le temps qui passe : on ne s’ennuie jamais dans le transsibérien. Dormir, manger, lire, discuter et observer sont les grands moments d’un voyage en transsibérien.
    -      Prévoir des activités conviviales (jeu de carte, scrabble)
    -      Deux livres à lire c’est largement suffisant
    -      Prendre avec soi de petites spécialités culinaires de sa région à faire découvrir aux autres voyageurs 
    -      Casser la routine en allant au wagon restaurant
    - Laissez-vous vivre : mangez quand vous le voulez, dormez si vous le souhaitez, lisez, discutez, …

  • Hébergement
  • Les hôtels choisis sont de catégorie standard, il s’agit de chambres doubles avec toilette et salle de bain (douche). 
    Chez l’habitant et sous la yourte, les conditions de confort sont plus sommaires, mais tout est fait par vos hôtes pour bien vous accueillir. 
    Pour les nuits sous yourtes en Mongolie, chaque yourte dispose de 4 lits ou banquettes, sanitaires communs à l'exterieur. 
    Vous passerez :
    - 2 nuit en hôtel à Moscou (chambres doubles),
    - 2 nuits chez l’habitant (lac Baïkal) + 1 nuit à Irkoutsk
    - 2 nuits sous une yourte dans les Monts Khentii et 1 nuit en hôtel (chambres doubles) ou en camp de yourte à Oulan Bator en Mongolie
    - 3 nuits en hôtel à Pékin (chambres doubles)

  • Repas et boissons
  • Les repas sont à votre charge (sauf pendant le séjour au lac Baïkal et en Mongolie) 
    Dans le train : Aucun repas (même le petit-déjeuner) n’est compris. Vous ne manquerez de rien pendant votre voyage. Vous pourrez toujours acheter ce dont vous avez besoin. 

    Sur les quais : Lors de la plupart des escales, rares sont désormais les babouchkas qui vendent toutes sortes de nourritures simples. L’approvisionnement est aléatoire. Couteau suisse et gamelle conseillés.

    Au wagon restaurant : Ouvert de 10h à 22h (heure locale), on trouve en général une nourriture simple et préparée sur place. Une sortie au wagon restaurant permet de casser la routine et de créer un moment de convivialité (tablée de 4 personnes), mais coûtera plus cher qu’un pique-nique. Pour un repas complet, compter entre 7 et 20 € par personne. Difficile d’y séjourner longtemps sans consommer.

    A chaque pays, sa cuisine dans les wagons. Au cours de votre périple, vous goûterez donc à trois cuisines :
    -  Wagon-restaurant russe : Vous avez un menu très long et écrit en russe uniquement, mais en réalité, il y a peu de choix. Tout dépend de ce que le responsable a pu trouver en route. Il y a toujours une personne qui vient se fournir ici et ensuite passe avec un panier tout le long du train. 
    - Wagon-restaurant mongol (si disponible) : Si vous tombez sur un nouveau wagon, le menu sera en anglais. Le mouton est proposé à toutes les sauces. 
    -  Wagon-restaurant chinois : C’est sans aucun doute la meilleure nourriture trouvée. 

    Entre la frontière russe et Oulan Bator il n’y a parfois pas de wagon restaurant, pensez donc à vous restaurer avant ou à prendre quelques provisions. Le voyage prend alors un air de fête lorsque chacun déballe ses victuailles sur la table du compartiment.

    Dans le train, vous disposerez en permanence d’eau bouillante. Si vous le souhaitez, prenez votre café soluble préféré, thé en sachet ou soupes instantanées. N’oubliez pas le sucre. Vous  pouvez aussi prendre un petit thermos pour éviter de devoir aller chercher l’eau trop souvent. 
    Prenez avec vous vos biscuits adorés et votre chocolat mais ne chargez pas vos bagages inutilement. 2 sachets de soupe pour dépanner suffiront largement pour tout le voyage. Vous pourrez acheter des soupes chinoises lyophilisées partout pour quelques centimes. 

  • Transports
  • Les trajets en train sont réservés à l'avance, mais les horaires sont susceptibles de changement.
    La vitesse moyenne du train est d’environ 70 km/heure.
    Imaginez simplement un train de nuit Paris-Rome. C'est exactement la même chose.
    Tous les horaires dans les gares le long du train sont indiqués aux heures de Moscou. Même s'il y a 5h de décalage horaire. 
    Avec le train, nous changeons de fuseau horaire tous les jours.
    Dans les villes, nous utiliserons essentiellement les transports publics.

  • Encadrement
  • Rôle de l’animateur : Il connaît les pays, il parle une langue véhiculaire. Son rôle est de vous donner les clés pour découvrir la destination au-delà de la façade touristique notamment par la proximité avec la population locale. Il est aussi, suite aux consignes données par ARVEL, en charge de l'organisation logistique, de la gestion du budget et de la vie du groupe, il n'est toutefois pas un guide. La plupart des voyages expéditions se déroulent sans guide local en continu, mais l’animateur peut faire appel à des guides locaux ponctuellement. 
    Sur place l'itinéraire proposé en brochure reste indicatif. Souple, il pourra être modifié selon les désirs du groupe, les propositions de l'animateur pour tenir compte des opportunités locales (évènements particuliers, fêtes...) ou des circonstances extérieures (climat, sécurité). 

  • Excursion, visite
  • Les excursions prévues au programme sont les suivantes :
    -  L’excursion (le trajet) à La grande Muraille de Chine et au Palais d’Eté
    -  La mini-croisière sur le lac Baïkal
    - Les entrées sur les sites et musées à Irkoutsk, Oulan Bator selon le programme (non inclus à Moscou et à Pékin)
    -  Les guides locaux à Irkoutsk, Oulan Bator

    Pour les excursions pendant le séjour au lac Baïkal et en Mongolie, nous faisons appel à une agence réceptive locale qui se charge de la logistique.

    Les marches autour du la  Baïkal et en Mongolie sont sans difficulté et peuvent être qualifiées de « balades » (2 à 3 heures maximum).
    Vous avez toujours la possibilité de ne pas les effectuer.

  • A emporter
  • Attention : limitez au maximum les bagages, évitez de vous charger. Prévoyez des bagages pas trop volumineux. Les valises rigides sont fortement déconseillées. Vous aurez à porter vous-mêmes vos bagages, même si ce n’est en général que sur des courtes distances ! 
    Nous recommandons très vivement le sac à dos ou sac à roulettes et un  petit sac à dos pour la journée.
    Vêtements :
    Pour le train : habits légers et confortables et peu salissants  (il peut faire chaud et vous serez assis très longtemps)
    Des habits chauds sont nécessaires pour en Mongolie. L’idéal est de prendre des sous-vêtements thermiques (style Damart) et pour sports d’hiver (très chaud et prennent peu de place).

    Prévoir un vêtement contre la pluie (imperméable) et un bon pull ou fourrure polaire.

    Se laver : Les chances de pouvoir se laver dans le train sont très limitées. (lavabo, ...). Prévoir des lingettes.
    Sanitaires communs pour les nuits sous yourte en Mongolie.

    Chaussures :
    Prévoir impérativement des chaussures imperméables et confortables. Une paire de chaussures de rechange légère, est utile pour soulager vos pieds (dans les hôtels). Prévoir également des « pantoufles » pour le train. 
    On enlève toujours ses chaussures avant d’entrer dans une maison ou un appartement en Russie.

    En vrac : Eviter d'emporter des objets de valeur (bijoux, belle montre...).
    Prévoir également : 
    -  une ceinture-document à glisser sous vos vêtements pour y mettre passeport et argent, 
    -  du papier toilette, savon, serviettes humides (lingettes de bébé pour les toilettes rapides), lessive rapide, des boules  Quiès, du stick à lèvres, un coussin cervical, des lunettes de soleil, surtout pour le  Baïkal. 
    - Un couteau suisse, une assiette légère (pour manger ce que vous achetez sur les quais ou les marchés), fourchette/cuillère, tasse isolante (eau bouillante), ouvre-boîte et tire-bouchon.
    -  Une lampe de poche, piles de rechange, appareil photo, adaptateurs de prises de courant électrique, une mini calculette, un réveil de voyage.
    -  Guide de conversation russe 
    -  Jeu d’échec (es échecs sont très populaires en Russie), jeu de cartes, lecture, bloc-notes.
    Emportez, si vous le souhaitez : photos de votre famille, de votre région…. C’est un bon moyen d’échanger.

  • Cadeaux
  • Pensez à emporter avec vous quelques petits cadeaux à offrir à vos hôtes. Vous pouvez emporter des spécialités de votre région par exemple. Le cadeau préféré reste les photos que vous prendrez avec vos hôtes. Si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à emporter un polaroïd.

  • Electricité
  • Dans le train : La seule fiche électrique dans le train se trouve dans les WC. Il n'est donc pas vraiment possible de recharger les appareils photos/vidéo. La possibilité qui existe est celle de se faire ami(e) avec l'hôtesse du train et de lui demander gentiment de recharger la caméra depuis son compartiment. Cela est très probablement possible, mais dépend du facteur humain pour lequel nous ne pouvons rien garantir. Evidemment s'il y a 5 appareils photos, cela sera impossible...

    Dans les hôtels, le courant électrique est exactement le même qu'en France (même fiches également à deux prises males). Cela change uniquement en Chine, où il vaut mieux avoir un adaptateur.

  • Monnaie
  • Dans le wagon restaurant, les Russes ne veulent que des roubles, les Mongols par contre prennent les dollars américains et les Chinois acceptent des yuans et parfois des euros.

    Vous êtes tenu de déclarer vos devises étrangères à l’entrée et vous ne pouvez pas sortir du pays avec un montant plus élevé que celui déclaré lors de votre arrivée. Sans déclaration, vous pouvez emporter 3000 USD/€ en Russie et en Mongolie et 5000 USD/€ en Chine.
    Vous ne pouvez pas acheter de roubles, de tukriks et Yuans  ailleurs que dans les pays concernés. 
    Prévoir un petit porte-monnaie de poche pour les achats courants

    Le budget collectif ne comprend pas : 
    Les repas non mentionnés au programme (env.20 € par jour)
    Les entrées sur les sites à Moscou et en Chine
    Les pourboires
    Ces informations sont susceptibles de changement.

  • Pourboires
  • Gratification sous forme monétaire, en remerciement d’un service ou de la qualité de celui-ci, le pourboire a une histoire propre à chaque contrée. Sa disparition dans un certain nombre de métiers et de pays a souvent suivi l’obtention de véritables salaires réglementés dans des professions où jusqu’alors régnait l’arbitraire en matière de rémunération et où l’essentiel des revenus du travailleur dépendait de la bonne volonté des clients.
    Dans nombre de pays encore, le pourboire est d’usage et il reflète souvent une conception de la rémunération différente de la nôtre. Il peut, ne l’oublions pas, faire vivre des familles entières.

    Pour ce voyage : De nos jours, les porteurs devraient recevoir un dollar environ par bagage. Pour témoigner votre satisfaction au provodnik, l’idéal serait de lui remettre non pas de l’argent mais un petit cadeau, de préférence typiquement occidental. 
    Votre animateur vous conseillera d’un montant pour les guides locaux et pour les restaurants. 

  • Bibliographie spécifique à ce voyage :
  • "Le transsibérien, un train dans l'histoire" , Claude Mossé, Ed. Plon.
    "The transsiberian Handbook" (en anglais, mais très bien fait), Bryn Thomas. 
    "La Mongolie" , édition Olizane.
    "Derrière la montagne", Ph. Dossal, Ed. ETC 1998
    "Mais qui songe à la Tartarie ?", Huc Evariste, Ed. Kime 93.