Actions

Actions

 

Un voyage solidaire c’est une rencontre, c’est du sens ajouté à votre découverte, et c’est aussi un engagement financier apportant une aide économique à un projet porté par un de nos partenaires.

ARVEL reverse à ces associations et ONG une contribution solidaire financée par un Fonds de Solidarité.

 

Le  fonds de Solidarité est alimenté par :

  • 6 € pris sur chaque cotisation individuelle
  • 75 € pris sur les adhésions collectivités
  • Une participation prélevée sur les voyages solidaires. Cette part est calculée selon le montant total du voyage ou du séjour. Ainsi, conformément aux règles adoptées par l’ATES, le montant reversé par voyageur est le suivant :
    • 30 € si le prix du voyage par personne est inférieur à 1000 €.
    • 45 € si le prix du voyage par personne est compris entre 1000 et 1500 €.
    • 60 € si le prix du voyage par personne est supérieur à 1500 €.
  • Une part du résultat annuel

Lors de votre voyage, vous rencontrez des représentants de l’association Criança e Familia dont ARVEL soutient l’action : centre d’accueil communautaire aidant les familles pauvres du quartier d’Alto de Therezinha à Salvador de Bahia.

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Jan Kala Sahitya Manch Sanstha

JKSMS est une organisation non gouvernementale fondée par un groupe d'activistes sociaux dévoués et engagés dans  le changement social et la justice. Plusieurs fois primée, elle oeuvre dans les régions rurales et urbaines de l'État du Rajasthan en Inde depuis 1983.
Ses objectifs sont multiples : développement social, réhabilitation, protection et autonomisation des enfants, fournir aux femmes et aux classes sociales les plus démunies des moyens de subsistance durables …

Pour mener à bien tous ses objectifs, JKSMS décline ses activités dans de nombreux domaines :

  • Moyens de subsistance : avec une école pour les femmes des milieux ruraux pour les aider à développer de nouvelles compétences, ou encore la mise en place d'un modèle économique pour les zones reculées en y développant un tourisme rural
  • Les enfants : avec plusieurs programmes dont notamment la mise en place de bibliothèque dans les écoles, la mise en place d'un numéro de téléphone national public pour prévenir lors de maltraitance d'enfant des rues, la création de structures d'accueil pour garçons et filles des rues fournissant nourriture, vêtement, éducation informelle, activités de découvertes et de developpement, …
  • La santé materno-infantile : en assocation avec Médecins du Monde, cette action a pour vocation d'aider les jeunes mamans et leurs enfants des "slums" qui souffrent de conditions de vie (et de naissance) très néfastes.
  • Mobilisation sociale : avec un groupe de théatre 

Jusqu'à présent, c'est dans la santé-materno infantile que s'est engagé ARVEL à travers son financement solidaire.
Vous pouvez visionner la video de ce programme (ci-dessous ou en cliquant sur le lien) qui s'étend dans 11 bindovilles de Jaïpur.

       

 

   

   

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

DOMAINES D’INTERVENTION ET ORGANISATION

Depuis 2003 l'association Anak vient en aide aux enfants les plus défavorisés de Bali notamment pas le biais de parrainages individuels, pour leur permettre de faire des études et de briser le cercle de la pauvreté. Elle s'attache à la vision d'un développement durable et vise à autonomiser les populations.
L’aide se fait sous deux formes :

  • Le parrainage qui représente une chance réelle d’aide au développement d’un enfant et d’une communauté. Une partie du parrainage va à la scolarisation (achat de matériel scolaire, inscriptions, uniformes, transport et un peu d’argent pour un casse-croûte…), l’autre partie va à l’aide matérielle de la famille (riz, chèvres …). Cela dépend des besoins des familles et des conseils de notre équipe balinaise.
  • Des actions ponctuelles, financées par les dons et les cotisations : check-up santé tous les 6 mois, pour tous les enfants parrainés, achat de livres, etc.
    ANAK veille particulièrement à ce que chaque action se fasse dans le respect des coutumes et du contexte local en collaboration avec le corps enseignant de Bali.

 

REALISATIONS SUR PLACE

Depuis sa création, l’association a déjà pu aider plus de 300 enfants, dont certains ont terminé leurs études et obtenu un travail grâce à leur diplôme, elle possède également 2 centres culturels pour tous les enfants dans les villages de Bunutan (Amed) et de Pakisan (district de Buleleng) qui proposent toutes les semaines des cours d’anglais, de danse balinaise, d’informatique et divers ateliers ponctuels. Anak possède également un foyer d’étudiants à Singaraja, pour permettre à ceux qui le peuvent de poursuive leurs études supérieures en ville. 35 étudiants y résident en 2013. 

Une bibliothèque ambulante aménagée sur une moto tourne une fois par semaine depuis le début de l'année 2013 dans plusieurs villages autour de Pakisan, pour sensibiliser les enfants à la lecture et faciliter ainsi l’accès à la culture. Nous collaborons avec une conteuse de renommée internationale qui anime dans nos centres des ateliers auprès des enseignants et des enfants.

 

PROJETS

Outre les parrainages des écoliers et étudiants jusqu’à l’obtention d’un diplôme, l’association dirige des projets qui lui paraissent essentiels, en lien avec les demandes et besoins des populations. Voici quelques-uns de ces projets :

  • Gestion des ordures. L’association s’attache au-delà de la culture formelle scolaire à aider les plus pauvres à accéder à une culture plus globale, notamment sur les questions d’environnement. Elle met en place depuis 2012 un projet pilote de gestion des déchets dans le village de Pakisan où elle est présente depuis 10 ans. En janvier 2014 le service est opérationnel et des actions de sensibilisations sont menées régulièrement avec le soutien fort des autorités du village et des directeurs des écoles locales
  • Foyer d’étudiants à Singaraja, afin de pouvoir accueillir tous les jeunes qui peuvent poursuivre leurs études en ville. Depuis septembre 2013 le nouveau foyer permet d’accueillir jusqu’à 50 étudiants. Il faudra agrandir cette capacité d’accueil très rapidement car nombre d'enfants que l'association soutient arrivent en âge de suivre des études supérieures

 

Retrouvez nous sur www.facebook.com/anakbali.asso 

Retrouvez dans le document à télécharger ci-dessous les étudiants qui ont pu bénéficier du Fonds de Solidarité d'ARVEL.

 

 

   

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Contexte

Jusqu’en 1991, le Kirghizistan était l’une des 5 républiques soviétiques d’Asie Centrale. Depuis son indépendance, le gouvernement kirghize tente de reconstruire l’économie et d’établir des institutions démocratiques. Les répercussions de la crise russe de 1993, la dévaluation de 100% de la monnaie nationale kirghize, l’inflation galopante de 50% ont laissé le pays dans une situation économique difficile.

Cette crise a particulièrement touché les personnes âgées, victimes de l’effondrement du système.  Ainsi, le revenu des personnes retraités, s’est  vu divisé par deux, et souvent le montant n’est même pas perçu. Leur retraite mensuelle moyenne est de 12 € par mois.

Babushka Adoption

Babushka Adoption a été créée en 1999 avec le soutien financier de la Direction du développement et de la coopération (SDC) et a été officiellement enregistrée comme fondation de bienfaisance par le ministère de la justice kirghize en 2000.

La mission de Babushka Adoption Foundation consiste à contribuer à améliorer la vie des personnes âgées en apportant un soutien social et financier et en protégeant et en promouvant leurs droits et leurs intérêts.

Babushka Adoption est la principale ONG de la République kirghize qui aide à atténuer la pauvreté chez les personnes âgées.

Babushka Adoption cible les citoyens agés qui vivent dans des conditions difficiles, reçoivent des pensions faibles et manquent de proches qui pourraient s'en occuper. La Fondation a créé différents projets avec et pour ces personnes âgées afin d'améliorer les conditions de vie aux niveaux local et régional.

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Zébu Overseas Board (ZOB)

En vous inscrivant à ce voyage, le groupe de voyageur deviendra copropriétaire d’un zébu !

La Zébu Overseas Board est une entreprise de « métayage » qui invite à investir dans un Zébu ou autre animal d’élevage à Madagascar. Lors de votre voyage, vous rencontrerez son équipe à Antsirabé qui vous recevra dans ses locaux ou sur le terrain de leur ferme-école et vous précisera le périmètre et le sens de son action ; le micro-crédit comme facteur de développement local, la place du zébu dans la cosmogonie malgache, la genèse, la problématique actuelle, les projets et perspectives de l’entreprise…

Elle vous remettra votre certificat de propriété (le groupe sera propriétaire de la bête et non son parrain !).
Votre zébu sera cédé en location-vente à une famille qui pourra l’utiliser pour produire du lait, labourer sa terre, engendrer des veaux, tirer une charrette et produire du fumier naturel. L’agriculteur, au terme de deux ou trois années de remboursements mensuels, deviendra à son tour le propriétaire de l’animal.
Le capital sera alors réinvestit dans d’autres projets de développement agricole à Madagascar, sauf si le souscripteur souhaite un remboursement en Ariary (avec intérêts, 5%/an), en se rendant personnellement au siège social du Z.O.B muni de son certificat de propriété original. Capital et intérêts sont disponibles après deux années, avec une limite de cinq ans à partir de la date de l’investissement.
Le Z.O.B cible son action en direction des paysans les plus démunis qui n’ont accès à aucune autre source institutionnelle de financement.

Pour des informations complémentaires, nous vous invitons à consulter le site : www.zob-madagascar.org

 

 

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Le Relais Madagascar

En vous inscrivant à ce voyage, vous participerez au financement et serez reçus par les représentants du Relais Madagascar qui vous expliqueront les problématiques de développements.

L’objectif principal du Relais est de développer des activités socio-économiques pour créer des emplois durables destinés à des personnes en grande pauvreté.

Nous sommes une démarche d'entreprise ayant des valeurs malgaches et une spécificité socio-économique et s'appuyant sur la mise en valeur des personnes pour développer l'intérêt collectif.

La démarche économique permet de gérer une plus-value financière destinée à assurer à la fois l'autonomie des projets, garantir des conditions salariales dignes, et d'aider aux démarrages de nouvelles activités locales.
La démarche entrepreneuriale insiste sur le travail, l'effort, la participation et les idées de toute l'équipe et permet d'avancer ensemble en construisant un outil de travail.
La démarche d'autofinancement évite de tomber dans l'assistanat et donne du sens aux fruits et efforts de notre travail.
La démarche de responsabilité collective garantit un respect des savoir-faire locaux et apporte un vivier d'idées et une force d'action. Lutter contre la problématique chômage à Madagascar, par des valeurs et des acteurs locaux.

Les projets : atelier de fabrication manuelle d'automobile (Karenjy, voiture malgache), agriculture éthique et équitable, caisse mutuelle d'entraide, valorisation des déchets, bibliothèques de rues, hôtellerie responsable, friperie et création textile. 

Pour des informations complémentaires, nous vous invitons à consulter le site : www.lerelais.mg/rubriques/atelier-soatao


Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

(ARBALOU = source en Berbère)

L'association "ARBALOU" a été créée en 1995 par un petit groupe d'amis qui depuis plus de 15 ans reviennent partager quelques semaines avec les Berbères de l'Atlas Marocain, qui sont devenus des amis, en particulier dans la vallée des « Aït Bouguemez », la « Vallée heureuse ».

Chaque année, nous faisons découvrir ce pays à notre entourage à l'occasion de randonnées dans différentes régions de l'Atlas. Au fur et à mesure, nous avons pris conscience de la fragilité de ce pays encore préservé et ancré dans ses traditions, mais menacé par le risque d'une industrie touristique. P
our la plupart, appartenant au milieu agricole et au milieu associatif en France, nous avons alors décidé de mobiliser nos réseaux professionnels dans le domaine du développement agricole et d’apporter nos compétences au service de cette magnifique région.

Le premier projet a été d'initier la mise en place d’une association locale, l’Association des Aït Bouguemez pour la Coopération et le Développement qui a vu le jour en 1999. Dès lors, des projets concrets ont pu démarrer, grâce à un partenariat au départ entre les deux associations, partenariat qui s’est enrichi au fur et à mesure des années. 

OBJECTIFS

  • Favoriser les échanges humains, culturels et touristiques avec les Berbères de l'Atlas Marocain,
  • Apporter un appui à des projets de développement locaux,
  • Réfléchir avec les populations locales au développement du tourisme de découverte

REALISATIONS

  • Irrigation : construction d’un réservoir d’irrigation de 600 m3 à Iskatafen et aménagement d’un canal en amont du réservoir.
    Partenaires : Ministère des Affaires Etrangères, Conseil régional de Bourgogne, Syndicat des Producteurs de betteraves du Centre Est et donateurs.
  • Eau potable : construction de systèmes d’eau potable dans plusieurs douars : Iskatafen, Akourbi, Imelghas, Aït Imi.
    Partenaires : Conseil régional de Bourgogne, Agronomes et vétérinaires Sans frontières, Ministère des Affaires étrangères dans le cadre du programme Concerté Maroc, Agence de l’eau Seine Normandie et Union Européenne et Club Alpin Français de Casablanca.
  • Valorisation agricole : encadrement de l’étude « Projet de valorisation des surplus laitiers dans la Vallée des Aït Bouguemez » ; appui à la coopérative féminine « Tikniouine », pour la transformation de produits agricoles et la fabrication de fromages, huile de noix, miel, jus de pomme.
    Partenaires en France : Lycée agricoles de Bourgogne, Conseil régional de Bourgogne.

PROJETS ACTUELS

  • Eau potable : amélioration des ressources en eau par forage et aménagement d’un puits à Iskatafen, très touché par des sécheresses répétitives.
    Partenaires : l’association locale ANSOUS, la Communauté de communes de Gevrey Chambertin, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée & Corse et Arvel Voyages.
    Le projet terminé fin 2013, se poursuit par la réalisation de sanitaires à l’école d’Iskatafen avec Hydraulique Sans frontières.
  • Atelier artisanal de fabrication de jus de pommes : ce projet a pour objectif de valoriser les pommes écartées de la vente, et en général perdues, soit environ 30 % des pommes. Le projet consiste en la mise en place d’un atelier artisanal mobile comprenant un broyeur, une presse, des stérilisateurs. Le matériel acheminé début 2014 au Maroc sera utilisé pour la première fois lors d’une formation qui aura lieu courant 2015.
    Partenaires : la Coopérative Aït Bouguemez des Produits Agricoles (CAPA), Accueil Paysan Maroc et Accueil Paysan Aveyron et divers donateurs.
  • Plantes aromatiques et médicinales : en réflexion

 

Suivez la page facebook d'Arbalou : https://www.facebook.com/Association-Arbalou-1410452195850626/

 

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

> Lors de votre voyage, vous rencontrez des représentants de l’association Action Solidarité Pays Oubliés dont ARVEL soutient l’action : un jardin d’enfants et un centre d’accueil pour les familles défavorisées d’un bidonville d’Ulaan Baatar.
Le processus d'autonomisation de l'école, avec pour corolaire la prise en charge des dépenses par le ministère de l’éducation mongol, se met enfin en place. Cette "mongolisation" de l'école se fera progressivement avec l'accompagnement d'ASPO notamment dans la remise à niveau des installations.

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

> Lors de votre voyage, vous rencontrez des représentants de l’association « Rhône Jamuna Helambu » dont ARVEL soutient l’action. Les bénéfices réalisés par ces « Treks utiles » au Népal, participent au fonctionnement d’un dispensaire gratuit dans les Hélambus et au parrainage scolaire d’enfants déshérités.

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Créée en 1998, l’association JÁNGALEKAT a pour but de soutenir la population de villages sénégalais, enfants et adultes, dans l’accès à l’éducation, au soutien scolaire, à l’alphabétisation et à la culture en général.

A l’écoute des initiatives locales et en partenariat avec des structures régionales, en valorisant des potentiels existants, les actions visent à permettre à des adultes sénégalais de s’impliquer dans des activités éducatives, sociales ou culturelles qui améliorent le quotidien des enfants et des populations et/ou participent au développement communautaire.

L’association rassemble aujourd’hui 80 adhérents environ, avec un C.A. de huit membres actifs.

 

 

LES ACTIONS :

L’année 2000, JÁNGALEKAT construit et ouvre un Centre de Loisirs et d’Education Populaire (CLEP) à N’Dangane, zone touristique du Siné-Saloum, à 170 kilomètres au sud de Dakar. L’asso accompagne toujours les activités du centre et son développement.
Depuis 2004, le CLEP est animé et géré par un GIE sénégalais (Groupement d’Intérêt Economique), JÁNGALEKAT ne contribuant que lorsque cela est nécessaire, à la formation d’animateurs, au financement des équipements et à l’entretien des locaux.
En 2016 les activités concernent près de 50 enfants de 3 à 5 ans, en accueil préscolaire, dans les locaux du CLEP. 

En mars 2005, l’association rejoint un programme important d’amélioration de Cases Communautaires d’Eveil à la Petite Enfance dans la Communauté Rurale de Fissel. Il s’agit essentiellement, dans des petits villages de brousse, de remplacer de fragiles abris en tiges de mil par des locaux en dur, avec des normes suffisantes d’espace, d’hygiène et de sécurité.

En juillet 2006, Jángalekat finance à 90 % la construction d’une case au village de Pinakop, puis en 2008, à 75% une autre case au village de Badd.

De 2010 à 2013, Cours d’alphabétisation, en français, pour 120 femmes, en 6 groupes durant 9 mois chacun, afin de faciliter, notamment, leurs activités commerciales et/ou le suivi de la scolarité de leurs enfants.

En 2012 : Début du projet « Santé et Solidarité », un suivi médical des enfants du CLEP, par l’infirmier du village, avec prise en charge de 70% des frais médicaux, consécutifs à une consultation ou pour des enfants de familles démunies. Financement d’un PC portable et d’une imprimante laser, au nouveau collège de N’Dangane, afin de faciliter le travail des professeurs et des administratifs.

 En 2013Grâce à une subvention de 6562 € du fonds de solidarité ARVEL, travaux dans un bâtiment de 170 m² destiné à une sorte de "Maison pour Tous". Ce Centre de Ressources Communautaires, le CRC, est administré et géré une association de villageois, dans le but d’améliorer l’intégration sociale et économique des jeunes et des adultes.
Financement de 2 groupes d’alphabétisation, à Fissel, pour 45 femmes membres d’organisations féminines. 

2014 & 2015 : 2 nouveaux groupes d’alphabétisation en français, pour 30 femmes de pêcheurs désirant mieux communiquer lors de la commercialisation du poisson et mieux suivre la scolarité de leurs enfants. Achat d’une photocopieuse/imprimante à l’école primaire, afin de dupliquer des documents pour les élèves.
Financement des travaux d’entretien du CLEP, peinture inter/exter, changement des portes & fenêtres…
Cautions de 25 % du montant d’un microcrédit pour 15 femmes, dans une banque locale, leur permettant de créer des activités génératrices de revenus.  

Les projets 2016-2017 : Financer : des équipements et des activités au Centre de Ressources Communautaires, de nouveaux groupes d’alphabétisation et d’autres microcrédits pour des femmes …  

 

A SAVOIR :

Au cours d’un voyage ARVEL, lors d’une halte dans le Siné-Saloum, l’animateur propose de rencontrer certains partenaires locaux de Jángalekat. Ils peuvent ainsi parler des projets développés, de leurs intérêts, des difficultés rencontrées, des réussites, des attentes…

En France, pour soutenir les actions de Jángalekat, vous pouvez adhérer (cotisation annuelle 20 € par personne / 12 € pour étudiant & chômeur)et/ou faire un don, à l’adresse ci-dessous, votre chèque libellé à l’ordre de JÁNGALEKAT (préciser adhésion et/ou don).

N’hésitez pas à visiter le site web, convivial, agréable et bien documenté : http://jangalekat.free.fr

Association JÁNGALEKAT, 45 montée des forts, 69300 CALUIRE  

Courriel : jangalekat@gmail.com

 

 

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

L’association Xuân aide les enfants oubliés du Vietnam, victimes de la pauvreté en leurs apportant un soutien constructif et durable.
Aujourd’hui, Xuân, c’est 5 projets dans 5 provinces du Vietnam allant du soutien à l’éducation à la prise en charge globale d’enfants.
Depuis 1992, grâce à la générosité des parrains, des marraines, d’individus, d’associations, d’entreprises et de fondations, Xuân a aidé plus de 2 000 enfants.

Le partenariat avec ARVEL

A Da Nang, en partenariat avec le centre de protection des enfants des rues de Danang, Xuân accueille et prend en charge 30 enfants âgés de 6 à 18 ans au sein de de la Maison 4.
L’association leur permet de grandir et s’épanouir dans un environnement stable, sécuritaire et affectueux. Les enfants sont orphelins ou issus de familles très pauvres, dont les parents ne parviennent plus à subvenir à leurs besoins.
Tout est mis en place de sorte à recréer une ambiance familiale. Les enfants sont encadrés par 4 éducatrices, appelées les « mères ». Elles créent des relations étroites avec eux ; connaissent et respectent leurs histoires, leurs origines et leurs croyances. En plus de veiller au bien-être et au développement des enfants, elles leur apportent les soins, l’attention, la stabilité et l’amour dont ils ont besoin.
Les enfants ont accès à une éducation de qualité de l’école primaire à l’université. Les plus grands sont conseillés dans leur orientation et accompagnés dans leur insertion professionnelle lorsqu’ils quittent la Maison 4.

Email : contact@assoxuan.org

Facebook: Association Xuan

 

 

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

DOMAINES D’INTERVENTION ET ORGANISATION

L'association " les Gônes de Santhosha " (GdS) créée en janvier 2009 a pour but de faire connaître et aider financièrement l'association indienne Santhosha Nanban. Cette association indienne recueille les enfants des rues, abandonnés, orphelins,maltraités ou en difficulté et elle leur apporte la chaleur d'un foyer, l'accès à l'éducation et un suivi bienveillant vers l'autonomie. Le siège est à Pondichéry et le lieu de vie à Villianur au milieu des rizières, des palmiers et des bananiers.

Par ailleurs GdS essaie de faire découvrir la richesse de l'Inde dans toute sa diversité et à travers toutes ses facettes (culture-traditions- économie- arts ..) par le biais de lettre d'information et de manifestations : spectacles, conférences, ventes d'objets, etc.
L'association compte environ 75 adhérents. Parmi eux une dizaine se réunit chaque mois pour organiser les manifestations pour faire découvrir l'Inde et les opérations pour récolter des fonds pour mener à bien notre action et honorer nos engagements .
Depuis 2010, l'opération "Noël Autrement" (campagne de sensibilisation et de récolte de fonds au moment des fêtes de fin d'année) permet d’aider le financement de certain salaire.

En janvier 2017, un van a été financé grace à la participation de nombreux donateurs et d’association comme Arvel.
Un lien régulier avec les responsables de Santhosha Nanban permet de suivre les enfants tout au long de l'année et d'être informés sur la vie de l'association et si besoin les soutenir et les aider .

ORGANISATION SUR PLACE

Santhosha Nanban a été créée par un belge : Philippe Libois et est gérée par lui et son épouse indienne, Manglorine. Sur place, plusieurs lieux sont gérés par cette association :

- Un bureau à Pondichéry qui accueille famille, enfants travailleurs sociaux, police ...
Ce bureau sert aussi d’accueil temporaire aux enfants et aux femmes en difficultés, malades, handicapés avant leur placement dans les structures adaptées...

- Maison à Villianur pour enfants fugueurs, orphelins, abandonnés, maltraités ou en difficultés passagères. La soixantaine d'enfants actuellement présents a entre 5 ans et 18 ans. Les garçons sont dans la maison et les filles dans une maison louée à quelques kilomètres.

- Crèche à Pondichéry pour les petits enfants vivants à Santhosha Nanban et aussi pour des enfants trop jeunes pour être scolarisés dont les parents aux revenus modestes travaillent toute la journée.
Une équipe d'adultes bienveillants leur offre la chaleur d'un foyer, une éducation et un enseignement leur permettant de retrouver leur vie d'enfants. Médiation de l'équipe avec les familles pour que l'enfant et ses parents reprennent une vie « ensemble ».
Les enfants vont dans les écoles d’états ou privés alentours et sur place viennent des professeurs de musique, de yoga, de danse, de dessin...

PROJETS

En Inde :
Priorité : Trouver le financement pour construire une maison pour les filles. Le terrain a été acheté à quelques minutes de celui des garçons.

En France :
Les aider et trouver des financements.
Faire connaître l’iInde dans toute sa richesse et sa diversité.

Vous pouvez aussi adhérer (10 € étudiants - 20 € individuel - 30 € famille) et/ou faire un don.
Possibilité d’adhésion et de don en ligne avec Helloasso : https://www.helloasso.com/associations/les-gones-de-santhosha/

Si vous souhaitez aider et participer aux actions n'hésitez pas à contacter : lesgonesdesanthosha@orange.fr

 

 

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations

Lors de votre voyage, vous rencontrez des représentants de l’association "Action Solidarité Pays Oubliés" dont ARVEL soutient l’action : un jardin d'enfants et un centre d'accueil pour les familles défavorisées d'un bidonville d'Oulan Bator. Une contribution solidaire par participant sera reversée à l'assoication "Action Solidarité Pays Oubliés"

Notre partenaire associé à cette action Plus d'informations